Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2017

Sortir du discours moral sur les hyper riches et montrer leur toxicité

"Macron président des riches ?" s'interrogent nombre de journaux avec un sens consommé du suspense. La réponse n'est évidemment pas dure à trouver : 46% des baisses d'impôts concentrés sur les 10% les plus riches, mais surtout les 1%, voire 0,1%, n'en jetez plus. L'ISF qui perd 75% de ses ressources pendant qu'on ponctionne les APL des démunis, difficile de faire de Macron l'héritier putatif de Lénine. Mais au fond, le débat n'est pas là, mais la manière dont le débat est présenté. C'est dans la manière dont on nous présente les choses que l'escroquerie a lieu. Toutes les questions des intervieweurs sont tournées autour de ces interrogations : sont-ce bien les riches et les capitalistes qui créent les emplois ? La très haute taxation faisant fuir les riches, ne vaut-il mieux pas abaisser les impôts pour les faire revenir ? Au fond, avez-vous un problème avec la réussite ?

A titre personnel, je n'ai aucun problème avec la réussite. Ni l'argent. Ni le confort. En revanche, avec la fraude, la spoliation et le dumping, si. Et je mets au défi n'importe quel éditorialiste de me citer un seul milliardaire honnête. Un seul. Par honnête, j'entends qui paye ses impôts dans le pays d'origine, qui paye ses salariés dans des conditions dignes, qui n'a pas fait fortune sans des monceaux d'aides publiques. Pas un qui ne corresponde à ces catégories. Chez les anciens, Bill Gates a fracassé toutes les règles de la concurrence et fiscales, Bernard Arnault a bénéficié comme personnes des largesses de la mitterrandie, largesses qu'il a rendu en truandant l'impôt, en délocalisant tout, et en demandant des concessions folles pour installer sa Fondation à 16 euros l'entrée... Zuckerberg, Dassault, le patron de Zara qui fait bosser les enfants, ad nauseam. Toutes ces pratiques sont donc contestables moralement, mais aussi économiquement. AirbnB paye 92 000 euros d'impôts par an en France, Microsoft quelques centaines de milliers et ainsi de suite. Arnault, Pinault, Niel payent peu d'impôts, et en revanche pompent des subventions et crédit d'impôts en pagaille. Réinvestissez 100% du CICE en emplois aidés et regardez la courbe du chômage... 

Au-delà de tirer les conditions sociales et écologiques vers le bas en diminuant les ressources de l'Etat par rapport aux maigres rentrées d'argent contre de somptuaires aides publiques, les hyper riches rendent les villes invivables. Prenez une ville comme San Francisco, championne mondiale de la concentration de milliardaires qui, en même temps, ressemble de plus en plus à s'y méprendre à une ville du tiers monde comme on ne dit plus par politiquement correct. Des expulsions locatives en pagaille, un nombre de SDF délirants, des bagarres de rues pour récolter des bouteilles en verre à rapporter à la consigne. Les problèmes sanitaires et sociaux s'accumulent et les inégalités scolaires suivent selon une pente impossible à remonter, même pour Chris Froome. C'est partout pareil, la ville la plus riche d'Afrique - Lagos - n'est "vivable" que dans le quartier hyper sécurisé des travailleurs expatriés où les locaux ayant fait fortune dans les hydrocarbures sortent et font leurs courses. Partout autour, c'est le chaos et l'indigence. Spéculation, pièges à cons, mais surtout pièges mortel pour ceux qui perdent... Paris suit la même pente avec les immeubles à la découpe achetés par des fonds, voilà le résultat des hyper riches qui ne savent pas où investir, les ports à yachts sont rares alors que les rues...

Un lien entre le nombre de milliardaires dans un pays et son indice de développement humain, entre le nombre de milliardaires et le taux de pauvreté nous éclairerait autrement plus que de regarder benoîtement cet indicateur aveugle à mille paramètres faisant que la vie vaut la peine d'être vécu, le PIB. Tout le monde, même les plus libéraux, reconnaissent la débilité de cet indicateur qui ne dit rien de la santé, de l'éducation, des inégalités, des problèmes écologiques, mais qui continue à être adoré par les paresseux, les cyniques, les fainéants, j'entends par là ceux qui commentent l'actualité économique. A nous d'entonner un air différent. 

Commentaires

"A titre personnel, je n'ai aucun problème avec la réussite. Ni l'argent.Ni le confort "

Heureux Castor ! de tels problèmes , d'autres en ont , hélas ...

Écrit par : ...Ravachol . .. | 06/10/2017

Castor a bien raison de s'assumer en tant que riche ; et s'il a aussi la santé , c'est le bonheur parfait ; bonne continuation !

Écrit par : ...Johanna .. .. | 06/10/2017

Il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade

Écrit par : ...Sidonie .. .. | 06/10/2017

Tel Castor ,"je n'ai aucun problème avec la réussite. Ni l'argent.Ni le confort" ; mais j'en ai un avec la santé , tant physique ( trop de voyages en avion , de repas plantureux , de nuits presque blanches ) que psychique ( la bourse imprévisible , la concurrence exacerbée , des collaborateurs peu sûrs) .

Ainsi que me le disait il y a peu un Père Dominicain citant l'Evangile , " Les vrais pauvres , ce sont les riches " .

Écrit par : ...Crésus .. .. | 06/10/2017

Mes étudiants de Sciences - Po les moins heureux , si j'en crois ce qu'ils disent en cours et écrivent dans leurs devoirs , sont des rejetons de familles riches .

Ils s'efforcent de lutter contre leur mal-être en militant à gauche voire à l'extrême gauche et en adoptant des tenues négligées voire débraillées.

Écrit par : ...Juius .. .. | 06/10/2017

"Ainsi que me le disait il y a peu un Père Dominicain citant l'Evangile , " Les vrais pauvres , ce sont les riches "
( Crésus)

" Heureux les pauvres en esprit " ( l'une des " Béatitudes" du Nouveau Testament )

Écrit par : ...Euphémie .. .. | 06/10/2017

A titre personnel, je n'ai aucun problème avec la réussite. Ni l'argent. Ni le confort " ( Castor )

Du Macron pur jus !

Écrit par : ...J Mentor .. .. | 06/10/2017

Richesse et santé : il est prouvé que les riches vivent , en moyenne , plus longtemps que les pauvres , mais les individus qui survivent au-delà de 100 ans sont le plus souvent des pauvres .

Écrit par : ...20 100 .. .. | 06/10/2017

Si j'en crois un récent article de Paris -Match , si les Américains les plus riches meurent relativement tôt , c'est parce qu'ils divorcent pour échanger une bobonne de tout repos contre une jeunette qui a vite fait de les épuiser .

Écrit par : ...Mémé Octogénie .. .. | 06/10/2017

"Ils s'efforcent de lutter contre leur mal-être en militant à gauche voire à l'extrême gauche et en adoptant des tenues négligées voire débraillées."( Juius à propos de ses étudiants riches et malheureux )

___Combien d'organisations et journaux de gauche et d'extrême-gauche financés plus ou moins discrètement par des milliardaires ? un sujet pour Castor ...

Écrit par : ....Léo .. .. | 06/10/2017

Portefefeuille poche droite et idées poche gauche ...

Une main pour le caviar , l'autre pour le gros rouge

Écrit par : ....Saint-Thèse . .. | 06/10/2017

---" en même temps" richesse et bien pensance ( Macron , Castor) : contradiction que connaissent bien les psy ; le "complexe de Crésus"

Écrit par : ...Anna-Lisa . .. | 06/10/2017

Cas extrême : un ponte du Cac 40 qui s'est enfermé dans la salle des coffres d'une banque et y a soutenu un siège de plusieurs jours et nuits ; le forcené ,délogé et calmé , a été accueilli chez nous où il vit une retraite heureuse , se disant l'Abbé Pierre et causant chiffons avec les infirmiers .

Incident non ébruité pour ne pas perturber le Cac 40 .

Écrit par : ...Sainte-Anne . .. | 06/10/2017

"Si j'en crois un récent article de Paris -Match , si les Américains les plus riches meurent relativement tôt , c'est parce qu'ils divorcent pour échanger une bobonne de tout repos contre une jeunette qui a vite fait de les épuiser ." ( Mémé Octogénie )

Je le dis à mon boss Donald : en vain ...

Écrit par : ...Trumpette .. | 06/10/2017

Écrire un commentaire