Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2016

Audience sans influence n'est que ruine. Tout court...

iStock_000005996988Small11.jpgLundi nous avons appris, médusés collectivement, hallucinés collectivement, que Madame Kardashian Kim a une audience cumulée de 160 millions de personnes sur les réseaux sociaux. 160 millions. Plus de deux fois la France, plus de la moitié des Etats-Unis. Plus de 160 fois l'audience cumulée de Libération... 

N'en jetez plus, il est aisé d'écrire à la suite de cet incident "cours camarade avides de faits et d'informations vérifiées, le vieux monde est derrière toi". La modernité c'est l'audience qui donne accès à tout. Peu importe le flacon émetteur pourvu que l'ivresse chiffrée se répande. Et nous saoule de liqueur réactionnaire.

On est jamais loin, en l'espèce de se renfrogner et de se replier sur le "c'était mieux avant". Finkielkraut aujourd'hui, qui déplore que la parole d'un rappeur vaille celle de Patrick Boucheron. Eric Zemmour aussi le déplore en ajoutant qu'hélas, le rappeur dépasse désormais Boucheron car les chiffres sont considérables. A cette aune Zemmour dépasse Badiou. Respirons un peu. Ca n'a rien de nouveau, il y a 40 ans, le grand Jean-Patrick Manchette déplorait déjà dans son journal "qu'aujourd'hui, avec la télévision, le pétomane et Flaubert se valent. Et demain l'avantage sera au pétomane". Rien de neuf, donc.

Les courroies de transmission sont plus globales, synchronisées, plus folles. Jerry Lewis aurait adoré Youtube, Churchill se serait délecté avec Twitter et Wharol aurait raffolé d'Instagram. Et un paquet de tocards inconnus contemporains de ces géants leur seraient passé devant en audience. Mais quid de l'influence ? Qu'il nous soit permis d'en douter... 

En littérature, personne n'a égalé les ventes de Guy des Cars et combien en lisent ? Combien de grands critiques en parlaient, le recommandaient ? Personne. Des Cars se vendait exclusivement en bouche à oreille, avec ses thuriféraires et sans effort et sans conséquence. Il a vendu, il a disparu, on en parle plus.

En politique, on confond trop souvent popularité et électorabilité (pardon pour les puristes). Jean Lecanuet, Bernard Kouchner peuvent en témoigner. Emmanuel Macron finira par comprendre que c'est une loi d'airain.

Madame Kardashian s'inscrit dans cette mouvance. La seule différence est que son auditoire immense repose sur un vide sidéral. Ni artiste, ni sportif, ni politique ni figure économique, elle est la tête de gondole la plus emblématique du creux de l'audience. Comme le disait Guillaume Erner sur France Culture, "La conscience commune s’est émue de ce vol, alors que la conscience commune ne s’est pas émue qu’une personne sans profession autre que la gestion de sa célébrité, ait pu rassembler un patrimoine d’au moins 9 millions d’euros. Ce qui prouve une fois de plus que le vol est beaucoup plus sévèrement jugé dans notre société que l’imposture qui passe, et qui n’est même pas dénoncée". Si c'est aussi bien accepté c'est que, pour une fois, il s'agit d'un début de revanche du lumpen prolétariat sur le capital : ils sont célèbres sans demander la permission, sans passer par les canaux officiels du capital mais en s'auto-promouvant directement. Quand EnjoyPhoenix devient une star avec des millions de jeunes filles qui suivent ses conseils de beauté diffusées en ligne, elle n'a pas passé d'entretiens et de partenariats, elle parle la foule suit... Et le capital récupère, la rattrape en monétisant sur son dos et en organisant des événements grassement rémunérateurs, autour de son minois. La seule différence c'est donc la déprolétarisation, on peut presque y lire une victoire. Presque...

Pour revenir à l'audience et l'influence. Madame Kardashian en a t'elle tant que cela ? Après tout, seuls les chatons bondissants peuvent rivaliser avec elle pour le delta étonnant entre célébrité et "mérite". Mais justement parce qu'elle n'a aucun mérite, qu'elle n'a pas conquis ses fans sur des actions ou des propos, elle n'a pas d'influence. Oprah Winfrey, elle, tire son influence de l'immense affection que lui prête ses fans qui jugent qu'elle est la meilleure intervieweure du PAF. Alors quand elle écrit un tweet pour vanter les mérites d'un appareil de cuisine de SEB, l'action de la marque grimpe de 100 millions $. Ca c'est du lourd. Comme la parole de certains acteurs appelant au boycott, comme George Clooney réussissant à imposer la tenue d'un référendum de partition au Soudan. Madame Kardashian serait-elle crédible si elle appelait au boycott d'une marque ? Si elle s'engageait aux côtés de Donald Trump ? Changerait-elle des votes. Son impact ne serait peut être pas d'un zéro absolu, mais guère éloigné. Comme sa mésaventure ne changera pas la donne pour le tourisme en France, d'ailleurs les médias américains ont été bien plus futés que les français, sur le coup. 

Une société sous influence, ça n'est pas un projet joyeux et égalitaire, mais c'est toujours moins inquiétant que la seule emprise de l'audience, qui n'est pas encore là. Obama peut couper Facebook, pas l'inverse. (Pour l'instant...)

Commentaires

" Il a vendu, il a disparu, on en parle plus"

Chez nous, à La Douceur Angevine , nous lisons encore Guy des Cars ,tout comme Flaubert et Zola ; c'est reposant et pas plus mauvais que ce qui se publie aujourd'hui .

Ne seriez-vous pas un peu snob et élitiste , cher Castor ?

Écrit par : ...Mémé Octogénie ... | 05/10/2016

"Madame Kardashian Kim a une audience cumulée de 160 millions de personnes sur les réseaux sociaux"

Et ci ce vol à l'ancienne , style Arsène Lupin , n'était qu'un génial coup de pub ?

Écrit par : ...Ravachol ... | 05/10/2016

" ma cassette, ma cassette ! on m'a dérobé ma cassette ! "
( Harpagon dans "l 'Avare "

Écrit par : ...B Barbara ... | 05/10/2016

Molière , un auteur que ne doit pas lire madame K K ..Guy des cars ? même pas ...Modiiano ? peut-être , sur le conseil de Fleur Pellerin .

Écrit par : ...Zazou... | 05/10/2016

" KK " au lit ! les voleurs ont fait fort !

Écrit par : ...Ravachol ... | 05/10/2016

Guy des Cars : un chauffeur des fameux bus Macron ?

Écrit par : ...Zazou ... | 05/10/2016

Soyons sérieux : ce texte de Castor mérite mieux que quelques astuces vaseuses : audience et influence , un vrai problème .

Je ne sais si Marx a bénéficié d'une large audience , à ses débuts , au-delà d'un milieu restreint ; Socrate n' a jamais rien écrit ...
Jésus non plus , au point que l'on a pu mettre en doute son existence ; mais qui peut nier qu'ils aient eu de l'influence ?

Écrit par : ...J Mentor .... | 05/10/2016

Elitiste, je m'en défends... Snob, n'est-ce pas le raccourci idoine pour désigner ceux qui s'opposent au populisme ambiant ?

Écrit par : Castor | 05/10/2016

Si Madame KK a une influence , c'est non par ses propos , d'un vide sidéral , mais en raison de ce qu'elle est et paraît être .
On peut se reconnaître en elle , voire chercher à l'imiter ...

Puisque Mentor évoque Jésus , une référence " L'Imitation de Jésus Christ ", un best seller de la piété , toujours en vente à la Procure .

Écrit par : ...Anna -Lisa .... | 05/10/2016

"Elitiste, je m'en défends... Snob, n'est-ce pas le raccourci idoine pour désigner ceux qui s'opposent au populisme ambiant ?" ( Castor)

Pour ma part , je suis partisan de la démocratisation de l'élitisme et du snobisme ; on devrait les enseigner à l'école et dans les stages de formation professionnelle proposés aux demandeurs d'emploi .

Mais je comprends qu' Octogénie défende Guy des Cars , écrivain d'utilité publique , cher aux retraités .

Écrit par : ...J Mentor .... | 05/10/2016

Démocratiser l'élitisme et le snobisme , une bonne idée ; mais il faudrait en charger de vrais snobs , espèce de plus en plus rare

Il existe , hélas , trop de faux snobs qui, en fait , ne sont que des personnages "singuliers" et excentriques , soucieux seulement d'afficher une "différence" totalement fabriquée .

Le que Sais-je " Le snobisme " est décevant ; il ne réussit même pas à définir le concept ...

Écrit par : ...Johanna ... | 05/10/2016

Cher Castor , je ne voulais pas vous offenser ; à mon âge , on lit pour le plaisir , sans se soucier des modes du moment .

Trop souvent , les animateurs que l'on nous dépêche pour nous maintenir en éveil , nous proposent des livres qui nous ennuient , par exemple les derniers prix Goncourt ou Femina .

Écrit par : ...Mémé Octogénie ... | 05/10/2016

Démocratiser l'élitisme et le snobisme , ça me fait penser au Comte de Paris qui dans son " bulletin" des années 50 proposait que l'on abolît le prolétariat ...

Et aussi au " devenez milliardaires ! " de Macron

Écrit par : ...Saint -Thèse ... | 05/10/2016

Chère Mémé, je suis comme les costards de Macron, infroissable !

Écrit par : Castor | 05/10/2016

Il est vain d'essayer de définir le snob , personnage aussi rare que discret ,qui a ce terme en horreur et ne se glorifie pas de l'être . On peut tout au plus identifier quelques -uns de ses comportements ; ainsi :

A Paris , il ne se rend rive droite qu'en cas d'extrême nécessité ( on n'en trouve aucun sur la liste des victimes du Bataclan )

Il ne fréquente ni les expositions ni les théâtres .

Il s'habille hors mode

Il s'abstient lors des élections mais ne théorise pas son abstention .

Il achète ses livres à la librairie du coin , jamais à la fnac ni via internet

Il ne fréquente pas les réseaux sociaux ; exception : parfois un blog classique , non violent ...

Ses maîtres en snobisme : Saint-Simon, Stendhal , Barbey d'Aurevilly , Proust , Modiano ...

Il évite les personnes "culturées" ( piliers de musées ...)

Il ne lit Le Monde qu' une fois par semaine ; regarde peu les informations télévisées et préfère la radio

Il ne quitte Paris que quand il est contraint de le faire ; jamais pour le bord de mer( sale) ; un peu pour la montagne ; jamais en week-end ( vulgaire)

Il se déplace à pied ou en transports en commun ; jamais en voiture , sauf très rares exceptions

Il fuit la compagnie des autres snobs etc.

Écrit par : ...J Mentor .... | 05/10/2016

Merci , cher Castor , pour votre indulgence .

J'espère que vous enlevez votre costard infroissable quand vous vous mettez au lit .

Il vaut mieux dormir en pyjama , en chemise de nuit ou sans rien ...

Écrit par : ...Mémé Octogénie ... | 05/10/2016

"le pétomane et Flaubert se valent." ( Manchette cité par Castor )

-----Il y a pet et pet , en rafale ou au coup par coup (comme la pistolet-mitrailleur) , furtif ou tonitruant .

Flaubert et ses amis et amies pratiquaient volontiers ce sport , à l'issue d'un dîner bien arrosé ; Georges Sand y excellait ...

Écrit par : ...Zazou ... | 05/10/2016

Le pet-de-nonne , une pâtisserie que l'on nous sert de temps en temps , notamment à l'occasion des fêtes religieuses ( " pet sur la terre aux hommes de bonnes volonté " aurait dit Jésus ) .

Écrit par : ...Mémé Octogénie ... | 05/10/2016

Le " silencieux" , celui que pratiquent les truands .

Écrit par : ...Ravachol ... | 05/10/2016

Un illustre pétomane : le Maréchal Pet ain ( effet de l'eau de Vichy)

Écrit par : ...Saint-Thèse ... | 05/10/2016

On ne naît pas snob , on le devient .

Écrit par : ...Anna -Lisa .... | 05/10/2016

"Comme sa mésaventure ne changera pas la donne pour le tourisme en France," ( Castor)

Pas sûr : Anne hidalgo s'en inquiète et vol au secours du 8ème arrondissement , territoire peu prolétarien tout de même ...

Mais cet impact peut n'être pas que négatif : certains touristes sont friands de sensations fortes , d'aventures qu'ils puissent raconter à leurs amis : "J'y étais .."

A la Belle Epoque de riches noceurs se risquaient rue de Lappe , dans des bouges où l'on pouvait se faire dévaliser, voire cogner , ou mieux encore dans la Zone ( aujourd'hui disparue ) ...

Écrit par : ...Ravachol ... | 06/10/2016

"On ne naît pas snob , on le devient " , écrit Anna-Lisa

Je doute qu'il y ait beaucoup de snobs dans les milieux dits ""populaires " ; c'est tout de même plutôt une affaire de bobos

Écrit par : ...Johanna... | 06/10/2016

Ce n'est pas évident : dans un petit café du 18ème , que l'on peut dire " populaire" , que je fréquente à l'occasion ,l'arrivée d'un client " bobo" est saluée par des remarques portant sur sa tenue, son langage , témoignant d'un certain snobisme de classe

Chaque sociologie possède son snobisme , avec des codes qui lui sont propres et que l'"étranger" ne perçoit pas ; le snobisme est un jeu d'exclusion ...

Écrit par : ...Saint-Thèse ... | 06/10/2016

"jeu d'exclusion" , mais d'exclusion soft , nullement discriminante ni malveillante : le snob EST ce qu'il est et comme il l'est ; il n'impose pas ses goûts ni ses manières et ne s'offusque pas si l'on critique les siens .

C'est un individu , non un individualiste ; j'en connais qui cotisent aux bonnes oeuvres , sans ostentation ni condescendance .

Écrit par : ...J Mentor .... | 06/10/2016

Est-il plutôt de droite , de gauche , du centre ?

Écrit par : ...Zazou ... | 06/10/2016

J'ai déjà dit qu'il s'abstient aux élections .

Aragon, bourgeois communiste , était ultra snob ; Robespierre laussi : tenue recherchée ,collet monté style ancien régime , horreur des familiarités , langage précieux , sans effets;

Parmi nos contemporains : Jack Lang , à gauche et snob ; NKM centre-droit et ultra snob ; JM Le Pen , snob à sa façon un peu voyante ( imparfaits du subjonctif , références littéraires, parfois latines , snob plus de désir qu'en fait ...

Écrit par : ...J Mentor .... | 06/10/2016

Et Castor ? ill se défend d'être snob ; un snob " honteux" ?

Écrit par : ...B Barbara ... | 06/10/2016

Son goût immodéré pour les termes et références anglo-saxons autoriserait à répondre par l'affirmative ; l'anglomanie était jadis l'une des caractéristiques du snobisme .

Si snobisme il y a chez lui , il ne peut être d'exclusion ; ce n'est pas dans son logiciel .

Un peu dandy , peut-être , façon cool d'être snob ...

Écrit par : ...J Mentor .... | 06/10/2016

"Snob, n'est-ce pas le raccourci idoine pour désigner ceux qui s'opposent au populisme ambiant ?"

Oui , c'est un peu ça ...étant entendu que le populisme n'est pas que de droite .

Le terme " réac" sert aussi à exclure et à déconsidérer ...

Écrit par : ...Zazou ... | 06/10/2016

Oubli: la remarque citée est de Castor

Écrit par : ...Zazou ... | 06/10/2016

Cher Mentor , ne seriez-vous pas vous-même un peu snob et élitiste ?

Écrit par : ...Anna -Lisa .... | 06/10/2016

Elitiste ? plutôt pas bien que je m'honore d'être un produit de la méritocratie républicaine .

Snob ? Quelque peu mais pas dans tous les domaines : oui dans mes goûts , notamment littéraires ; non ( ou guère) s'agissant de ma vie sociale ; et pas du genre excluant ( ou discriminant ) ; j suis pour la démocratisation du snobisme , sans toutefois faire campagne ...

Écrit par : ...J Mentor ... | 06/10/2016

Écrire un commentaire