Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2018

11 septembre, attentats de Charlie, élection de Trump, coupe du monde : cherchez l'intrus de l'édition spéciale.

Depuis le début de la coupe du monde, un article de Jean-Claude Michéa se répand sur les réseaux sociaux. Le penseur rouge-brun y morigène les intellectuels qui refusent de sombrer dans la folie football, au motif que ce sport étant le plus populaire au monde, ceux qui ne se soumettent pas à la liesse se rendent coupables de mépris de classe. Cet article est partagé par tous ceux qui veulent mater leurs matchs, leurs avant matchs, leurs débriefs d'après match, bref, vivre foot non stop, sans mauvaise conscience. Et c'est vraiment navrant de voir le débat ainsi résumé : pour ou contre le foot et par extension pour ou contre le peuple ? 

J'aime le foot, je sais quel côté de la barricade je choisis en cas de conflit social et c'est précisément pour ces deux raisons que l'envie d'exiler Michéa me ronge... D'abord, sur la place prise par le phénomène football. Il devient de plus en plus compliqué de s'isoler. En 1984, lorsque la France remportait le championnat d'Europe des Nations, 2ème compétition la plus importante après la coupe du monde, la nouvelle faisait l'objet d'un entrefilet en Une du Monde, loin derrière une modification de la CSG, du calcul des retraites ou que sais-je. Bref, le sport était à sa place et c'est tant mieux. Les amateurs de sport ont tout ce qu'il faut avec des canaux dédiés. Il y a le journal l'Equipe, lequipe.fr et lequipe TV. Que ces médias soient en mode football non stop, c'est compréhensible. Mais que l'ensemble des médias, y compris public, soient en "édition spécial" comme pour le 11 septembre, les attentats de Charlie Hebdo et le Bataclan ou encore l'élection de Trump, c'est que nous sommes littéralement malades. Remplacez "football" par "danse" comme l'avait fait François Morel dans une poétique et désopilante chronique. Serait-ce soutenable d'entendre toute la journée parler entrechats, ronds de jambes et autres ? Des stratégies chorégraphiques diverses ? Non. La danse pour ceux qui veulent, il devrait en aller de même pour le foot.

Or, ce matin, l'OTAN à l'aune du foot, le Brexit à l'aune du foot, la croissance à l'aune du foot... Nous sommes malades, tous les envoyés spéciaux, tous les moyens humains et financiers des médias sont dédiés à couvrir des matchs de foot... Les suites de l'élection au Mexique avec une victoire inespérée de la gauche, la montée de l'extrême droite européenne autour d'un axe Italie-Pologne-Autriche-Hongrie qui s'étend ? On s'en fout, on veut revoir la tête d'Umtiti avec force commentaires sur sa détente, sa préparation musculaire et autres... 

Depuis 1998, les femmes sont de plus en plus nombreuses à suivre le foot. C'est bien normal, vous ne voudriez tout de même pas que Nike, Adidas et Heineken se privent de 50% de parts de marchés... Il est donc de bon ton de se réjouir que les femmes suivent le foot et que ça c'est la preuve que l'égalité est en marche plutôt que de rappeler que les violences faites aux femmes augmentent de 40% les soirs de match ou encore le fait que le record de viols enregistrés en France a eu lieu le 12 juillet 98, le soir de la fête des champions du monde. On va quand même pas chipoter pour si peu, qu'est-ce que ces pouffiasses qui voudraient nous gâcher la fête ? On est les champions ou pas ? Donc écarte les cuisses de toutes façons on t'entend pas avec les klaxons, les flics sont trop occupés à crier "Et un et deux et trois zéros" pour rendre la paix...

Et puis ce peuple de France qui gueulait qu'on lui enlevait des droits sociaux mais qui vont acheter des millions de maillots fabriqués par des travailleurs quasiment esclavagisés, qui touchent 0,6 euros contre 18 euros de marge pour Nike et Adidas... Impossible de réunir une marée humaine pour s'opposer à des mesures anti-sociales mais aucun souci pour réunir 1 million de personnes pour fêter une victoire de millionnaires (les joueurs) qui enrichira des milliardaires (les chaînes de télé, les équipementiers, les brasseurs, Mc Do et autres bienfaiteurs de l'humanité), blanchira en partie un dictateur (Poutine) sur dos de corruption d'une mafia socialement acceptable (la FIFA). 

Alors dimanche, je regarderai le match, je serai sans doute content que les français l'emportent (entre les croates et les anglais, on touche quand même aux limites de ce qu'on peut faire par anti conformisme) mais surtout je fais le voeu pieu qu'un jour ce soufflé retombe et qu'on puisse se contenter de retrouver le football dans les pages "sport" en fin de journal, à côté du dernier film de Christian Clavier et du divorce de Kardashian... 

 

 

 

Commentaires

Contextualiser , un procédé rhétorique vieux comme le monde et dont Castor use avec art ...

La Joconde est bien belle ( ?) mais son mari qui a passé commande du portrait était un riche commerçant qui payait mal ses employés et ne les déclarait pas à la Sécu ...

Écrit par : Léo | 12/07/2018

---------------------------------------------------------------
Les " indignés " et autres" Insoumis " chers à Castor pétitionnent et manifestent en se servant d'équipements fabriqués par les " esclaves " des pays pauvres , souvent des enfants ...

Écrit par : Jacques Aubin | 12/07/2018

--------------------------------------------------------------
Dénoncer le sport spectacle sans pour autant rater un match , une forme de snobisme bobo qui se porte bien , ( et, de plus , le faire sur les réseaux sociaux qui n'existent que parce que des " esclaves" ont fabriqué les équipements qui les font prospérer)

Hypocrisie qui ferait rire si elle n'était pas aussi triste .

Écrit par : J Mentor | 12/07/2018

--------------------------------------------------------------
Ce que les petits snobs hypocrites ne supportent pas , c'est que le peuple soit friand de distractions futiles plutôt que de manifester pour de "nobles" causes .

Un peuple heureux pendant quelques semaines quel scandale !

Veillons à lui rappeler à quel point il est malheureux ...

Écrit par : Johanna | 12/07/2018

-------------------------------------------------------------------
"je fais le voeu pieu" ; Je ne savais pas Castor aussi pieux

Écrit par : Pépé Castor | 12/07/2018

------------------------------------------------------------
"Il devient de plus en plus compliqué de s'isoler"

On peut le faire en restant au pieu avec les oeuvres complètes du camarde Mélenchon ou mieux , un ouvrage pieux .

Écrit par : Sidonie | 12/07/2018

-----------------------------------------------------------------
"Donc écarte les cuisses" ; pour une fois Castor n'ajoute pas " bordel ! "

Écrit par : Anna-Lisa | 12/07/2018

------------------------------------------------------------------

"des millions de maillots fabriqués par des travailleurs quasiment esclavagisés," : comme les ballons multicolores des manifestations syndicales ...

Écrit par : Jc Jaurras | 12/07/2018

-------------------------------------------------------------------
"Impossible de réunir une marée humaine"

Si , peut-être avec l'aide de Mélenchon , expert reconnu en " marée humaine"
Ne vous découragez pas, cher Castor ...

Écrit par : Lesbie | 12/07/2018

------------------------------------------------------------
" l'élection au Mexique avec une victoire inespérée de la gauche"

La gauche mexicaine , je m'en méfierais ; ce n'est pas loin de Cuba ni du Venezuela ...

J'espère que Castor connaît un peu la géographie ( et l'histoire)

Écrit par : Saint -Thèse | 12/07/2018

---------------------------------------------------------------------
La charge ( de la Brigade lourde ) de Castor contre le foot fait penser à ceux qui disent détester la politique mais ne cessent d'en parler en expliquant longuement pourquoi ils refusent de voter .

Etre indifférent , c'est se taire , et se taire en silence .

Écrit par : Euphémie | 13/07/2018

--------------------------------------------------------------------
Sans partager l'indignation de Castor , je la comprends : plutôt que de consacrer tout leur temps au sport spectacle , les gens devraient en réserver un peu aux pages culturelles et sociétales de la Pravda , de Libé et de l'obs , certes moins ludiques mais plus nourrissantes .

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 13/07/2018

-----------------------------------------------------------------
S'il continue à s'indigner ainsi à tout propos , Castor va finir par se rendre malade , surtout par ces fortes chaleurs

Écrit par : Mémé Octogénie | 13/07/2018

-----------------------------------------------------------------------
Je suppose que , par ces fortes chaleurs , il fait honneur au rosé , bien frais ( mais sans addition de glace , comme le font certains ) .
L'indignation" à tout propos " est aussi une façon de se défouler , ce qui permet de ne pas recourir à un psy : abus dangereux , toutefois ...

Écrit par : J Mentor | 13/07/2018

--------------------------------------------------------------
A chacun et chacune sa façon de se défouler ; on peut, sans condescendance ni méchanceté ,se moquer des commentateur et autres " experts " du foot , en leur attribuant des notes , comme on le fait pour les copies du bac , riches en perles .

Prendre soin de ne pas le faire en public pour éviter d'être lynché .

Écrit par : Sidonie | 15/07/2018

-----------------------------------------------------------------
Tout "expert" digne de nom avait préparé deux discours:
:
En cas d'échec de l'équipe des bleus : " Je l'avais prévu sans le dire ,afin de ne pas les attenter à leur moral"

En cas de victoire : " Je l'avais prévu , sans le dire ouvertement afin de ne pas les démobiliser" .

Écrit par : Léo | 16/07/2018

--------------------------------------------------------
Je n'attends pas la mise au point rituelle de Pépé Castor pour préciser que " les" est de trop devant " attenter".

.

Écrit par : Léo | 16/07/2018

--------------------------------------------------------------------------
Didier Deschamps me fait penser aux premiers rois capétiens , besogneux , obstinés , modestes et peu médiatiques , qui ont " fait la France" ,

Tout le contraire de Napoléon , un temps vainqueur et qui a finalement perdu , laissant le pays saigné à blanc...

Écrit par : Clio | 16/07/2018

-----------------------------------------------------------
Je me garde de lire L'Equipe , la Pravda du sport , mais sans doute y trouve-t-on un articulet pisse-froid rappelant que les bleus auraient dû perdre et brocardant Deschamps le gagne-petit , dépourvu d'aura , un Français moyen très moyen ...

Écrit par : Jacques Aubin | 16/07/2018

---------------------------------------------------------------

" un artIculet pisse-froid " : un petit pipi sur la France , ça fait intelligent et distingué ...

Quant à la Pravda du soir , incontournable , elle s'acharne depuis l'origine à saper le moral des Français , tirant à vue sur tout ce qui dépasse ( ex : De Gaulle qui , pourtant lui a permis de naître sur les décombres du " Temps" , compromis avec Vichy ) .

Une institution nationale , comme les bordels avant la " fermeture" , mais moins ludique qu'eux ...

Écrit par : JC Jaurras | 16/07/2018

--------------------------------------------------------------------
Dans la Pravda d'hier soir ( en province ce matin ) , une pleine page sur Didier Deschamps ; article tordu , incompréhensible pour le lecteur non initié ; pas vraiment du mal mais pas vraiment du bien ; des petites piques fielleuses ; on doit comprendre que DD n'est pas un génie et que s'il gagne c'est qu'il a de la chance (1)

Un petit bijou de style jésuite , bien que le journal soit plutôt d'inspiration protestante bon chic bon genre , la Haute Banque , non les évangélistes ; en Français populaire : du meilleur faux -cul ...

( 1) suivez mon regard : Macron lui-même , baraka plutôt que génie ...

Écrit par : Léo | 17/07/2018

------------------------------------------------------------------
De Gaule avait lui aussi la baraka : en juin 40, France-Angleterre dans un avion qui aurait pu être descendu ; par la suite , de nombreux déplacements à risques vers les territoires les plus reculés de l'Empire .

Après son retour au pouvoir , au début des années 60 , plusieurs attentats dont l'un à deux doigts de réussir, celui du Petit -Clamart ( préparé et dirigé sur le terrain par un brillant officier polytechnicien ! )

Écrit par : Saint -Thèse | 17/07/2018

---------------------------------------------------------------
Paix à l'âme de ce polytechnicien !

Il se dit que si de Gaulle a refusé de le grâcier , c'est :

-parce que cet attentat aurait pu faire d' " innocentes victimes" , parmi lesquelles des enfants ,

-mais aussi et peut-être surtout parce que , pour le général , un polytechnicien et brillant se devait de réussir dans son entreprise , aussi criminelle fût -elle .

Écrit par : Miles Gloriosus | 17/07/2018

-------------------------------------------------------------------------
La baraka de Macron : pas d'attentat pendant ces journées festives ( défilé et bals du 14 juillet , match du 15 avec fan zones à risques , retour des bleus à Paris avec foule sur les Champs et fête à l'Elysée...

Baraka ?, oui mais aussi bonne organisation des festivités et actions préventives de la police , pas toujours visibles

Petite cerise sur le gâteau ; un très beau temps ; Macron " maître du temps " ? Dieu au service de Jupiter ?

Quoi qu'il puisse se passer dans le proche avenir ( touchons du bois) , une belle réussite ; ne boudons pas notre plaisir .

Écrit par : Javert | 17/07/2018

Pour savoir ce qu'il convient d'en penser, attendons un prochain article de Castor qui ne manquera pas de nous dire :

-que ce n'est pas vraiment une réussite,

-que si réussite il y a , elle ne doit rien à Macron ,

-qu'il ne faut pas négliger de " contextualiser " cette séquence : pendant que la France faisait la fête , les passeurs de migrants et leurs amis des ONG humanitaires étaient à la peine; que nous dansons sur un volcan; que le budget 2019 , en préparation , sera dur pour le peuple etc .

Écrit par : Sidonie | 17/07/2018

----------------------------------------------------------------
"les passeurs de migrants et leurs amis des ONG humanitaires" .

" amis" est , chère Sidonie , un peu excessif ; disons plutôt "alliés objectifs" .

On pourrait , au profit des uns et des autres ,organiser des stages communs de formation qui leur permettraient de mieux coordonner leurs actions et d'harmoniser leur communication , laquelle laisse à désirer .

Écrit par : Léo | 17/07/2018

------------------------------------------------------------------
Le Tour de France n'a décidément pas de chance : éclipsé à ses débuts par la Coupe du monde , le voici ces jours-ci par le scandale du " faux policier " de l' Elysée .

Pour qu'il intéresse un peu les médias , rien de mieux qu'une ; une bonne affaire de dopage .

Écrit par : Léo | 20/07/2018

-------------------------------------------------------------------
Le maintien de l'ordre est un métier ! il suffit pas de porter un casque et un brassard pour l'exercer dans les règles .

Je comprends que les syndicats de police le rappellent .

Écrit par : Javert | 20/07/2018

-----------------------------------------------------------------
Une occasion de faire la lumière sur les nombreux " "chargés de mission " qui grenouillent dans les cabinets , celui de l'Elysée et ceux des ministères , régaliens ou non .

Dans le cas considéré , notre Pravda nationale marque un point contre Média Part et les autres publications expertes en "révélations "

Et la France Insoumise réussit à faire oublier les déboires de sa presse-maison , moqués par le Canard de mercredi dernier ...

Tout cela est de bonne guerre , mais attendons la suite. .

Écrit par : J Mentor | 20/07/2018

------------------------------------------------------------------------------
Les puissants dont j'ai eu l'occasion d'approcher les entourages avaient le plus souvent trois points faibles :

-leur cour ( des personnages parfois douteux ...)

-leur vie privée ...

-leur absence de lucidité et de prudence dans la gestion des questions de vie quotidienne , art plus difficile que celui de la conduite des grandes affaires

Écrit par : Jacques Aubin | 20/07/2018

--------------------------------------------------------------
Ce qui manque à l'Elysée c'est un Didier Deschamps , sélectionneur et meneur d'hommes , rigoureux et discret, veillant à tout et sur tous , et logé modestement ...

Écrit par : Léo | 21/07/2018

-----------------------------------------------------------------
Manque aussi à l'Elysée un gardien de but expérimenté qui arrêterait les coups plus ou moins francs des adversaires .

Écrit par : Pépé Castor | 22/07/2018

------------------------------------------------------------
Un grand absent dans cette polémique : le " criminologue" Alain Bauer , qui parle à l'oreille des plus hautes autorités dès qu'il est question de sécurité et de sociétés de vigiles et assimilés .

Écrit par : J Mentor | 22/07/2018

-------------------------------------------------------------------------

"Quoi qu'il puisse se passer dans le proche avenir (touchons du bois) , une belle réussite " écrivait Javert le 17, à propos de la victoire des bleus .

Ce " proche avenir "n'a pas tardé à advenir ...

-Ou bien Javert a un don de prescience ,

-Où bien disposait-il d'informations sur ce qui allait être l'Affaire Benella ; si c'est le cas , a-t-il fait jouer le fameux "article 40 " et informé le Procureur de la République ?

Écrit par : Léo | 22/07/2018

------------------------------------------------------------------------
Rien à voir avec un quelconque " don de prescience" ni avec des informations dont j'aurais eu connaissance .

Tout cela était trop beau pour durer , estimait le vieux sceptique que je suis .

Je me rappelais le fameux " l'avenir est à Dieu " du Père Hugo et la petite pierre dans la vessie de Cromwell qui changea le cours de l'histoire dans l'Angleterre du 17 ème siècle ...

Écrit par : Javert | 22/07/2018

-------------------------------------------------------------
Javet " a-t-il fait jouer le fameux "article 40 " et informé le Procureur de la République "? demande Léo .

Procureur : une fonction qu'exerce , aujourd'hui plus que jamais le moindre journaliste ,et même le modeste stagiaire condamné à passer l'été dans une salle de rédaction désertée par les titulaires .

On se bouscule au créneau , à le recherche d'une fenêtre de tir au pigeon ...

Écrit par : J Mentor | 23/07/2018

--------------------------------------------------------------------
Un sujet largement gonflée: :ce n'est tout de même pas l'affaire Stavisky , ni Ben Barka ...

Les agressions de la Contrescarpe sont , certes , inadmissibles et relèvent du droit pénal ; il n'y a pas eu mort d'homme et les victimes n'ont pas encore porté plainte .

Quant aux filouteries de l'entreprenant jeune vigile mis en cause , elles prêtent surtout à rire : il s'agit de pratiques courantes dans les alentours de tout pouvoir , quel qu'il soit .

Affaire d'Etat ? c'est beaucoup dire ...

Écrit par : Jacques Aubin | 23/07/2018

-------------------------------------------------------------------
D'accord avec Jacques Aubin mais " gonflé " conviendrait mieux que " gonflée " ;

Écrit par : Pépé Castor | 23/07/2018

-------------------------------------------------------------------
Si " le pouvoir rend fou" , le fait de l'approcher enivre .

Un jeune qui entre dans un cabinet , même à un poste modeste , se met souvent à faire joujou avec les attributs et les moyens de l'autorité ( badges , voitures et logements de fonction ...)

On peut reprocher au directeur de cabinet de l'Elysée , préfet et qui connaît donc la musique , de l'avoir oublié .
C'est une affaire de cuisine administrative plutôt que d'Etat .

Écrit par : Javert | 23/07/2018

Écrire un commentaire