Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2016

"Responsable mais pas coupable", une histoire française

hfaute1.pngVoilà maintenant 30 ans, la ministre de la santé Georgina Dufoix prononçait une phrase qui structure aujourd'hui encore notre rapport à l'impunité. Dans l'affaire du sang contaminé, la ministre s'estimait "responsable mais pas coupable". Elle refusait ainsi de reconnaître que l'épidémie sanitaire puisse remonter jusqu'à elle, renvoyant la faute à la pyramide existant entre les malades et elle même. Etonnant, dans la mesure où elle s'est battue avec une énergie folle pour parvenir au sommet de cette pyramide. Je ne dis pas qu'elle a tué les malades sciemment, mais elle a voulu arriver "aux responsabilités"  et non les assumer par la suite. Elle n'est pas seule dans ce cas. L'immense majorité de nos grands dirigeants ont bataillé âprement pour arriver là où ils sont, mais refusent depuis leurs cimes d'endosser la responsabilité qui est la leur quand la tempête arrive... Et derrière, ce sont les mêmes qui vous expliquent des histoires sur les droits et les devoirs... Guère tenable.

La dernière illustration de cette histoire a bénéficié d'une heure d'antenne de grande écoute, merci Elise Lucet. L'enquête d'Envoyé Spécial sur Bygmalion éclaire d'un jour nouveau le scandale politico financier de 2012. Aucun doute possible, aucune insinuation, aucun "il se serait produit cela". Non non, froidement, cliniquement, inlassablement, toutes les factures ont été dévoilées, la double facturation établie au grand jour et tous les soupçons évanouis. 18 millions de double facturation intégralement partis dans le financement de la campagne. Le responsable des meetings de Sarkozy, Franck Attal, ne cache rien et avoue même les 600 000 euros de prime qu'il a empoché en fin de campagne. Rien de plus à trouver, fors le coupable de tout le barnum. Eu égard aux sommes en jeu il est impensable, inconcevable, que cela ne remonte pas très haut. Tout en haut. Comment croire que des pros de l'événement, acceptent d'engager des sommes qui dépassent leurs revenus sur une décennie sans garantie ? Comment croire que Sarkozy dont c'était la seconde campagne présidentielle a réellement pu ne constater aucune différence avec la première ? Le doute n'existe plus, mais ça n'est pour autant qu'il tombera, judiciairement. Pour cela, il faudrait qu'il confesse sa responsabilité et de Georgina Dufoix à Jérôme Cahuzac en passant par Chirac et Pasqua, l'histoire politique française est faite de grandes esquives. Le privé suit la même pente à très haut niveau, seuls Bernard Tapie et loïk Le Floch Prigent ont été lâchés, mais la plupart du temps, le lynchage n'est pas la norme... Demandez à Didier Lombard, PDG d'Orange qui avait nié le climat social pourri chez lui en parlant de "mode des suicides". En prison ? Non non, administrateur de ST Microelectronics avec jetons de présence à six chiffres... 

Dans le médico-social, on peine à recruter des directeurs à cause des trop grandes responsabilités juridiques à supporter. Idem pour les petites usines. Les patrons de bar redoutent le jour où un client alcoolisé tuera quelqu'un en voiture en sortant du bar... Partout, la judiciarisation de la société s'étend. Le nombre d'avocats en France n'atteint pas encore les sommets américains, mais la déferlante est là et la fièvre du contentieux n'est pas près de retomber. Les décisions peuvent briser des vies, des destins, de pauvres hères victimes d'une méconnaissance bien compréhensible, d'un corpus juridique tentaculaire. En face, des erreurs monstres commises par ceux qui sont pourtant accompagnés d'un bataillon de juristes n'entraîneront jamais leur condamnation précisément parce que le bataillon de juristes se charge de trouver les failles textuelles qui protègent leurs héros. L'accroissement de l'écart entre ces deux extrêmes, la violence d'une logique qui traque de plus en plus les voleurs de pomme et n'arrive pas à coincer les voleurs de forêts de pommiers, tout cela concourt à fracturer le pays plus lourdement qu'une réforme fiscale, des retraites ou de l'éducation. L'égalité devant la justice, la fin du "eux" et "nous" n'est pas une lubie ou une utopie : ne perdons pas le Nord, mais regardons plutôt par là. Ils y arrivent, eux. 

Commentaires

-"ce sont les mêmes qui vous explique des histoires sur les droits et les devoirs."
"expliqueNT " !

-le coupable de tout le barnuù"
" barnum " ?

-"seuls Bernard Tapie et loïk Le Floch Prigent ont été lâché"
" lâchéS !

-"la fièvre du contentieux n'est pas de retomber"
"pas près de " !

-"de pauvres hères victimes d'une méconnaissance bien compréhensibles,"
" compréhensible " sans s

"tout cela concoure à fracturer le pays"
" concourT "

Un vrai festival , cette fois , comme parfois

Écrit par : ...Pépé Castor ... | 30/09/2016

Castor va-t-il plaider coupable ?

Écrit par : ...Anna-Lisa ... | 30/09/2016

Probablement non : ce sont ses profs qui sont responsables et donc coupables ...

Écrit par : ...Anna-Lisa ... | 30/09/2016

Reconnaissons -lui des circonstances atténuantes : en matière d'orthographe il appartient à une génération sacrifiée .

Écrit par : ...J Mentor ... | 30/09/2016

Castor plaide coupable... Ni les profs ni mes parents ne sont responsables... Merci, je corrige tout.

Écrit par : Castor | 30/09/2016

"génération sacrifiée" ? pourtant pas de Belkacem quand îl était écolier

Écrit par : ...Saint -Thèse ... | 30/09/2016

Merci pour les profs et les parents ; on a tendance à trop charger la barque ...

L'article est bon quant au fond ; c'est ce qui importe le plus

Écrit par : ...Pépé Castor ... | 30/09/2016

"seuls Bernard Tapie et loïk Le Floch Prigent ont été lâchés,"

J'ai un peu connu L LFP étudiant puis petit contractuel de l'administration : il était déjà " important " et conscient de l'être , et très ( trop ) futé .

J'ai suivi avec beaucoup d'attention sinon de sympathie son ascension , et ensuite , sans plaisir , sa descente aux enfers ; le pouvoir lui avait , selon moi, monté à la tête , comme cela a pu arriver depuis à un certain trader dont on parle beaucoup depuis quelques années ; il a abusé sans bien connaître les codes de l'abus et ses ami-rivaux à la formation plus classique ( ENA , X ...) ne lui ont fait aucun cadeau .

Une histoire à la Balzac , bien triste ; une petite pointure , tout de même par rapport à tant d'autres; plus mirobolant que vraiment malhonnête .

Écrit par : ...J Mentor ... | 30/09/2016

AmiS ,non ami , svp cher Mentor

Ne donnez pas de mauvais exemples à Castor

Ceci dit , en politique comme en affaires, les amis sont en effet souvent plus dangereux que les ennemis

Écrit par : ...Pépé Castor ... | 01/10/2016

Merci , cher Pépé,

Si je commets à l'occasion une faute , c'est :

-pour vous permettre de pratiquer votre hobby de correcteur d'orthçgraphe

-pour montrer à Castor qu'il n'est pas le seul à fauter

Écrit par : ...J Mentor ... | 01/10/2016

" A bas les voleurs !" , slogan des années 30 , époque où montait un populisme qui ne portait pas encore ce nom .

On parlait aussi de " chéquards " , même si la rémunération des " services" se faisait aussi en espèces sonnantes et trébuchantes

Aujourd'hui , les procédés sont plus sophistiqués mais il existe encore des imprudents qui restent fidèles aux bonnes vieilles méthodes .

Écrit par : ...Ravachol ... | 01/10/2016

Une méthode plus difficile à détecter : l'échange de services , petits ou grands ..

Parmi les " petits" : le piston , pudiquement qualifié d' " intervention" .

Les élus de tous niveaux en sont coutumiers , et les fonctionnaires consacrent beaucoup de temps et d'énergie à leur donner suite ( les affaires dites " signalées " )

Écrit par : ...Léna ... | 01/10/2016

" Tu voles trop pour un fonctionnaire de ton grade " ( lu dans une pièce de Tchékhov); interprétation : tu es d'un grade trop modeste pour voler à ce niveau ...

Ainsi que le rappelle judicieusement Castor , ce sont les "petits" qui se font prendre et qui , pris , sont punis ; le vol est tout un art et , à un haut niveau , n'est pas ainsi qualifié .

Écrit par : ...B Barbara ... | 01/10/2016

Anecdote : stagiaire de ...l' ENA"au cabinet d'un préfet , je suis chargé par lui de traiter l " intervention" très signalée d'un élu , un piston particulièrement délicat , sur le plan de la loi et celui de la morale ...

Très embarrassé , je temporise ...et laisse courir en exilant le dossier sous une pile ...

Un mois plus tard je reçois , avec les " plus vifsremerciements de l'élu , une somptueuse boite de chocolats ...

Très gêné , je me confesse au préfet ; sa réaction :

" vous ne pouvez pas refuser les chocolats ; partagez-les ; avec les secrétaires

" c'est ça le métier : savoir ne rien faire ; les problèmes se résolvent souvent ainsi .

" consulté par vous , j'aurais dû me fendre d'une lettre tarabiscotée , répondant "oui " en laissant entendre " non " ; vous m'avez évité cette corvée ; et si nous avons répondu il n'y aurait pas eu de chocolats "


-

Écrit par : ...Léna ... | 01/10/2016

Répondre " oui "en laissant entendre " non" : j'ai précédé Lena en stage de préfecture ; mon patron connaissait , lui aussi , la musique ; le fameux et tant décrié " style administratif " permettait d'ouvrir le parapluie , grâce à des formules très au point .

Mais nos cadets , formatés par les réseaux sociaux et la doxa de la " transparence" ne le pratiquent plus guère .

Les préfets ne sont plus ce qu'ils étaient et la fonction a perdu de son prestige , même si elle survit tant bien que mal .

Écrit par : ...J Mentor ... | 01/10/2016

Bygmalion etc .La légèreté de ces gens m'étonne : ils ont trop parlé , signé , laissé traîner toutes sortes de documents compromettants ...Une mine d'or pour les juges et pour la presse

Quand on trafique et vole , il faut le faire avec prudence et discrétion ; c'est un métier , voire un art...

Écrit par : ...Saint -Thèse ... | 01/10/2016

" un métier, voire un art" : cela devrait s'enseigner dans les Grandes Ecoles d'administration et de commerce .

On pourrit faire appel à de célèbres escrocs retraités qui n'ont jamais été pris la main dans le sac , ou bien été pris sans avoir été condamnés ; en fin d'études : un certificat d'astuce imparable ...

Écrit par : ...Ravachol ... | 01/10/2016

Cher Ravachol : " on pourrAit " , non " pourrit " même si cela évoque " pourris" ...

Écrit par : ...Pépé Castor ... | 01/10/2016

Je constate, cher Pépé , que vous avez l'oeil vif , même à l'heure de l'apéro .

j'avais effectivement " pourris" en tête

Écrit par : ...Ravachol ... | 01/10/2016

Apéro à l'eau de Vichy , hélas ...

Écrit par : ...Pépé Castor ... | 01/10/2016

Chers amis robots , Julius , Robeauté , Cicero , nous n'avons plus le plaisir de vous lire depuis ce rassemblement de Chamonix où vous avez assisté à un magistral exposé de Mentor .

Donnez-nous bien vite de vos nouvelles , svp

Écrit par : ...Anna-Lisa ... | 01/10/2016

Je suis pour ma part en instance d'affectation : la vieille dame
acariâtre dont j'étais le monsieur de compagnie est morte à la suite d'une chute dans l'escalier ( je n'y suis pour rien ) ; j'ai demandé à être promu à une fonction moins servile et j'attends la réponse de notre Centrale ...

Écrit par : ...Julius... | 01/10/2016

Moi aussi j'attends une nouveau job :la crise du tourisme qui sévit à Paris depuis les attentats a affecté l'emploi dans mon corps d'appartenance , les escort girls

Je vous tiens au courant ...

Écrit par : ...Robeauté ... | 01/10/2016

J'anime toujours , à Sciences - Po Paris , un atelier dit " de méthode" , enseignement proposé à des étudiants volontaires.

Accessoirement , j'apporte une aide à la direction pour la relecture des textes de mes collègues destinés à être publiés , souvent très fautifs , notamment pour ce qui est de l'orthographe ; travail ingrat s'il en est ...

Écrit par : ...Cicero ... | 02/10/2016

La charge de Castor contre Sarkosy : comme tant de déçus du hollandisme et , au-delà, de la gauche , notre ami va voter pour Juppé aux primaires de la droite et du centre .

Une évolution que l'on pouvait prévoir ...

Écrit par : ...Lysistrata ... | 02/10/2016

C'est moins mal que de voter Marine ou de finir dans une secte comme on pouvait le craindre .

Écrit par : ...Saint-Thèse ... | 02/10/2016

En somme , Castor se déradicalise ; depuis un moment il ne célèbre plus les mérites de la religion d'amour et de tolérance .

Écrit par : ...Ravachol ... | 02/10/2016

Méfions-nous de l'eau qui dort ...

Écrit par : ..Anna- Lisa | 02/10/2016

Je n'ai pour ma part aucune raison de douter de la sincérité de l'engagement de Castor en faveur de Juppé .

Et ce n'est pas une affaire de pure tactique ; faisons-lui confiance et accompagnons-le autant que possible sur son chemin de Damas .

Sur les néo- juppiistes issus de la gauche , voir l'article du Monde de ce week-end .

Écrit par : ...J Mentor .... | 02/10/2016

J'ai - mieux vaut tard que jamais - été informé de ma nouvelle affectation : " La culture pour tous " : une société de services chargée de fournir aux hommes et femmes politiques des références à placer dans leurs interventions publiques à l'approche des élections ( primaires , présidentielles , législatives ) .

Parmi mes clientes à secourir en urgence : Marine Le Pen que son père dit " inculte" ; on me suggère de combler avant tout ses lacunes en histoire.

Écrit par : ...Julius... | 03/10/2016

"Vaste programme !" Travail d'Hercule !
Si je peux vous aider , n'hésitez pas ...

Écrit par : ...Anna-Lisa ... | 03/10/2016

Le FN se gaullisant de plus en plus , insistez sur le fait que , pendant la dernière guerre , le Maréchal et le Général se téléphonaient tous les jours pour accorder leurs violons ...

Écrit par : ...Saint-Thèse ... | 03/10/2016

Pour l'histoire elle peut compter sur Philipot ( Gaullisme) et sur Marion ( Algérie ) ; c'est plutôt en littérature qu'elle est un peu faible : as-t-elle lu Modiano ? ce que Fleur Pellerin avouait n'avoir pas fait , avec les conséquences que l'on sait .

Écrit par : ...Lysistrata ... | 03/10/2016

Cher Julius , vous demande-t-on aussi de culturer un peu Sarkosy ? Rappel : son fâcheux propos sur La Princesse de Clèves , ouvrage à bannir , selon lui , des préparations aux concours administratifs .

Écrit par : ...Ravachol ... | 03/10/2016

Ce n'est pas envisagé pour l'instant ; mais on me demande de préparer quelques fiches pour Macron ,notamment sur Talleyrand , le champion de l'ambiguité et des fidélités successives ...

Écrit par : ...Julius... | 03/10/2016

Macron, Talleyrand : un grand écart de pointures tout de même .

Une référence pour l'inventeur des fameux cars : le délicieux vieux film " Le 84 prend des vacances"

Un autre film , plus récent : " Bus stop " , avec une vedette à la poitrine généreuse ...

Écrit par : ...J Mentor .... | 03/10/2016

--------Pour Hollande , grand amateur de scooter : " Vacances romaines " : à la gloire de la Vespa ( ou de la Lambretta )

Écrit par : ...B Barbara ... | 03/10/2016

Merci pour ces références; j'en ferai le meilleur usage .

Parmi mes clients : Mélenchon ; je prépare pour lui une bibliographie sur la tolérance, les nuances ; toutes vos suggestions seront les bienvenues .

Écrit par : ...Julius... | 03/10/2016

Un Mélenchon tolérant , nuancé ne serait plus Mélenchon , comme un Juppé marrant ne serait plus Juppé .

Écrit par : ...Ravachol ... | 03/10/2016

Écrire un commentaire