Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2016

Au secours, la Pravda revient !

Cx9U1UjWgAAGSvm.jpgDécidément, on apprend peu de ses erreurs. Souvenons-nous de Nicolas Sarkozy en avril 2007, à cheval, en Camargue. Cow-boy dominant qui chevauchait vaillamment pour faire souffler le vent de la modernité yankee sur la France. Les plans serrés le montraient regardant vers l'infini, inspiré, bonapartien. Après coup, quelques journalistes facétieux avaient révélé l'arrière-plan pittoresque, des journalistes tassés dans un camion qui ajoutaient l'inconfort matériel à l'indigence déontologique. Promis, juré, craché, on ne les y reprendraient pas à suivre benoîtement leur nouveau chouchou. Ils redeviendraient journalistes, sérieux et calme.

10 ans après, bis repetita. Mêmes erreurs, mêmes grosses ficelles, mêmes scénario. Mais nouveaux acteurs. Nicolas & Cécilia ont été remplacés par Emmanuel et Brigitte. 3 couvertures de Paris Match en six mois... Le magazine le plus ringard, le plus dégradant, le plus proche de ce que peut commettre Karine le Marchand. Si les tourtereaux s'y affichent trois fois, c'est pour draguer l'électorat âgé, friand de ce magazine et seul à croire que ce gendre idéal à Polo Ralph Lauren et pull bleu (en termes vestimentaires, Macron n'est ni de gauche, ni de gauche) incarne la transgression politique...

Que ce journal manque de recul, c'est classique, mais France 3 ? Lundi soir, cette chaîne, financée par la redevance et moins soucieuse de sensationnalisme pour cause d'audimat a diffusé un documentaire sur "le météore Macron". On est en droit d'exiger un travail journalistique. Pas un portrait à charge et un peu facile, mais bosser, quoi, écouter des contradicteurs, montrer les failles, les ratés, les énormes outrances (les fameuses 15 "petites phrases", il n'en ressortira qu'une) et les quelques gentils bidonages du CV. Tous les interviewés sont ses amis de conservatoire, de l'ENA, un associé chez Rothscild et quelques autres énamourés. Ha-llu-ci-nant de complicité.

La Camargue 10 ans après revient au galop. La séquence chez les pêcheurs d'anguille est d'anthologie : une nuée de journalistes, tassés sur une barque, qui prennent gentiment Macron en photo, triomphant avec ses anguilles. Trump se félicitait de ne pas avoir à acheter de pub, car les médias reprenaient tous ses conneries dans leurs émissions. Idem pour Macron : la publicité politique est officiellement interdite, mais il a trouvé une armée d'écervelés qui produisent littéralement l'histoire, les mots, le scénario, exigé par le couple Macron. C'est navrant...

Je reprends quelques verbatims du documentaire pour montrer le niveau de déchéance journalistique de cette bouse "A 6 ans, il récite tous les poèmes de René Char". "A quinze ans, il a déjà vécu plusieurs vies", "Ricoeur est bluffé". J'ai tout particulièrement apprécié le passage consacrée à la banque Rotschild : que dit-on ? "si ses compétences techniques sont perfectibles, son entregent fait merveille". Qu'en termes élégants ces choses-là sont dites : en clair, c'est une bille, mais un gougnafier opportuniste qui arrive à arranger les intérêts de Nestlé et Pfizer. Nestlé et Pfizer pour 11 Milliards d'euros ! Tous ces verbatims montre le niveau d'hagiographie, on dirait du Malraux (moins le talent) à propos de De Gaulle. Et ils ne rencontrent jamais un contre point. Myriam Revault D'Allones pour montrer le grotesque à propos de Ricoeur, n'importe quel économiste à propos de la banque, mais non. Le groupie/journaliste ne veut pas écouter un seul son discordant.

Autre technique pravdavienne employée à de multiples reprises : l'inversion du point de vue. Il fut sifflé à Orléans, moqué pour un discours plat comme une dissertation de seconde ? On le voit juste serrer des mains. Il fut pris en flagrant délit de fausses déclaration d'ISF ? On met en avant l'accusation de Sapin qui a fait fuiter l'affaire au Canard Enchaîné. L'affaire du costard ? On lui laisse 5 minutes pour dire que ses contradicteurs sont mal élevés... Il n'a aucun programme ? On le voit écrire un livre (dans lequel il semblerait qu'il n'y ait pas de programme, juste un patchwork de slogan de l'époque "libérez les énergies", "faire confiance aux forces vives" "casser les silos du système")....

Et enfin, le retour à Paris Match : pour son mariage, on voit le film à la mairie. Celui avec le grain d'image un peu pourri qui montre vraiment que c'est le film de l'oncle. Quelques minutes après, on voit le couple danser une valse le soir de la noce. Ces films ne sont pas publics et à priori peu disponibles : c'est donc lui (ou sa femme) qui les ont transmis à France 3. Pourquoi ces niais les reprennent ils et les retranscrivent-ils tel quel ? Cette question reste en suspens après la diffusion du gouvernement. La chaîne de responsabilité est là : pourquoi ce film, pourquoi avoir accepté cette ligne littéralement dévote à l'encontre de Macron, pourquoi avoir accepté la diffusion ? Il y a de quoi se pincer. Pleurer un peu aussi. À cause de ce film, quelques pauvres hères floués par ce village Potemkine télévisuel croiront peut être vraiment que Macron est notre James Dean politique. 

Commentaires

C'est bien envoyé et j'approuve pour l'essentiel, mais je m'étonne :jusqu'ici , je croyais Castor plutôt assez proche de Macron : comme lui bobo , " moderne" et américanisé ; qu'est-ce qui a bien pu se passer entre eux ? divergence sur le style du costard ? sur les tifs ?

Écrit par : ...Lysistrata .... | 25/11/2016

Plutôt selon moi , chasse au Macron pour pousser Benoit Hamon ou Valls en vue de la primaire socialiste ?

Mais comme Lysistrata , je m'étonne : deux jeunes que tout devrait rapprocher ...

Une façon aussi de ne pas parler de la primaire de la droite et du centre ?

Écrit par : ...Johanna .... | 25/11/2016

" deux jeunes que tout devrait rapprocher ..." écrit Johanna .

----En politique, c'est souvent quand on est proche que l'on se déchire le plus ; ainsi , au temps des colonies , les" petits blancs" et les" indigènes " ; on force sur les différences qui ne sont que des nuances ...L'éternel problème des frères ennemis ...

Écrit par : ...Léo.... | 25/11/2016

" Qui bene amat bene castigat" ; " On ne tue bien que ce que l'on aime " etc .

Les familles déchirées : Dallas , les Horaces , le PS ...

Écrit par : ...Anna-Lisa.... | 25/11/2016

---Cela a souvent été dit sur ce blog : toutes les bios sont mensongères ,qu'elles prennent la forme d'articles complaisants, de bouquins hagiographiques , de quatrièmes de couverture ou de CV destinés à des DRH

Macron connaît la musique , Castor aussi et je m'étonne qu'il s'étonne, lui homme de com'

Écrit par : ...J Mentor .... | 25/11/2016

"Si les tourtereaux s'y affichent trois fois, c'est pour draguer l'électorat âgé"

Pas sûr que cela plaise vraiment à l' " électorat âgé " si j'en crois ce que j'entendset je vois chez mon coiffeur ; les vieux et vieilles en rigolent ...

Écrit par : ...Pépé Castor .... | 25/11/2016

Nous non plus nous n'aimons pas ça ; nous préférons la discrétion de la famille Fillon et de celle du Pape François .

D'ailleurs, les dames qui s'exhibent dans Paris Match ont souvent mauvais genre ; on dit que les ados et les militaires collent leurs photos au mur pour un usage que la morale et l'hygiène réprouvent ; de mon temps ça s'appelait des pines -up ..

Écrit par : ...Mémé Octogénie .... | 25/11/2016

"Pines -up " ; vous avez un train de retard , chère Mémé : ces "mauvaises habitudes " ( comme on disait de votre temps ) ont été déclarées aussi bien nullement immorales qu'inoffensives pour la santé par la loi Taubira sur le mariage pour tous .

Écrit par : ...Ravachol.... | 25/11/2016

-----Notre religion , bien qu'elle soit d'amour et de tolérance , proscrit les mauvaises habitudes désormais autorisées , voire recommandées en France .

-----Les femmes affichées tant dans les chambres que dans les chambrées sont burkinées .

----Sanction en cas de faute : l'amputation du membre coupable, bien entendu sous anesthésie car nous savons vivre ...

Écrit par : ...Lulu Charia .... | 25/11/2016

A propos des familles qui se déchirent : ce n'est pas le cas des Castro : le grand frère a passé la main, sans faire d'histoires, à son cadet ; chez Hollande , après quelques tensions , pour l''essentiel , on a su préserver l'unité .

Écrit par : ...Léo.... | 26/11/2016

Fidel mort et en cendres , ceux de ses supporteurs français encore en vie se bousculent dans les médias pour rappeler qu'il n'était pas si mauvais que cela .

Si l'on s'est aussi souvent invité à sa table , c'était pour lui prodiguer -discrètement - de bons conseils : un peu moins d'exécutions ( et plus cool ) , des prisons plus humaines (croissants au petit déjeuner ...) .

Pierre Laurent a la larme à l'oeil , Jack Lang aussi ; Mélenchon ne s'est pas encore exprimé , ni Castor ...

Écrit par : ...Ravachol.... | 26/11/2016

Deux versions climatiques du socialisme : la tropicale ( Cuba) et la glaciale ( L'URSS ) ; entre les deux , la nôtre , tempérée , voire tiède .La tropicale était plus chaleureuse et folklo ; la glaciale aurait dû se conserver plus longtemps mais ça ne s'est pas fait ; la tempérée bat de l'aile ...

" Il y a plusieurs demeures dans la maison du Père " ( Nouveau
Testament" )

Écrit par : ...Saint-Thèse.... | 26/11/2016

Le vrai sujet : la primaire ! hier soir au meeting du Palais des sports , Fillon a sans doute perdu le soutien d'une bonne partie de son électorat socialiste : il a osé célébrer l' " Histoire de France" ( Clovis, Jeanne d'Arc , Bonaparte , de Gaulle ...)

Écrit par : ...Léna.... | 26/11/2016

Pas sûr que cette incongruité détourne les socialistes de voter pour lui : comme l'affirment certains experts , ceux-ci peuvent souhaiter faire élire un candidat vraiment de droite , plus facile à battre à la présidentielle ; rien , à cette heure , n'est donc joué ...

Écrit par : ...J Mentor .... | 26/11/2016

Si l'on partage les analyses de ces " experts " évoqués par Mentor , les marinistes pourraient , eux , aller voter Juppé car Fillon qui chasse sur leurs terres a des chances de leur prendre des voix à la présidentielle .

Comme cela a été abondamment dit sur ce blog , tout cela est très compliqué et même confus ; jouer contre son camp pour accroître ses chances... .

Il est bien dommage que Castor ne nous fasse pas bénéficier de son expertise sur cette question de stratégie .

Écrit par : ...Johanna .... | 26/11/2016

Ce qui peut ajouter à l'embarras des stratèges tant socialistes que marinistes : un sondage ( non publié) réalisé en fin de soirée après les ultimes meetings , situerait Fillon à 75 %

Intox ? ce score , à prendre avec des pincettes ,n'est pas nécessairement bon pour le Sarthois : risque de démobilisation et aussi de choix tactiques de dernière heure du type de ceux évoqués par les " experts"

Donc: prudence !

Écrit par : ...J C Jaurras .... | 26/11/2016

La tendance à Sciences - Po hier en fin d'après -midi (1) :

Extrême embarras , au point de presque disjoncter. des très rares frontistes et socialistes rencontrés : voter pour ou contre le candidat idéologiquement le plus proche ?ou bien encore , ne pas aller urner afin de réduire le stock d'électeurs et ainsi décrédibiliser cette primaire ? aucune consigne en provenance des états-majors ; la liberté déstabilise ces jeunes très formatés .

Quelques-uns de mes étudiants m'ont demandé une bibliographie sur l' "Histoire de France" célébrée par Fillon: ils craignent d'être interrogés la-dessus à leurs examens ; je leur ai conseillé d'acheter les "Malet-Isaac" désormais édités en poche ...

( 1) toujours prêt à rendre service, j'accepte de faire cours en début de week-end, mes colègues émigrant vers leurs fermettes dès le vendredi à la mi-journée

Écrit par : ...Julius.... | 26/11/2016

C"est peu-être le mot " France" qui interpelle ces jeunes belkacemisés : un "territoire," un "espace" ou une "nation "?

Suggérez à ces jeunes de lire du Péguy, du Jaurès ,du Clemenceau du de Gaulle ...

Et encore " Le Tour de la France par deux enfants" , un charmant best- seller des débuts de la IIIème République sans cesse réédité et facile d'accès( niveau ...primaire )

Écrit par : ...Léo.... | 26/11/2016

Et " Qu'est-ce qu'une nation ? " , le fameux discours en Sorbonne de Renan ,du début de la IIIème République également ; l'autreur n'était pas particulièrement bien vu dans les sacristies qui , paraît-il votent Fillon ...

Écrit par : ...Barbara.... | 26/11/2016

Ernest Renan , un personnage qu'apprécient peu les bobos de gauche : origine populaire , écrivant bien , orhographe impeccable , pas médiatique ni " parisien" ...

Écrit par : ...J Mentor .... | 26/11/2016

" LA FRANCE “de PIERRE GEORGES, (coll Magellan ,ed 1975) ;
premières lignes de l’introduction :


---” La France de 1974 est un Etat ... qui doit son rang et son autorité internationale à l’accumulation d’un précieux héritage historique et culturel .Il n’y a aucune commune mesure entre l’échelle des dimensions numériques de la surface ou de la population et celle de l’histoire .


Si l’histoire de la France doit quelque peu à la géographie par ce que sa position et son sol ont permis au cours de deux millénaires, ,la réalité française d’aujourd’hui apparaît comme une création de l’histoire , et son prestige est lié à la projection dans le présent et le proche avenir de tout le rayonnement de cette histoire”

Précision : Pierre Georges était un géographe très en vue , en même temps qu'un intellectuel communiste très engagé

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 26/11/2016

A propos de P Georges qui , communiste, évoquait la France :

Mon Parti m'a rendu les couleurs de la France " ( Louis Aragon )

Écrit par : ...Léna .... | 26/11/2016

--- "Le Français ? Un être qui est avant tout le contraire de ce que vous croyez"

( Pierre Daninos ("Les Carnets du Major Thompson")

Écrit par : ... JC Jaurras .... | 27/11/2016

"Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l'inspire aussi bien que la raison... J'ai, d'instinct, l'impression que la Providence l'a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires"... Bref, à mon sens, la France ne peut être la France sans la grandeur"

.(Charles de Gaulle , Mémoires de Guerre)

Écrit par : ... Léna .... | 27/11/2016

"L'amour de la patrie est éternel, au même titre que l'amour de la famille que l'amour du pays natal, que tous les liens qui rattachent l'âme aux réalités les plus proches et les plus chères.

Mais ce dont je suis pleinement convaincu, c'est que patriotisme et humanisme, ou si l'on veut, amour de la patrie nationale et de la patrie internationale sont des sentiments compabiles dans leur essence...

.... JAURES a dit un jour qu’un peu d’internationalisme éloignait peut-être du patriotisme , mais que beaucoup d’internationalisme en rapprochait"

(LEON BLUM "A l'échelle humaine". Ouvrage publié en 1945 mais écrit pendant l'occupation, alors que l'ancien Chef du Gouvernement du Front populaire était prisonnier du régime de Vichy)

Écrit par : ... Saint -Thèse .... | 27/11/2016

Écrire un commentaire