Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2022

Mais qu'est-ce qui serait raciste, alors ?

Plus les articles se multiplient, plus les interviews s'accumulent depuis la sortie ahurissante de Grégoire de Fournas à l'Assemblée jeudi, plus je me dis que nous avons désormais un bloc de médias mainstream qui acceptent une dose très forte de racisme dans la société. Et à vrai dire, je ne sais pas quelle dose serait suffisante pour, enfin, qualifier un raciste de raciste. Les sorties de Zemmour dignes de Sacha Baron Cohen, ces happenings du glauque ont achevé de notabiliser le RN et les notables ne sont pas racistes, comme chacun sait. 

Mon cher quotidien Le Monde, peu téméraire en matière économique, mais naguère courageux pour dénoncer la langue et les actes brunes parle pour l'incident de jeudi de "propos présumés racistes". Beuve Méry doit se retourner dans sa tombe. La judiciarisation de la société, les pressions systématiques du RN qui menacent quiquonque les qualifie "d'extrême-droite", payent. Depuis 3 jours, on ne reprend que leur récit, leurs éléments de langage et on se prosterne devant. Il ne visait pas son collègue député, mais les bateaux de migrants et ça n'est pas raciste, c'est une politique. Hier soir dans son talk show dégoulinant d'un poujadisme putride à même de faire passer Hanouna pour une émission avec de la tenue, Léa Salamé questionnait Clémentine Autain sur ce sujet en disant "moi je ne juge pas cette phrase". RIP service public de l'information... 

Il y a trop de complaisance avec un parti raciste, un parti rempli de racistes. Tout l'entourage du nouveau président Bardella est composé de la Gud Connection, tout l'historique internet de De Fournas est un mélange de Jean Raspail et Renaud Camus, un combo du pire du racisme primaire. L'objectivité ça ne peut pas être cinq minutes pour Hitler et cinq minutes pour les juifs, mais ça ne peut pas non plus consister à se demander si cette sortie raciste l'est réellement... Trop de commentateur.ices et de politiques ont la bouche et la plume qui tremblent et ça n'a jamais été un moyen d'éloigner les racistes du pouvoir. 

Écrire un commentaire