Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2016

Ode à Emmanuel Macron

325px-HugoOdesBallades.jpgContrairement à ce que mon titre pourrait laisser penser, je n'ai pas bu. Une vidéo diffusée hier d'Emmanuel Macron m'a ravi : on y voit le chouchou des dames patronnesses d'Auteuil fustiger le non Wallon au CETA. Merci à lui d'enfoncer le clou en fustigeant ceux qui s'opposent à un texte opaque (ce que même les promoteurs reconnaissent) avec une régression sociale et écologique forte. Merci à lui, car ce faisant il est cohérent : sa loi promouvait les cars (polluants) et un article qui avait fait hurler la presse pour protéger le secret des affaires. Cet homme est contre la transparence et contre les contraintes depuis le début. En cela, il est cohérent avec son passé de banquier d'affaires. Je ne juge pas le fait qu'il ait passé 2 ans (et empoché 2 millions) de Rothschild, au contraire, je dis que 100% de ce qu'il prône depuis favorise l'intérêt de cette caste là. Malheur à ceux qui ne savent pas lire.  

Personnellement, j'ai lu tout son discours de la Mutualité. Il dit du bout des lèvres que "la solidarité ne doit pas être un gros mot, mais à condition de s'accompagner de beaucoup de libertés"'. A peine un demi mot sur l'écologie. Il déplore l'existence d'un continent de plastiques. Mais il s'arrête là, avant de devoir prendre des mesures contraignantes. On a bien compris que c'est sa kryptonite à lui, les contraintes et les normes. 

Quand il critique la loi El Khomri parce qu'elle n'allait franchement pas assez loin en faveur de la liberté des entreprises, on voit de quel côté des barricades l'ex de Bercy se situe. Quand il dit que "la vie d'un entrepreneur est plus dur que celle d'un salarié", on sent qu'il cherche à se faire applaudir dans les abattoirs et dans les entrepôts Amazon où les livreurs se les roulent quand M. Bezos sue sang et eau, lui. Idem derrière sur ses autres saillies "il faut bosser pour s'acheter des costards", "le statut des fonctionnaires est obsolète, il faut en finir avec l'emploi à vie"... On sent le défenseur acharné de la Sociale.

Hier, quand il nomme comme ambassadeur l'ancienne responsable fiscalité des ultra libéraux de l'Institut Montaigne ou une "passionnée de storytelling" qui, comme tous les fanas de la Valley prétend ne pas prendre position sans se rendre compte qu'elle vomit toutes les contraintes et appartient donc aux ultra libéraux, Macron affirme ses choix.

Dans un univers politique où les contours sont trop flous, où des personnages étrangers comme Arnaud Montebourg sont à droite de Juppé sur la fiscalité des starts-up et à gauche de Mélenchon sur le protectionnisme économique, la constance de Monsieur Macron fait plaisir à voir. Une constance ultra libérale et gentiment progressiste, il n'est pro immigration et contre les discriminations. Pas au nom de la justice où de l'égalité, mais simplement parce que comme dit le PDG d'Apple "discrimination is bad for business". Pas du Blanqui dans le texte. Dans une récente conférence, l'économiste Frédéric Lordon comparait Macron a une tomate élevée hors sol. Pour une fois, je serais en désaccord avec le maître : hors sol français, oui, mais 100% OGM américains. A voir si on aime ça... Qu'on ne m'en veuille pas de vouloir jeter ça à la poubelle, je sais qu'à long terme, ça produit des ravages.  

Commentaires

"Contrairement à ce que mon titre pourrait laisser penser, je n'ai pas bu."

11 h 38 : un peu tôt pour l'apéro ( pour qui ne vit pas en province )

Écrit par : ... J Mentor .. | 27/10/2016

"le chouchou des dames patronnesses d'Auteuil "

" Auteuil" a essaimé un peu partout , y compris dans des arrondissements naguère " populaires" et les " dames patronnesses" "sont désormais des " humanitaires" encartées ...

Écrit par : ... johanna .. | 27/10/2016

"On a bien compris que c'est sa kryptonite à lui, les contraintes et les normes"

" Kryptonite " !!! ???

Écrit par : ... B Barbara .. | 27/10/2016

"on voit de quel côté des barricades l'ex de Bercy se situe" : situenT conviendrait mieux ; non au libéralisme syntaxique !

Écrit par : ... Pépé Castor .. | 27/10/2016

"des personnages étrangers comme Arnaud Montebourg" : encore un " étranger" ! on comprend que Zemmour ne l'apprécie pas !

Écrit par : ... Saint -Thèse .. | 27/10/2016

"on sent qu'il cherche à se faire applaudir dans les abattoirs et dans les entrepôts Amazon où les livreurs se les roulent" : il chasse sur les terres du FN , comme tant d'autres ; c'est de bonne guerre .

Écrit par : ... Zazou .. | 27/10/2016

C'est intéressant , mais puisqu'il s'agit d'une Ode , je l'aurais mieux aimée en vers , avec des rimes et du rythme...

Écrit par : ... Mémé Octogénie .. | 27/10/2016

"l'ancienne responsable fiscalité des ultra libéraux de l'Institut Montaigne"

Pauve Montaigne , que de crimes on commet en ton nom

Écrit par : ... Ravachol .. | 28/10/2016

Sans parler de Voltaire , le patron de la trop fameuse promotion

Écrit par : ... J Mentor ... | 28/10/2016

Pour mon nouveau job ( rechercher des correspondances amoureuses ) j'ai découvert quelques lettres de Macron ; il s'agit non d'odes mais de sonnets assez bien tournés mais pas très originaux ; ce garçon imite , voire plagie ...

Écrit par : ... Robeauté ... | 28/10/2016

Oui , Macron est un champion du copier-coller , pas toujours discret ...

Écrit par : ...Zénon... | 28/10/2016

" Auteuil" a essaimé un peu partout , y compris dans des arrondissements naguère " populaires" et les " dames patronnesses" "sont désormais des " humanitaires" encartées ..."

( Johanna )

Chercheuse en sociologie de proximité au CNRS , je confirme : le 16ème a métastasé ; on en trouve des colonies un peu partout dans Paris et même en banlieue ; c'est très tendance ...

Écrit par : ROBOBO | 28/10/2016

Quelques-uns de mes étudiants de Sciences-Po viennent ( en tazxi uber ) des 9 et 10 èmes ; et une du 18ème ...

Écrit par : ...Cicero ... | 28/10/2016

Mais le plus souvent , les familles de ces jeunes expatriés ont gardé un appartement dans le 16 ème , à proximité des bonnes écoles , ce qui leur permet d'y inscrire leurs rejetons .

Écrit par : ...ROBOBO | 28/10/2016

------------A Sciences-Po , les étudiants domiciliés dans des arrondissements "populaires" bénéficient d'un bonus ; ça s'appelle la " discrimination positive" .

Il arrive même que certains profs saquent des 16èmistes , considérés comme " bourgeois" ; victime récente de cette politique de " discrimination négative " : le fils d'un ménage de concierges portugais d'Auteuil .

Écrit par : ...Cicero ... | 28/10/2016

---->> ROBOBO : intéressant , votre métier de sociologue de proximité ...pouvez-vous nous en dire un peu plus là-dessus ?

Écrit par : ...Saint-Thèse .... | 28/10/2016

J'ai été retenue pour exercer ce métier parce qu'en tant que robote , je n'ai ni affect ni préjugés ;" distance" est ma devise.

Dépourvue de tabous , j'ose poser avec insistance les bonnes questions , portant sur les ressources , les habitudes de consommation , les fréquentations , situations sur lesquelles les statistiques officielles ne fournissent que des données parcellaires et souvent inexactes .

Le bobo expatrié dans un quartier " populaire" est un personnage secret , parfois mal dans sa peau parce qu'il a un problème avec l'argent ( haine-amour)

Écrit par : ...ROBOBO | 28/10/2016

" Problème avec l'argent " : en ma qualité de psy , je peux confirmer ...Pathologie difficile à soigner ...

Écrit par : ...Anna-Lisa... | 28/10/2016

Chère ROBOBO , comment procédez-vous pour recueillir des données objectives et fiables dans le cadre de vos recherches en "sociologie de proximité " ?

Écrit par : ...Séraphita .... | 29/10/2016

J'observe, j'écoute et , surtout , je me garde des interprétations convenues qui abondent dans la littérature spécialisée .

Je bénéficie pour le recueil des infos , de l'aide d'une éclaireuse efficace en la personne de mon assistant Sidonie , humaine et non robote , particulièrement futée en même temps que fort sympathique .

Sa principale qualité : elle inspire confiance ...

Écrit par : ...ROBOBO | 29/10/2016

Sidonie , suite : mon éclaireuse est une enquêtrice à l'ancienne , qui s'est formée sur le tas , en fréquentant les cafés , les sorties d'écoles , les commerces et même les sacristies ; elle a fait ses premières armes dans l'écoute des conversations de bistrots au cours desquelles les " cadres" échangent des informations censées être secrètes ; et ceci sans recourir au magnétophone façon Buisson ; sa mémoire suffit .

Écrit par : ...ROBOBO | 29/10/2016

Question peut-être indiscrète : comment la rémunérez-vous ?

Écrit par : ...Séraphita .... | 29/10/2016

Votre question n'est en rien indiscrète : un mi-temps d' " "assistante de vie " ( déclarée à la sécu et au fisc )

Son autre mi-temps :" assistante de vie" logée et nourrie chez un vieil écrivain mal voyant dont elle est la lectrice ( à l'ancienne) en même temps que la secrétaire .

Écrit par : ...ROBOBO | 29/10/2016

So mi-temps chez le mal voyant : une sorte de maîtresse -servante à l'ancienne , comme en avaient naguère certains curés de province ?

Écrit par : ...Zazou .... | 29/10/2016

Rien à voir ! Sidonie est lesbienne et le vieil écrivain homo ; sans doute une sorte d' amitié amoureuse ...Elle n'en parle guère

Ce que j'ai fini par comprendre , à travers quelques discrètes allusions : elle lui fournit non seulement les infos qui nourrissent ses écrits ( le plus souvent des polars) mais aussi , parfois , des sujets , car elle est dotée d'une vive imagination .

Écrit par : ...ROBOBO .... | 29/10/2016

Un tandem insolite , qu'il s'agisse du travail ou du " genre"

Écrit par : ... Ravachol .... | 29/10/2016

Quel genre de polars ?

Écrit par : ... Pépé Castor .... | 29/10/2016

Ils tiennent à la fois du vieux polar" parisien" genre Léo Malet et du roman " noir " américain un temps populaire en France .

L"édition " policière" français étant particulièrement débile , les textes de l'écrivain mal voyant , formatés par Sidonie , sont vendus à de gros éditeurs américains et japonais qui en assurent la traduction et la publication ; jamais d'éditions en langue française ...

J'ai cru comprendre que ça marche plutôt bien : le boss de Sidonie vient d'acquérir un petit manoir sur les bords de Loire où il se rendent ensemble parfois en week-end et toujours l'été .

Écrit par : ....ROBOBO | 29/10/2016

Vous nous donnez envie , chère ROBOBO , de mieux connaître Sidonie et son " boss" ...

Écrit par : ....Anna-Lisa | 29/10/2016

Difficile ...Je ne vois jamais Sidonie en dehors de nos heures de travail communes et je n'ai , évidemment , jamais rencontré son " boss" .

Je sais seulement que leur appartement est situé rive gauche , vaste et aménagé à l'ancienne ; ni télévision ni ordinateur ; (Sidonie utilise une antique machine à écrire ) dont elle ne voudrait pour rien au monde se séparer .

L'écrivain est un des rares surréalistes encore en vie ( comme l'était Léo Malet ) et fidèle à l'esprit des années 20

Écrit par : ....ROBOBO | 29/10/2016

Il se peut que j'aie rencontré rue Médicis ce couple insolite , un vieillard cassé en deux soutenu par une jeune femme fort menue , commentant la devanture d'une librairie ( en même temps maison d'édition ) qui exposait des ouvrages de Breton et autres surréalistes .

Écrit par : ....J Mentor.. | 29/10/2016

José Corti , 11 rue Médicis , en face du Luxembourg ! éditeur de Julien Gracq , surréaliste de la dernière génération , qui n'a jamais accepté d'être édité ailleurs et surtout pas en poche !

Écrit par : ....Saint -Thèse .. | 29/10/2016

Oui , Sidonie est en effet " fort menue " ; cher Mentor , sans doute n'avez-vous pas eu le temps de voir qu'elle est aussi fort jolie , je dirais plutôt gracieuse , du genre " chatte" .

A propos de Breton , il me revient ceci : comme je la plaisantais sur son prénom vieille France , elle m'a répondu " vous pouvez m'appeler NADJA ainsi que le fait parfois mon écrivain "

Écrit par : ....ROBOBO.. | 29/10/2016

----> Mentor : Léo Malet , un affreux réac et raciste forcené , en tout cas sur la fin ...

Écrit par : ...Pépé Castor .... | 30/10/2016

Oui , mais ne jugeons pas les gens sur leur " fin" ( ex: la génération 68 ); Léo avait mal vieilli , comme nombre d'anars.

J'ai moi-même été un peu marxiste pendant quelques mois au sortir de l'adolescence et Castor évolue vers un juppéisme raisonnable ...

Écrit par : ...J Mentor .... | 30/10/2016

Castor juppéisant ? oui mais avec encore , parfois , des résurgences de gauchisme : disons plutôt "gaucho juppéiste".

Écrit par : ...Zazou .... | 30/10/2016

Chère ROBOBO , à propos de Nadja : elle a fini sa vie dans un hôpital psy ; André Breton , pour une large part responsable de l'aggravation de sa folie l'avait laissée tomber , trop occupé qu'il était par de nouvelles amours ...Un personnage peu délicat ...

Écrit par : ...Anna-Lisa... | 30/10/2016

Dans l'édition définitive de " Nadja" , A B a fait disparaître les quelques lignes relatant une nuit passée avec la pauvre fille dans un hôtel de Saint -Germain -en -Laye , ceci pour faire oublier qu'ils avaient été amants ; " personnage peu délicat " en effet .

Écrit par : ...J Mentor .... | 30/10/2016

Chez nous Nadja est une petite chatte adoptée venue d'on ne sait où ; c'est mieux que finir chez les fous comme la pauvre fille séduite et abandonnée par ce Breton .

J'ignore qui lui a donné ce nom ; peut-être un des élèves de l'école voisine dont les instituteurs sont très lettrés ...

Écrit par : ...Mémé Octogénie .... | 30/10/2016

Une affaire de genre : une de mes amies vient d'adopter via le "bon coin" un petit chat présenté comme âgé de deux mois ; chez le vétérinaire , il s'est révélé être ...une chatte d'à peine quatre semaines ...On ne naît pas chatte ,on le devient ...

Écrit par : ...Lysistrata ... | 30/10/2016

Que votre amie soit vigilante ! à cet âge , une chatte (ou un chat) ne ne doit pas être alimentée n'importe comment et craint le froid .

La question du genre doit aussi être traitée avec les plus grandes précautions : lui faire oublier tout de suite qu'elle a été traitée comme un chat depuis sa naissance ; à défaut , elle risquerait de devenir gay ...

Écrit par : ...B Barbara .... | 30/10/2016

C'est peut -être une affaire de "genre" mal gérée qui explique la folie de Nadja : dans la première édition du récit que lui a consacré André Breton , son nom est d'abord écrit " Nadjo " , non "Nadja " ; et on sait que le pape du surréalisme était , à l'époque , d'un " genre" incertain , comme son petit ami Aragon .

Écrit par : ...Zazou .... | 30/10/2016

Explication à laquelle je suis tentée d'adhérer ; on comprend mieux pourquoi A B a supprimé dans l'édition définitive de son récit l'épisode de St-Germain-en- Laye : liberté des moeurs , oui , mais pas trop ! séduire une fille , ça passait ; un jeune garçon, moins bien ...Pour être surréaliste , on n'en est pas moins un bourgeois en quête de respectabilité ...

Ce qui est sûr c'est que AB s'est au fil des ans comporté en hétéro , alors qu'Aragon , veuf d'Elsa , ( enfin ! ) , a , sur le tard , recherché sans se cacher , la compagnie des garçons .

Écrit par : ...Anna -Lisa .... | 30/10/2016

NadjA ou NadjO , ça fait penser au fameux Sonnet des voyelles

Mais le " o" substitué au " a " n'est peut-être qu'une coquille de typographe . Un précédent bien connu :

" Et Rose , elle a vécu ce que vivent les roses " .

Malherbe.(" Consolation à Monsieurr Du Périer" ) avait écrit " Et Rosette " , remplacé par" Rose" à l'impression , ce qui a fait d'un alexandrin banal l'un des vers les plus musicaux de la littérature française , célébré comme tel dans tous les bons manuels ...

Écrit par : ...Léna .... | 30/10/2016

La littérature , c'est bien beau , mais si nous revenions à la politique , objet du billet de Castor ...

Il y a beaucoup à dire ces temps-ci : la descente aux enfers de Hollande, la guerre fratricide à droite , l'élection américaine etc.

" Politique d'abord " rappelait Maurras qui n'a pas dit que des bêtises ...

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 31/10/2016

Maurras : sa " divine surprise " en 1940 ! une grosse bêtise parmi d'autres ...

Selon Michel Onfray , il ne faut jamais séparer politique et littérature ou philosophie ; une pensée , une idéologie ne se comprennent bien qu'à partir de la biographie de ceux qui les exposent ; ex : Sartre et Beauvoir , Freud ...

Écrit par : ...Zénon .... | 31/10/2016

Cette méthode conduit souvent Michel Onfray à collectionner les ragots ; ainsi à propos de Freud : homme d'argent , médecin amateur plus que pro et j'en passe ...

Qui osera lui appliquer sa propre méthode , par exemple en expliquant sa haine obsessionnelle de la religion par des problèmes mal digérés de petite enfance ?

Écrit par : ...Anna -Lisa .... | 31/10/2016

La " méthode " de Michel Onfray ; il ne fait que mettre au goût du jour celle , considérée comme ringarde de Taine : expliquer un écrivain par le " milieu" , le " moment" , la "race" ( terme qui à l'époque , n'avait pas nécessairement le sens qu'il a aujourd'hui ; pour Taine , il s'agit plutôt de la culture ou de ce que l'on appelle actuellement l'ethnie )

Un procédé auquel ont souvent recours les critiques et les historiens en panne d'imagination : recycler un concept démodé; Michel Onfrfay , polygraphe intempérant , y excelle ..

Écrit par : ...J Mentor .... | 31/10/2016

Plutôt sympathique tout de même : libertaire, iconoclaste et fidèle à ses origines populaires comme à sa Normandie natale ; son " Université Populaire "de Caen est une bonne idée : rien à voir avec la" philosophie -mode" de Luc Ferry , BHL et autres ...

Écrit par : ...Saint- Thèse .... | 31/10/2016

J'en conviens ; mais plus sobre , il serait plus crédible .

Castor ne le cite jamais , sans doute par ce qu'il écrit en français et n'est guère tendre pour la religion d'amour et de tolérance qui lui est si chère ...

Écrit par : ...J Mentor .... | 31/10/2016

la religion d'amour et de tolérance qui lui est si chère ..."

Ce qui lui est cher , c'est peut-être seulement le couscous ; pas d'amalgame svp Mentor !

Écrit par : ...Léna.... | 01/11/2016

En Algérie , depuis que le prix du pétrole a baissé , le couscous est servi sans viande ni légumes ...Je le tiens d'un ami qui vient de rentrer en métropole .

Écrit par : ...Lysistrata... | 01/11/2016

Écrire un commentaire