Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2017

A mes amis fillonistes (j'en ai, hors Sens Commun) : soyez pas cons, votez Macron

648x415_francois-fillon-vladimir-poutine-a-moscou-19-septembre-2013.jpgPetite confidence : avec ce conseil, je me tire une balle dans pied. Mon second tour rêvé, c'est Mélenchon/Fillon. D'abord parce qu'on aurait réussi à éjecter le FN du premier tour et ça c'est inestimable ; ensuite parce cette création ploutocratique d'En Marche ! n'aura été qu'un hapax électoral de quelques mois, enfin parce qu'on pourrait y aller à fond dans la campagne de second tour : projet contre projet. 500 000 fonctionnaires en moins avec la croyance démiurgique que les baisses de charges créeront des millions d'emplois (parle en aux pins de Gattaz...) contre 2 millions d'emplois crées, fléchés, planifiés dans les nouvelles énergies et la nouvelle agriculture. Une laïcité qui dit avec l'écrasante majorité des français "foutez nous la paix avec la religion" contre un catho traditionaliste lancé dans une croisade anti islam. Et surtout, un candidat moisi, pourri par les affaires les plus dégoulinantes, le scénario que Chabrol n'a pas osé présenté aux producteurs car il trouvait ça trop gros.

Misogyne (ne laissant pas parler sa femme), bourrin (dans ses rapports avec la presse) gentiment raciste et homophobe, pingre (le remboursement des avantages accordés à ses propres mômes) et magouilleur (les contrats de FF conseil sentent le souffre). Avec un tel épouvantail, la gauche peut l'emporter. Et ça pour toi, électeur de droite, c'est les boules. Tu te rends compte, une élection qu'on disait absolument imperdable, pliée, déjà jouée il y a moins de cinq mois. Faire une telle remontée pour accéder au second tour et tout perdre, quelle indignité comme aurait dit une des grandes voix de ton camp. 

Alors sois pas con, vote Macron. Sur les moeurs, il est beaucoup plus proche de toi que tu ne le penses : écoutes son discours sur Jeanne d'Arc, écoute son éloge de Philippe de Villiers au Puy du Fou, écoute sa fascination pour la monarchie, que ça soit dans le rétablissement des chasses présidentielles ou son interview au "1" où il explique les bienfaits de ce régime. Macron n'aspire qu'au trône. Et puis tu as entendu "on a humilié la Manif pour tous". Franchement, il est proche de toi. Pas un mot encourageant les minorités sexuelles, et mieux il a été baptisé alors qu'il est issue d'une famille laïque, il te tend les bras ! D'accord, il a épousé sa prof de français quand les convenances voudraient qu'il épousât une de ses élèves et lui fit quatre enfants. D'accord. Mais c'est vraiment le seul reproche à lui faire, non ? 

Sur l'économie, il adore Thatcher (BBC, 2015), trouve que le statut de fonctionnaire est dépassé, écrit que nous ne sommes pas allés assez loin avec les lois El Khomri et Macron, trouve que la loi Sarkozy/Pécresse sur l'autonomie des universités ne va pas assez loin, il veut l'autonomie complète des établissements scolaires de la maternelle à la fac. Le pied, non ? Sur les chômeurs il expliquait lundi chez Bourdin que les plus diplômés abusent du système "en faisant le tour du monde en sachant qu'ils retrouveront du boulot en rentrant". Tu te rends comptes, une horreur pareille, seul Laurent Wauquiez l'a osé. Franchement, un bourrin libéral pareil ne t'as pas encore séduit ? 

Alors bien sûr, il y a l'immigration et l'islam. Mais attention, on l'a beaucoup caricaturé, Macron. Mohammed Saou, des propos sur la déchéance de nationalité et la crise des syriens, et ça y est on en fait un communautariste laxiste... Si c'est pas malheureux... Macron c'est aussi un type qui croit aux vertus réparatrices de la prison (lors du débat de TF1) qui veut renforcer les sanctions pénales avec obligations de purger toutes les peines de moins de trois ans intégralement (parles en à Ciotti, il ose pas aller aussi loin...) et sur l'immigration, son modèle c'est Justin Trudeau : open bar pour les titulaires de doctorat, les informaticiens et autres, et exit le reste. Restrictions sur le regroupement familial. Fais pas ta rombière, ami filloniste, il est des nôtres le Macron ! Et lui, il saura taper le bolchévique Mélenchon. Sois pas branque, vote pour la banque. Allez, plus que quatre jours. 

Écrire un commentaire