Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2022

Une pétition, c'est politique. Mais la politique, ça n'est pas une pétition

Décidément, Taubira et La Primaire Populaire auront dilapidé des moyens considérables pour faire perdre du temps à tout le monde. Je vois les candidats se congratuler des plus de 400 000 inscrit.es avec la signature "l'ultime chance de changer la donne". Ha ? En quoi ? On verra bien qui vote, nombre des inscrit.es de la première heure qui ne veulent pas voter pour Taubira s'abstiendront. Admettons qu'elle en ait 300 000, 350 000 même et allez, mettons qu'elle ait 400 000 votes en ligne. C'est plus que les écolos et LR, sans doute, mais en quoi cela change quoi que ce soit ? Puisque Mélenchon, Jadot et Hidalgo ne participait pas, la Primaire Populaire ressemble juste à une pétition...

On compara choux et navets. Oui, c'est plus que les autres primaires, mais qui étaient très encadrées, les LR ne pouvaient rassembler tellement plus que leurs militants. Quand ils ont départagé leurs candidats, en 2016, on était à 2 millions de votants, donc on se détend. 4 millions au PS pour Hollande. Idem. Si ce sont les clics qui comptent, Mélenchon a rassemblée 330 000 parrainages citoyens pour la présidentielle, sans moyens, juste avec les relais internes. Et il fait pas chier avec ça, puisqu'il vise plutôt que 7 millions de personnes se déplacent pour aller voter pour lui. Gagner une consultation en ligne, c'est gagner un championnat de matchs non officiels. 

En outre, ce qui me courrouce et qui n'est pas assez souligné par les commentateurs ce sont les moyens considérables mis en oeuvre par la Primaire des Forceur.euses pour mettre Taubira en orbite. Une trentaine de salariés à temps plein, des tas de bénévoles qui font du harcèlement téléphonique pour faire voter pour une pétition abusivement présentée en opération d'union. Sur leur site, la Primaire Populaire disent qu'ils ont récolté 920 000 euros... 920 000 euros pour une connerie de boy scout. Par comparaison, Jadot a levé 200 000 euros pour sa campagne... 920 000 euros pour que Taubira maximise des likes, puisque ça ne sont pas des votes entre candidats. Ses thuriféraires auraient mieux fait de lancer une campagne sur change.org...  920 000 euros perdus et un mois de plus à parler d'une Union morte et enterrée quand des dynamiques de campagne se créent : Mélenchon décolle, Jadot se consolide, Hidalgo se noie, dès lors le seul truc faisable était une substitution d'Hidalgo par Taubira, un truc de gauche molle entre eux comme c'est arrivé cent fois. 

 

Écrire un commentaire