Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2016

L'aberration pour les électeurs de gauche : voter aux primaires... de gauche.

cretin-des-alpes.pngDepuis une petite semaine, donc, les torrents de boue de la gauche gouvernementale continuent d'être déversés sur les malheureux électeurs de gauche qui ont fait ce qu'ils pouvaient, ce qu'ils croyaient juste, en allant voter Juppé pour sortir Sarkozy. Ils ont gagné et là, problème, il y a Fillon dont le programme est tout aussi grave. "Il ne fallait pas vous mêler de ce qui ne vous regarde pas" est l'argument le plus souvent employé par tous les commentateurs bon teint, Laurent Bouvet en tête, qui se demande dans un billet navrant de fatuité (pléonasme, quand il s'agit d'un écrit de lui) "que choisiraient-ils entre Fillon et Marine le Pen" ? Qu'il se rassurer, je n'irai pas voter, plus mon combat, que les réacs et autres se démerdent. Si on mérite le Pen, je vomirai, je ferai ce que je peux pour changer les choses sous un régime ennemi, mais bon, c'est la démocratie, avec ses limites...

En attendant, il y a un second tour. Au-delà des petites phrases et autres chicailleries sur quelques aspects sociétaux, leurs vues de l'état divergent. Ils pensent tous deux qu'il faut réduire l'Etat, les dépenses, le nombre de fonctionnaires et autres, certes. En revanche, six mois de Fillon expliquant qu'il faut tout couper laissera des traces dans les mentalités. Par rapport aux profs, le gouvernement actuel a réussi, à force des efforts les plus louables du quinquennat, a recouvrer des niveaux acceptables de candidats aux concours. Et encore sont ils trop faibles car on a augmenté les places avant de toucher aux conditions d'exercice du métier. Mais que se passera-t-il si l'on envoi le signal que le guichet est fermé pour 5 ans ? Les inscriptions au concours seront en chute libre. Ce, alors que nous sommes dans l'économie de la connaissance ? C'est un non sens. Sur la santé : nous avons des salaires plus faibles que d'autres pays riches notamment parce que notre système de redistribution permet d'avoir des médicaments gratuits. Fillon dit comme Ron Paul : si vous ne pouvez pas vous payer vos médicaments, l'Etat n'a pas à le faire. Il reprend ainsi la maxime de Thatcher "je ne connais pas l'argent public, je connais l'argent des contribuables". Entre ces deux projets de société, je fais une différence et une différence fondamentale. Raison pour laquelle demain, sans fierté, loin s'en faut, sans illusion, j'irai voter Juppé. 

Mes amis me hurlent dessus en disant que "c'est jouer perdant. Mieux vaut infléchir l'avenir en participant aux primaires de gauche". Si ça n'était si pathétique comme argument, j'en pleurerai, mais je préfère sourire. Les primaires de gauche ? Permettez-moi de convoquer John Mc Enroe pour les qualifier : you cannot be serious !

Ce matin, lors d'un événement baptisé "le carrefour des gauches" Claude Bartolone a exigé que Manuel Valls ET François Hollande se présentent à la primaire. Peut-on parler de ficelle ou doit-on admettre qu'il s'agit bien là d'un véritable câble ? Depuis le début, les architectes de manoeuvres grossières nous saoulent avec cette primaire pseudo-ouverte, Cambadélis en tête. L'exercice d'auto-persuasion, d'auto-célébration, de youpi ça va mieux la courbe est inversée venez voter a quelque chose de pathétique. Comme ce sketch interminable d'un oncle de province venu à un repas de famille sans être vraiment invité et, enhardi par trop de whiskeys, se met à raconter une déplorable histoire supposée drôle avec une maladresse qui vous met mal à l'aise. Pourquoi diable aurait-on à subir ça ? 

Ce quinquennat est raté. Ca, tout le monde en convient, à peu près sans exception. Ce quinquennat est une immense sociale-traîtrise, comme jamais dans l'histoire, doublée d'une trahison écologique. Ca, tout le monde n'est pas d'accord. Il y a une frange de l'électorat qui trouve que, enfin, certains efforts de modernisation de la gauche ont été entrepris avec la ligne Macron/Valls et qu'il faut prolonger, voire amplifier cette voie. Ils sont très minoritaires, mais ils existent. Fort bien, qu'ils choisissent celui qu'ils veulent : qu'ils fassent une belote ou un tarot, et que le vainqueur y aille sur la ligne développée depuis 5 ans. En face, il y aura la candidature de la France Insoumise de Mélenchon, pas de confusion possible. Voilà une opposition programmatique mais elle n'aura pas lieu. 

Alors, on nous concocte à la hâte un casting croquignolet pour donner l'apparence d'une pluralité. Gérard Filoche est sans doute sympathique, mais qui peut croire une nano seconde qu'il a plus de chances que Poisson à droite (dans un registre beaucoup plus respectable, hein) ? Marie-Noëlle Linneman est là pour éviter au PS d'être plus misogyne que LR avec une seule femme candidate. C'est hélas sa seule contribution au débat. Inaudible et sans propositions marquantes. François de Rugy ? Non, rien. Restent donc deux candidats dits "différents" : Montebourg et Hamon. Montebourg c'est l'inconstance maximale, c'est l'homme qui pourfend la mondialisation et prend comme directeur de campagne un fidèle des fidèles de DSK, François Khalfon... Tout son programme est à l'avenant : plus libéral que Macron sur la fiscalité du numérique, plus protectionniste que Trump pour protéger nos usines contre les chinois. Navrant. Reste Hamon.

Il est sympa Hamon, il a des idées novatrices et emballantes (sur l'ESS, le revenu de base, les discriminations, le partage, du temps, des richesses, des profits) il transpire sans doute une ligne différente des autres. Bien. Mais Hamon, comme Montebourg, serait encore ministre si Valls ne les avait pas viré en 2014. C'est depuis qu'ils sont hors gouvernement qu'ils se sont soudainement rappelés qu'ils étaient vraiment de gauche, nos amis. On peut dire ce qu'on veut de Mélenchon, mais en 2008, il est parti du parti socialiste quand il a vu que la balance aussi appelée "synthèse" basculait toujours à droite quand ils discutent. Les autres restent, haussent les épaules, prennent des postures et connaissent leurs équilibres internes, mais ça reste du tripatouillage.

Ces primaires sont un congrès du PS, rien d'autre. Pourquoi diable se déplacer, donner de l'argent à un parti qui a méprisé toutes les autres forces de gauche depuis 2012 ? Pourquoi faire croire que la gauche gouvernementale intéresse encore des millions de gens ? Pourquoi s'émerveiller sur ces cinquante nuances de terne qui, de toutes façons, s'auto-convoqueront tous pour faire campagne ? Hamon en tête (prudence, sur les sondages de primaire) comment croyez-vous qu'il composera son équipe de campagne ? Avec 100% de visages neufs ? Soyons sérieux, ça serait plus renouvelé, moins cloné, plus sympa, mais ce manoeuvrier politicien de carrière saura recycler ses copains du PS et tout sera bien gardé. Il n'y a RIEN à espérer de cette mascarade pour les électeurs de gauche. RIEN. Pour ceux qui veulent espérer, il y a le programme de la France Insoumise.   

 

 

 

Commentaires

"...demain, sans fierté, loin s'en faut, sans illusion, j'irai voter Juppé ".

Choix lucide et courageux .

Écrit par : ...J.Mentor | 26/11/2016

D'accord avec Mentor ; mais , s'agissant de la présidentielle , rien n'est joué à cette heure .

"le désespoir est une faute en politique " ( de qui est-ce ?)

Et un vote qui ne serait que de témoignage aurait du sens

Dans le doute il ne faut pas s'abstenir ...

Écrit par : ...Saint-Thèse.... | 26/11/2016

"Mais que se passera-t-il si l'on envoi le signal que le guichet est fermé pour 5 ans ?"

Ce n'est pas certain; Fillon devra mettre de l'eau dans son vin .
Si les candidats aux concours ( pas seulement à ceux de l'éducation nationale) se font plus plus rares , ce sera l'occasion de faire le ménage dans certaines prépas qui ne sont que des machines à faire du fric ...

Écrit par : ...Léna.... | 26/11/2016

----Je doute que Fillon, s'll est candidat à la présidentielle, déclare explicitement qu'il mettra entre parenthèses les concours d'accès aux "grandes écoles "du service public , chères à son électorat bourgeois et à celui, plus modeste , attaché à la méritocratie républicaine .

Il n'a , à ma connaissance , jamais proposé que l'on supprime l'ENA , de laquelle était issu son ...Mentor Philippe Séguin.

-----Ne gelant pas les " grands " concours , il lui sera difficile de supprimer " petits" ...

Écrit par : ...Léo.... | 26/11/2016

" Rien n'est joué " pour la présidentielle ( Saint-Thèse ) : certains électeurs de Sarkozy à la primaire pourraient voter pour Marine
Le Pen , allégeant ainsi le poids de Fillon en face d'un " bon " candidat de gauche ( ex : JL Mélenchon )

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 26/11/2016

Ce qui a de quoi surprendre , c'est que le PS n'attaque plus le FN
que très mollement , et comme pour mémoire , semblant se résigner à sa présence au 2ème tour : erreur à la fois idéologique et stratégique .

Un propos récent de Fillon ( lors du meeting d'hier soir ?) : la qualification de Marine Le Pen n'est pas une fatalité ...

Droite dure contre gauche forte, cela aurait du sens et de l'allure

Écrit par : ...Ravachol .... | 26/11/2016

"Ne gelant pas les " grands " concours , il lui sera difficile de supprimer " petits" " :" LES petits " conviendrait mieux , cher
Léo ; mais peut-être ne vous êtes-vous jamais présenté à un concours , petit ou grand ...

Écrit par : ...Père Castor .... | 26/11/2016

J'en ai passé ( avec succès ) plusieurs, cher Pépé Castor , des petits puis un grand ; mais j'étais moins distrait à l'époque .

Écrit par : ...Léo .... | 26/11/2016

" Il reprend ainsi la maxime de Thatcher "je ne connais pas l'argent public, je connais l'argent des contribuables""

Propos maladroit mais mal interprété : tous les citoyens , même les plus pauvres , sont des contribuables ; ils payent des impôts dits chez nous "indirects " , indépendants de leur revenu ( ex : TVA , timbres fiscaux et " droits " divers ...) .

Il n'est pas stupide de rappeler que l' " argent public" est celui de tous et de chacun .

Écrit par : ...Solon .... | 26/11/2016

" ...un oncle de province venu à un repas de famille sans être vraiment invité et, enhardi par trop de whiskey..."

Le whiskey est plus redoutable que le whisky ; j'ai en ai bu à Cork, en Irlande , avec en face de moi la monumentale statue de Father Matthieuw ( ?) , l'apôtre de la lutte contre l'alcoolisme.

Écrit par : ...J Mentor .... | 26/11/2016

"Ce quinquennat est une immense sociale-traîtrise, comme jamais dans l'histoire,"

On a déjà connu les " lendemains qui chantent " et , plus près de nous , la fiesta de 68 et les printemps arabes ...

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 26/11/2016

"Gérard Filoche est sans doute sympathique"

Oui, un ancien de la PJ ...

Écrit par : ...Ravachol .... | 26/11/2016

" il est sympa Hamon,... il transpire sans doute une ligne différente des autres"

Il transpire en effet beaucoup et ça se voit et se sent dans les meetings et les réunions ; j'espère qu'il a chez lui une machine à laver le linge, avec séchoir ...

Un gars qui n'hésite pas à mouiller sa chemise !

Écrit par : ...Léo .... | 26/11/2016

"Choix lucide et courageux " de Castor qui vote Juppé , nous dit
Mentor ;peut-être s'agit-il là de plus qu'un choix de circonstance: Castor a , au fil des ses billets , manifesté une certaine sympathie pour le maire de Bordeaux .

Si celui-ci est battu ce soir , il n'est pas impossible que notre ami se rallie à Fillon et , au-delà , à la droite ; une adhésion de raison , non de coeur , comme cela se produit souvent en amour

Écrit par : ... Ravachol .... | 27/11/2016

Il y a des précédents : Malraux , de la révolution au gaullisme , Bernard Kouchner de l'humanitaire-mode à une droite ouverte ...

Encore un petit effort , cher Castor ...

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 27/11/2016

Des ralliements au-delà d'un vote de circonstance : son de cloche entendu dans une file d'attente à Brest ; cela expliquerait qu'à la mi-journée la participation soit à + 13% sur le plan national .

Écrit par : ...Barbara .... | 27/11/2016

J'ai toujours pensé que Castor était récupérable.

Écrit par : ...Léo .... | 27/11/2016

Il faudra l'inscrire à un stage de déradicalisation car il subi quelques dommages , tant psychiques qu'idéologiques ...

Écrit par : ...Léna .... | 27/11/2016

Prudence ! un journaliste " généralement bien informé " vient de laisser entendre qu'une " énorme surprise " ne peut être exclue ; difficile d'interpréter son propos fort ambigu et présenté comme faisant état d'une" indiscrétion" : participation beaucoup plus forte que celle affichée à la mi-journée ; résultat très serré ? ou victoire de Juppé ?

Une rumeur fantaisiste parmi d'autres ou une prévision fondée sur un échantillon de données recueillies à la sortie des urnes ?

Écrit par : ...J Mentor.... | 27/11/2016

Lendemain d'élection : " Tout est consommé! " ( Dixit , à propos de la mort du Christ, le Nouveau Testament dont Castor doit connaître quelques extraits reproduit dans le Livre fondateur de la religion d'amour et de tolérancce qui lui est chère .

Et ce qui n'arrange rien : le PS en pleine tragi-comédie : Valls contre Hollande etc.

Un peu plus à gauche , Mélenchon dévasté par la mort de Castro ...

Courage, cher Castor ! le pire n'est jamais sûr...

Écrit par : ...Saint-Thèse.... | 28/11/2016

Pitié pour Castor , ouvrier de la dernière heure dans la vigne du Seigneur ( Evangile)

Il lui sera beaucoup pardonné pour ce geste courageux ...

Écrit par : ...Anna-Lisa .... | 28/11/2016

Assistance réduite à mon cours ce matin : on me dit que nombre de mes élèves sont partis pour le QG de Fillon afin de ne pas rater le coche .

C'est ce que faisaient déjà leurs lointains prédécesseurs en 81 au lendemain de l'élection de Mitterrand ...

Écrit par : ...Juilius | 28/11/2016

Castor, Castro : une certaine proximité ( quelques lettres en commun ..) .

L'illustre démocrate au cigare entre les dents est mort , mais il pourrait ressusciter comme le fit le Christ ...( source: Nouveau testament )

Écrit par : ...Léo .... | 28/11/2016

Ne pas confondre les deux Livres Saints : le seul qui fasse autorité est celui de notre religion d'amour et de tolérance ; tout le reste n'est que littérature ...

Écrit par : ..Lulu Charia .... | 28/11/2016

On trouve de tout dans ces Livres ; tout et le contraire de tout !
Abus dangereux ...

Mais il faut lire des livres , c'est le début de la sagesse. ; je vous suggère, chère Lulu , de préférence ceux de Montaigne et de Voltaire, vaccins efficaces cotre le fanatisme ...Essayez ...

Écrit par : ...Léna .... | 29/11/2016

On peut aussi suggérer à Lullu Charia de lire le "Dictionnaire des idées reçue " de Flaubert , plus accessible en même temps que plus marrant que Monttaigne et Voltaire .

Écrit par : ...Pépé Castor .... | 30/11/2016

Voltaire est lui aussi parfois marrant , surtout quand il publie sous l'un de ses multiples pseudos ( tel plus tard Stendhal )

Écrit par : ...J Mentor .... | 02/12/2016

Pseudos : quand Castor a choisi le sien , il ne prévoyait pas que son quasi homonyme Castro finirait par finir ...

Mais homonyme n'est pas synonyme , par bonheur.

Écrit par : ...Barbara .... | 02/12/2016

Écrire un commentaire