Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2017

L'assourdissant silence autour des soutiens FN aux ordonnances travail

Est-ce par méconnaissance, par oubli, par relativisme, par cynisme ou par pur calcul ? Toujours est-il que l'on parle fort peu des soutiens sans réserve d'élus FN de premier plan comme Robert Ménard ou Louis Aliot, aux ordonnances sur la la loi travail. Invité chez l'ineffable Bourdin, Robert Ménard expliquait que les ordonnances "vont dans le bon sens car elles permettent aux petits patrons une tranquillité d'esprit pour licencier". Ces soutiens sont légions, Gilbert Collard rejoindra les rangs, Marion Maréchal le Pen fait fuiter qu'elle aussi pense du bien de ce texte...

Ca n'est tout bonnement pas conforme avec le grand récit des commentateurs progressistes qui aiment à renvoyer dos à dos "les extrêmes". Ha ! Les vilains canards "extrêmes". Les fous, les cataclysmiques, ceux qui ne veulent pas gouverner, ne veulent pas accepter la modernité économique... A force de le répéter en boucle, nombre d'électeurs ont fini par le croire et accepter benoîtement ce signe "=" entre le Front National et la France Insoumise. 

Pourtant, ce soutien d'une grande partie du FN à la régression sociale n'a rien de surprenant. Jean Marie le Pen était plus que proche de Poujade, il fut son fils en politique et a embrassé tous ses combats : la défense des petits patrons, le refus de la fiscalité, le suspicion généralisée sur les feignants, le fait qu'on nous foute la paix avec les normes pour laisser vivre les bouilleurs de cru. Que fait Macron depuis qu'il est arrivé à l'Elysée ? Il prend la défense des patrons pour licencier, explique que la fiscalité est toujours un fardeau, critique les feignants et, lors de la présentation de son plan d'envergure pour le logement, a expliqué doctement qu'il fallait "baisser les normes sociales et environnementales qui pèsent sur le bâtiment, notamment les normes concernant les personnes en situation de handicap". Au fond, Macron c'est le Poujade des élites, la culture de la finance en plus et le racisme primaire en moins (eu égard à sa politique d'accueil des migrants, gardons nous de faire de Macron l'humaniste qu'il prétend être). 

Dire cela, même documenté, même preuves à l'appui, c'est s'exposer à une inquisition sans nom. "Comment osez vous ? Ca n'a rien à voir !". Evitons les points Godwin, mais l'histoire sombre regorge de cas où le patronat et le bloc bourgeois ont, sans sourciller, accueilli les fascistes à bras ouverts pour éviter les communistes. 

Philippot, c'était l'idiot utile des progressistes. Son discours de défense des services publics servait les éditorialistes qui aimaient à montrer les ressemblances programmatiques avec la France Insoumise. Quiquonque est déjà allé à un meeting FN sait que les références aux services publics font bailler les spectateurs qui n'attendent qu'une harangue anti immigrés, anti banquiers, anti normes, anti média, anti tout. Maintenant que sa ligne s'éclipse, la recomposition se clarifie et la mauvaise foi ne pourra durer éternellement : non, gauche radicale et extrême droite n'ont rien à voir. Oui, l'extrême droite est parfaitement soluble dans le bloc bourgeois, Laurent Wauquiez s'en frotte les mains par avance. Avis à tous les désespérés sociaux, ceux qui veulent retrouver des Communs et du Partage, si vous continuez à lorgner vers le FN, vous avez autant de chances de trouver ce que vous voulez qu'un gnou d'échapper à un troupeau de hyènes. 

Commentaires

Oui, il existe quelques nuances entre le FN et les Insoumis , comme entre ceux-ci et le PC ;mais ça n'interdit pas que l'on cousine ( sans visiblement fraterniser) qu'il s'agisse de l'idéologie et surtout des mentalités ...

Écrit par : JC Jaurras | 16/09/2017

Une synthèse est toujours possible , mais il faut donner du temps au temps : dans les années 30 , Hitler a dû ramer pour concilier le nationalisme et le socialisme ...

Écrit par : ...Saint-Thèse .. .. | 16/09/2017

Mélechon et les Le Pen doivent beaucoup à Mitterrnd , ça ne s'oublie pas ...

Écrit par : ...Léo .. .. | 16/09/2017

Mélenchon et M Le Pen, deux fortes personnalités , ce qui pose un problème de leadership ...

Ils pourraient s'entendre pour gouverner en alternance et , d'ores et déjà , pour se partager le temps d'apparition dans les médias .

Écrit par : ...J Mentor .. | 16/09/2017

"Méleneechon et les Le Pen doivent beaucoup à Mitterrnd , ça ne s'oublie pas" ( Léo)

Si Jean-Marie Le Pen n'avait pas été viré par sa fille , la synthèse FN -Mélenchon serait plus facile à réaliser ; entre mâles dominants une entent est toujours possible ...

Écrit par : ...Euphémie .. | 16/09/2017

Gilbert Colliard pourrait faciliter cette synthèse : comme Marine ( et surtout Jean-Marie ) , il excelle dans la fonction tribunicienne , a la blaque facile ; c'est un avocat à l'ancienne et elle a porté la robe ...

Écrit par : ...20 100 | 16/09/2017

Suite : les qualités prêtées à G Colliard sont aussi celles que l'on reconnaît à Mélenchon : des personnages à la Pagnol ( depuis que Jean-Luc est devenu marseillais )

Écrit par : ...20 100 | 16/09/2017

Je comprends que Castor déplore qu'il existe des divergences entre le FN et les Insoumis ; mais comme il est dit ci-dessus , ce n'est pas insurmontable pour peu que chacun y mette du sien .

Écrit par : ...Barbara .. | 16/09/2017

"Si Jean-Marie Le Pen n'avait pas été viré par sa fille , la synthèse FN -Mélenchon serait plus facile à réaliser ; entre mâles dominants une entent est toujours possible " ( Euphémie )

C'est quand ils se rencontrent aux toilettes de l'Assemblée que les députés de toutes appartenances échangent le plus aisément et d'une façon cool .

On imagine facilement un échange de grosses blagues entre Jean-Marie et Jean-Luc ; impossible entre celui-ci et Marine car ,à ma connaissance , l'insoumis en chef ne pousse pas sa manie de la transgression jusqu'à pénétrer dans les toilettes des dames ..

Écrit par : ...Léo .. .. | 16/09/2017

C'est naguère dans les toilettes de Lipp , à Saint-Germains des Prés que se se renversaient les cabinets , le débat parlementaire ne faisant que consacrer , pour la galerie , les petits arrangements concoctés dans ce lieu

La dame-pipi en informait certains journalistes qu'elle avait à la bonne .

Cela ne se fait plus , les gouvernements étant devenus plus stables et les ennuis de prostate se soignant mieux .

Écrit par : ...JC Jaurras .. | 16/09/2017

Prostate et politique : depuis que la vague macronienne a donné un coup de jeune à l'Assemblée , les toilettes - hommes) du Palais-Bourbon sont pratiquement désertées ...Les toilettes-femmes sont beaucoup plus fréquentées du fait de la parité .

Écrit par : ...Saint-Thèse .. .. | 16/09/2017

Cet intéressant échange sur les urines me fait penser au dopage en sport et aux Jeux Olympiques 2024 dont il nous est interdit de rigoler sous peine de poursuites ...

Peut-être est-ce parce qu'il craint d'en encourir que Castor n'a pas publié sur son blog le vigoureux pamphlet que l'on pouvait attendre de lui .

Dommage car il y a beaucoup à dire ( sans nécessairement rigoler ) sur ce sujet dit consensuel ; notamment :

- les prévisions budgétaires ( coût réel ) et économiques ( les fameuses " retombées " espérées )

-l'utilisation abusive à des fins mercantiles de l'image de Paris , notre patrimoine à tous

-les conditions dans lesquelles a tété conclue l' entente ente Paris et Los Angeles ( une clause secrète ?)
etc .
-

Cela commence à se murmurer sur les réseaux sociaux comme dans les administrations concernées , mais les réserves formulées sont inaudibles , tellement consensuel est le consensus ...

Écrit par : ..Van Gogues | 16/09/2017

----Les pétitions anti -JO 2024 qui circulent sur le net sont "inaudibles" parce qu'excessives dans la forme et pas assez documentées .

On peut penser que des journalistes bien informés attendent , pour s'exprimer , que le vacarme " consensuel" commence à s'apaiser .

Écrit par : ...Lysistrata .. | 16/09/2017

Je le pense aussi .Un écho du côté d'une administration concernée : les chiffres avancés sont inexacts .

Écrit par : ...J Mentor .. .. | 16/09/2017

"Consensus " , euphorie : la fleur au fusil comme quand en 14 les trains pleins de soldats partaient de la gare de l'est pour ...
Berlin ; les soldats en ont pris pour plus de 4 ans , dans la boue

Écrit par : ..JC Jaurras .. .. | 16/09/2017

Écrire un commentaire