Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2018

Valeurs infiniment grandes, actes infiniment petits

Ce matin sur France Culture, Mounir Mahjoubi a osé dire "le président Macron est le seul en Europe qui se bat au quotidien pour faire émerger la question des migrants, mettre ce thème à l'agenda pour qu'on agisse. Le problème ça n'est pas l'Aquarius, ce sont les cinquante Aquarius qui viendront demain". C'est extrêmement habile, cette stratégie déjà usée jusqu'à la corde pour masquer l'absence de politique écologique du gouvernement : renvoyer sa lâcheté quotidienne en grandeur de demain. Cette stratégie peut être qualifié de "populisme d'en haut", plutôt que de flatter des bas instincts grégaires (populisme classique) on flatte la technocratie en expliquant qu'il existe toujours de bonnes raisons pour ne répondre à ce qu'Orwell appelait la "common decency". Trudeau fait la même chose en expliquant qu'il faut sauver la planète demain mais nationalise aujourd'hui un gigantesque pipeline de schiste bitumineux (les plus écocidaires) parce que bon, on n'est pas à une contradiction près... Nous avons fait la même chose avec une grande surboum #makeourplanetgreatagain financée par la seule banque condamnée pour spéculer sur les matières premières agricoles (BNP Paribas) tout en important de l'huile de palme à foison à la Mède. Interrogé sur cette décision irresponsable, LREM renvoi la responsabilité aux prédecesseurs et se targue de vouloir honorer le contrat avec Total. C'est amusant, mais quand Duflot prenait l'engagement de bloquer les loyers, aucun scrupule à défoncer cette mesure par la suite avec le soutien de Bercy (poste de Macron à l'époque) : on a la fidélité à géométrie variable.... 

Soit Mahjoubi est sincère et c'est très inquiétant sur son intelligence, soit Mahjoubi est cynique et c'est profondément révoltant quand on pense aux enjeux soulevés. Car enfin, la loi Collomb sur l'asile et l'immigration a été voté par le FN, par la frange dure de LR et autres. Il n'y a pas que le temps court de l'Aquarius, depuis un an de mandat, ce gouvernement mène une politique migratoire infâme. On peut se draper dans de grands idéaux, les faits sont là. Et ils sont accablants.

Nul besoin d'attendre un feu vert des dirigeants européens pour accueillir l'Aquarius avec ses femmes enceintes et sa centaine d'enfants. Nul besoin de dire que la Hongrie et la Pologne sont d'extrême droite et encore plus liberticides que nous pour ne pas agir. En parlant grandeur du monde, enjeux de déplacements colossaux et autres, Macron feint d'ignorer qu'ils laissent ses ministres, Collomb en tête, continuer à orienter le débat avec l'infâme équation : immigration = insécurité, plus paupérisation, plus délinquance voire terrorisme. Il laisse essentialiser le débat sur l'immigration à la question de l'islam comme jadis, seul le FN osait le faire. 

Sur les deux grands enjeux concernant les générations à venir, écologie et migrations, la macronie rêve tout haut et si fort que cela l'empêche sans doute de voir ce qu'elle fait, tout tout tout tout bas. 

 

 

Commentaires

------------------------------------------------------------
Excellent titre qui fait penser aux " deux infinis" de Pascal.
Un bon point pour Castor .

Écrit par : Pol Lux | 20/06/2018

------------------------------------------------------------------
Ses titres sont souvent bien trouvés ;ça dérape parfois ensuite , mais pas trop ici ( quelques termes excessifs) .
En progrès sur la durée ; peut encore faire mieux .

Écrit par : 20 100 | 20/06/2018

--------------------------------------------------------------------
D'accord avec Pol lux et 20 100 ; je préfère qu'il évoque Pascal plutôt qu'un " chercheur " américain ou un "philosophe" tel que BHL ou Luc Ferry .
Evocation opportune en ce temps où les jeunes passent leur bac .

Écrit par : J Mentor | 20/06/2018

---------------------------------------------------------------------------
Pascal , un penseur chrétien et de plus bien de chez nous.
" Tradi" et en même temps ouvert à la science et aux technologies de pointe ( la calculette ...)

Écrit par : Bénédicte | 20/06/2018

--------------------------------------------------------------------------------
"Ce matin sur France Culture," :FC a tort de donner la parole des politiques , d'ailleurs pas toujours bien inspirés ; conception un peu large de la culture ; volonté sans doute de donner l'impression que l'on est à la mode

La séquence matinale de 6 à 7 h est devenue insupportable et je zappe de plus en plus souvent .

Écrit par : Léo | 20/06/2018

--------------------------------------------------------------------------
"Pascal , un penseur chrétien et de plus bien de chez nous.
" Tradi" et en même temps ouvert à la science et aux technologies de pointe ( la calculette ..." ( Bénédicte )

Le pape François étant jésuite , il est peu recommandé , dans les établissements catholiques , de citer le janséniste Pascal .

Écrit par : JC Jaurras | 20/06/2018

--------------------------------------------------------------------------
" Il n'y a rien de tel que les Jésuites" ( Pascal dans une de ses " provinciales") .
A citer par Macron s'il veut provoquer le Pape François lors de leur prochaine rencontre au Vatican .
Il pourra aussi évoquer l'énorme affaire de pédophilie qui met en émoi le Chili en citant ces paroles de Jésus " Laissez venir à moi les petits enfants" .

Écrit par : Euphémie | 20/06/2018

--------------------------------------------------------------------
Deux livres que Macron pourrait offrir au Pape François
:
-" Les Caves du Vatican " d'André Gide ( marrant mais inoffensif )
-" Les Clés de Saint-Pierre " de Roger Peyrefitte ( assez marrant mais pas du tout inoffensif )

Écrit par : Lesbie | 20/06/2018

--------------------------------------------------------------------------
Les " Clés de Saint-Pierre " s'imposent plus que " Les Caves" car Roger Peyrefitte , pédophile et fier de l'être , y a semé de nombreuses clés qui firent scandale à l'époque

Ne pas confondre avec Allain Peyrefitte , clean sur ce point ..

Écrit par : Lysistrata | 20/06/2018

------------------------------------------------------------------------
" Valeurs" , terme ambigu qui évoque " actions" , CAC 40.

Pourquoi ne pas dire plutôt " vertus" ou "principes" ?

Au singulier " valeur" = bravoure, courage , mais ça ne se dit plus guère , sans doute parce que ces vertus sont passées de mode ; on parle plutôt d'efficacité ou d'efficience .

Écrit par : Sidonie | 21/06/2018

-------------------------------------------------------------------
" La valeur n'attend pas le nombre des années " ( Rodrigue dans Le Cid ); devise de Macron et des surdoués au Q I élevé .

Écrit par : Myriam | 21/06/2018

Écrire un commentaire