Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2022

Quatennens fait progresser la cause...

En moins de 4 jours, Quatennens a reconnu s'être rendu coupable de violences physiques (une gifle, des disputes lors desquelles il lui bloque le poignet) et psychologiques (confiscation de téléphones portables et envoi de beaucoup trop nombreux messages pour la faire revenir sur le divorce) sur son épouse. En moins de 4 jours, donc, il a permis de clarifier une situation et éviter tous les faux semblants employés par les masculinistes qui jouent la montre pour faire croire que leurs victimes mentent, veulent de l'argent ou la garde des enfants et autres. Non, il a reconnu avoir mal agi, se met en retrait de ses fonctions et comprend qu'on ne peut pas exiger la vertu des autres quand on ne l'incarne pas soi même.

Si Quatennens a compris, ça n'est pas le cas de tout le monde. Nombre de soutiens de LFI oublient que la seule victime, c'est sa femme. Je comprends la peine de voir l'étoile montante du parti devenir étoile filante, mais quand on veut faire progresser la cause des violences, on ne peut pas être exemplaire à demi.

C'est chiant, c'est vraiment très chiant qu'un aussi brillant orateur, issu d'un milieu modeste, non passé par une grande école, cette figure modèle pour l'engagement de nombres de militant.es soit un homme violent, mais c'est ainsi, il l'a reconnu. Profitons de sa transparence pour faire avancer la cause un peu plus. Que les voix s'élèvent dans la NUPES pour savoir si le soutien est trop appuyé ou non, c'est le jeu, mais chez Renaissance, le profil bas serait bienvenu... Outre les cas emblématiques de Darmanin (toujours ministre) et Abad débranché sans gloire à l'occasion d'un remaniement après six semaines (et pas 4 jours) pendant lesquelles il fut maintenu en poste, une bonne dizaine de députés macronistes ont eu des rapports maltraitants. L'un d'entre eux, Benoît Simian, était même soumis à une obligation de ne plus approcher sa femme qu'il avait battu presque à mort... Et il était toujours député. Il a même failli être réinvesti. Les cas de harcèlement sexuels, de propos déplacés, de violences se sont multipliés pendant 5 ans et ont été étouffé par Ferrand, Le Gendre et Castaner. Espérons que pour les macronistes violents, à l'avenir, s'inspireront de la jurisprudence Quatennens et auront la décence d'assumer leurs horreurs. 

Commentaires

---
-Je ne sais si cela a un lien avec les jeux de mains
( et de vilains )qu'évoque Castor: une dame se disant mon homonyme demande à visiter "SOS-Racines " et y a rencontrer son personnel dont je suis .

-Vif émoi dans notre modeste boutique ! réunion de crise comme à LFI et autres lieux sensibles ; même en passant au peigne fin notre passé déjà long et notre présent totalement transparent , nous n'y trouvons rien qui puisse tomber sous le coup des critiques de cette redoutable inquisitrice ...

Écrit par : Jean-Jacques | 20/09/2022

-
-Selon moi , c'est le terme " racines" qui l'interpelle car il évoque l'enracinement tel que l'ont célébré B

Écrit par : Jacques Aubin | 20/09/2022

-suite :Barres et Pétain et plus près de nous Eric Zemmour ...

Elle a tort car nous sommes tous des " immigrés" ,souvent tardivement " enracinés" et notre cher Jean-Jacques est de souche genevoise ...

Quant aux plantes que nous apprenons aux enfants des écoles à aimer et respecter, elles sont très souvent étrangères et même exotiques

Écrit par : Jacques Aubin | 20/09/2022

-
-Ne cherchez pas midi à quatorze heures : selon les meilleures sources ( vous me connaissez ...) , la dame , pas si terrible que ça , s'intéresse à une modeste affaire ce chanson...

Je n'ai d'elle ( la chanson , pas la dame) qu'un souvenir très vague mais je vais essayer d'en retrouver le texte

Écrit par : Javert | 20/09/2022

-
-
"Je fais pipi sur le gazon pour arroser les coccinelles
Je fais pipi sur le gazon pour arroser les papillons
Je fais pipi sur le gazon pour arroser les coccinelles Je fais pipi sur le gazon pour arroser les papillons
Je fais pipi sur le gazon pour embêter les coccinelles"

-Je ne vois pas en quoi cette inoffensive chanson peut " intéresser" la dame inquisitrice

Écrit par : Jean Mentor | 20/09/2022

-
-En faisant pipi sur le gazon , les petits risquent , hélas, d'attirer l'attention des voyeurs et prédateurs qui sont légion aux abords des écoles c'est sans doute cela qui interpelle la dame homonyme de JJ

Écrit par : Mémé NonaGénie | 20/09/2022

-
-" Un Breton ne pisse jamais seul ! " dit-on encore chez moi ( d'où la chanson " il pleuvait sas cesse sur
Brest" ) ; le dit-on encore , cher Mentor,dans votre paroisse d'origine ?
-Affaire de convivialité mais aussi de vigilance ( les
voyeurs , les prédateurs évoqués par NonaGénie )

Écrit par : Barbara | 20/09/2022

-
-Interdit et sévèrement réprimé au Luxembourg
( surtout quand les sénateurs ,souvent faibles de la vessie font la pause ).

-question de vigilance, certes ( beaucoup d'enfants et d'étudiants aux visages d'anges ) mais aussi d'écologie : les urines des sénateurs fortement médicamentés ( les Pères Mixon ) sont toxiques pour les herbes et plantes.

Je suggère qu'ils ne puissent se soulager sur le gazon du jardin que munis d'un laisser-pisser faisant état d'une situation clean à cet égard.

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 20/09/2022

-
-On me dit que mon homonyme, prise à plein temps par son job de conseillère conjugale ( voir l'affaire
Bayou ) reporte sine die sa visite à SOS-Racines ; dommage !

Écrit par : Jean-Jacques | 27/09/2022

Écrire un commentaire