Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2019

L'abeille et le moustique

Profitant des vacances pour relire des classiques et trouvant dans une demeure familiale Les contes de la Bécasse, je lisais à l'ombre pour échapper au cagnard. Ces courts récits qui en disent long sur la société française du XIXème frappaient mieux l'opinion d'alors que nombre de discours. Quand bien même le nombre de lecteurs était congru, le bruit se répandait vite. Aujourd'hui, des vidéos virales ou des séries engagées sont doute le moyen le plus sûr de répandre des vérités qui dérangent et sont trop tues. Je me mettais à divaguer et rêvais que quelqu'un ne produise "l'abeille et le moustique". 

Tout le monde aime les abeilles. Moins agressives que les guêpes, elles piquent beaucoup moins les hommes et nous donnent du délicieux miel. Le dérèglement climatique à l'oeuvre les condamne et malgré quelques tribunes et articles, ça n'émeut pas grand monde. Pourtant, nombre d'illustres scientifiques, Einstein en tête, nous ont prévenu que le jour où elles disparaitraient, ça serait la fin de la civilisation car elles sont essentielles à l'écosystème. Mais ça ne suffit pas. Parce que, pour qu'on veuille sauver le héros d'une production, il faudrait un méchant que l'on souhaite stopper. Or, en l'espèce, il faudrait que collectivement, nous nous passions les menottes au poignet et nous traînions au tribunal pour notre complicité d'écocide... Peu probable. 

En revanche, si on trouvait un grand méchant que personne n'aime comme les moustiques, on pourrait produire de l'empathie. Personne n'aime les moustiques sauf certains marginaux parmi les masochistes, mais ça ne fait pas grand monde. Personne ne les aime, ils piquent tout le monde, tout le temps, nous empêchent de dormir et sont de plus en plus nombreux, une armée aussi pénible que les white walkers, qui reviennent sans cesse plus nombreux. Avec le dérèglement climatique, ils piquent de plus en plus tard, jusqu'à la Toussaint et bientôt on pourra se poser la question, "y aura-t-il des moustiques à Noël ?". 

Ajoutez à cela qu'ils mutent, avec cette saloperie de moustique tigre importé d'Asie dans les années 2000 et qui transmettent le chikungunya, Zika et autres véroles, et qui sont présents dans un département sur deux, désormais. Les moustiques porteurs de paludisme finiront par arriver jusqu'à Nice, eux aussi... Ce tout petit méchant a vraiment de quoi inquiéter. Enfin, les querelles continuent pour savoir s'ils ne sont pas uniquement nuisibles. Certes, ils constituent la nourriture première de nombre d'oiseaux, mais un certain nombre de biologistes distingués avancent que leur disparition de la surface du globe ne changerait rien pour les autres habitants. On tient le méchant idéal.

Une disparition alarmante, une prolifération exaspérante, toutes deux liées au dérèglement climatique. Avec un scénariste un peu roublard aux manettes, on oublie cette histoire de responsabilité humaine et on imagine des commandos humains désireux de sauver les abeilles et de mettre fin à l'expansion des moustiques. Pour ce faire, ils ferment des usines polluantes, interdisent certains types d'agricultures et de transports, interdisent l'obsolescence programmée.... Joie des séries, on peut faire une ellipse de soixante ans (personne ne remarquera que les abeilles et les moustiques ont changé et comme les humains sont tous seconds rôles...) pour constater que le réchauffement a été endigué, les zones humides sont régulées et les moustiques, enfin, nous foutent la paix. Quand je dis "nous" ça n'est ni vous ni moi, ni tout ceux de notre génération. Je crains que ça soit à cause de ce seul détail que peu de monde se presse pour faire gagner les abeilles. L'avenir de la planète ça sera moustiques partout, justice nulle part. Un peu comme l'île Moustique, quoi. 

Commentaires

........................................................
"Tout le monde aime les abeilles. Moins agressives que les guêpes, elles piquent beaucoup moins les hommes et nous donnent du délicieux miel. "

Elles sont inoffensives si on ne les dérange pas ( un accident récent ... ) .

Nous mettons en garde ,sans les effrayer, les enfants de l'école voisine de notre Douceur Angevine .

Problème , tout le monde ne les distingue pas des guêpes ...

Écrit par : Mémé Octogénie | 26/07/2019

........................................................................
"Ces courts récits qui en disent long sur la société française du XIXème siècle ..."

Ce n'est pas le seul intérêt de ces récits ; la littérature n'est pas la sociologie , même si dans l'enseignement dispensé aujourd'hui , le " contexte " prévaut sur le texte ( Le Rouge et le Noir :" la lutte des classes en 1830" , La princesse de Clèves : la Cour des Valois :
" miroir de la monarchie en marche vers l'absolutisme";
ce n'est pas faux mais n'est pas l'essentiel ) .

Écrit par : Cluny | 26/07/2019

..............................................................................
Une abeille fort urbaine vient régulièrement visiter les modestes fleurs que j'entretiens sur mon balcon; je me garde de la contrarier ,même quand elle pousse la curiosité jusqu'à se poser sur l'écran de mon ordinateur , attirée par les petits dessins de Gogol.

Rarement un moustique ...s'il s'en présente un , je le conduis sans le brusquer vers la sortie...

Encore pas mal d'oiseaux dans mon quartier ; il m'arrive, à l'aube de trouver trace de l'un d'eux qui a passé la nuit sur l'herbe que je laisse proliférer sur l'un de ma pots ( herbe non semée , apportée par l'air de Paris et qui pousse très vite pour peu qu'on l'abreuve régulièrement par ce temps de grosse chaleur ..)

Écrit par : j Mentor | 26/07/2019

......................................................................
On dit et écrit pis que pendre sur la nature à Paris ; à tort : elle résiste et , dans certains quartiers , progresse .

Comme Mentor , je la laisse faire sur mon balcon et je fais parfois des découvertes réjouissantes : il y a peu , des ...Capucines apportées par le vent ;mais aucune abeille ne leur a encore rendu visite ( l'information circule mal ) ; récemment : un escargot , arrivé là, je ne sais comment jusqu'à mon 6 ème étage ; il y est resté deux jours avant de disparaître .

Je sors rarement de Paris ; quand je le fais , je suis étonnée et gênée par le bruit ( voitures ,motos ...) et par la mauvaise qualité de l'air .

Écrit par : Lesbie | 26/07/2019

...................................................................
" il faudrait que collectivement, nous nous passions les menottes au poignet et nous traînions au tribunal pour notre complicité d'écocide... Peu probable."

Castor a raison ; nous sommes abreuvés ces temps-ci de débats sur le péril climatique ; tonalité générale : tout le monde commence à comprendre que la catastrophe est programmée mais personne n'est vraiment prêt à modifier son comportement ; un suicide accepté .

Chez moi, en Bretagne , l'agriculture intensive est en train de massacrer la nature ( algues vertes etc,) et les hypermarchés ont tué les villages et les petites villes , ce qui ne gêne en rien les touristes motorisés ( une plaie...)

Impossible de s'attaquer efficacement au problème en l'absence d'une autorité mondiale à la fois légitime et contraignante ; on peut rêver ...

Faute de mieux : chacun doit et peut faire en sorte de nuire le moins possible ; le moindre mal dans l'attente du souverain bien ...

Écrit par : Barbara | 26/07/2019

......................................................................
"cette saloperie de moustique tigre importé d'Asie dans les années 2000 "

Conséquence de l'ouverture inconsidéré des frontières

Le Grand Remplacement ! les moustiques bien de chez nous chassés par des étrangers ...

Écrit par : Jean -Marie | 26/07/2019

...........................................................
" on imagine des commandos humains désireux de sauver les abeilles et de mettre fin à l'expansion des moustiques"( Castor)

Suggestion fort pertinente ; notre armée vient de se doter d'un dispositif de guerre spatiale ; on pourrait , en s'en inspirant, créer une force ayant pour mission d'éradiguer les moustiques le plus nuisibles ( certains d'entre eux sont utile ) et de protéger les abeilles.

Cela permettrait de motiver et de mobiliser les jeunes
Français pour un noble cause et aussi les vieillards qui tels Mentor , cultivent leur jardin à leur balcon.

Cela ne coûterait pas cher et pourrait rapportez gros ..

Écrit par : Général Bol | 26/07/2019

.................................................................
L' OTAN dispose déjà de commandos de moustiques porteurs de mauvais virus et autres saletés que les vents d'ouest poussent vers notre Russie .

Une parade efficace : la vodka ...

Écrit par : Boris Vodka | 26/07/2019

............................................................................
" Les moustiques porteurs de paludisme finiront par arriver jusqu'à Nice" ( Castor )

Nice , un paradis devenu enfer , envahi par les touristes et les Parisiens , sans parler des mafias de toutes sortes.

Frédéric Nietzsche qui y vécut heureux à plusieurs reprises doit se retourner dans sa tombe.

Écrit par : Ado-Nice | 28/07/2019

...................................................................
"sans parler des mafias de toutes sortes" .

Problème spécifique à Nice : les mafieux italiens , corses et marseillais y viennent pour se reposer , souvent en famille .
Malheureusement certains d'entre eux ne peuvent s'empêcher de faire des heures sup' ; confusion des rôles qui inquiètent tant la police que le Syndicat Unifié du Crime ( SUC )

Écrit par : Jacques Aubin | 29/07/2019

...................................................
" confusion des rôles qui inquiètent "

Les libertés que vous prenez avec la grammaire m'inquiètent ...

"Heures sup' ": pour les mafieux comme pour d'autres ; il est difficile aujourd'hui plus encore qu'hier , de séparer le loisir du travail ; il est vrai qu'à Nice les occasions de se faire un peu de blé ne manquent pas (touristes, retraités ...) ; et des autorités municipales au passé pas toujours très net ( héritage de Médecin )

Écrit par : Pépé Castor | 29/07/2019

..................................................................
Comment distinguer les mafieux des honnêtes gens , tout le mode portant des lunettes noires comme dans polars , même les non-voyants ?

Cest aussi le cas chez nous , à la " pointe bretonne" bien que la météo y soit plus clémente qu'en France .

Écrit par : Barbara | 30/07/2019

..........................................................
"trouvant dans une demeure familiale Les contes de la Bécasse" ( Castor )

Une demeure familiale et de plus riche en livres : on comprend pourquoi les jeunes bourgeois d'aujourd'hui sont mieux armés pour affronter la vie que leurs contemporains des " quartiers " et des " territoires " qui ne bénéficient pas de ces atouts ...

Écrit par : Cluny | 30/07/2019

........................................................
Que Castor lise ou relise des classiques , cela ne peut que nous réjouir.
Les jeunes dépourvus de " maison familiale " où passer leurs vacances peuvent fréquenter les bibliothèques municipales et paroissiales que l'on trouve partout et dont l'accès est gratuit.

Écrit par : Mémé Octogénie | 30/07/2019

...............................................................
Les récits courts tels ceux " de la Bécasse" marchent bien chez nous : vocabulaire économique, syntaxe simple , scénario sans complication; ils sont faciles à traduire et à transposer à la télé.

Mon boss Donald qui lit peu en est friand ; il apprécie tout particulièrement ceux qui racontent des histoires de faillites et d'héritage ou encore de folie...

Nos démocrates ( les Clinton, les Obama) préfèrent Balzac et Proust ...

Écrit par : Trumpette | 30/07/2019

..................................................................
Proposez à Donald les histoires en 3 lignes maxi popularisées par un journaliste de 1900 dont je ne me rappelle pas le nom ( un doux anar , je crois ) .

Ou encore les " brèves de comptoir "

Au pire : les résumés de Reader's Digest ; La " Recherche" en cinq pages .

Rien de cela n'exige d'effort ...

Écrit par : Anna -Lisa | 30/07/2019

.........................................................................
"Les jeunes dépourvus de " maison familiale " où passer leurs vacances peuvent fréquenter les bibliothèques municipales et paroissiales que l'on trouve partout et dont l'accès est gratuit." ( Mémé Octogénie )

Dangereux , s'ils se mettent à lire du Marx ou du Mélenchon , ou pire Mein Kampf ( disponible , dit-on dans certaines librairies de banlieue ) .

D'autre part , le fait d'avoir lu des livres ferait tâche dans leur dossier de candidats à l'examen rénové de Sciences -Po : on cherche des jeunes purs de toute culture académique ...

Écrit par : Juiius | 31/07/2019

.........................................
La haine de la culture n'est pas nouvelle : à l'époque où je soutenais les études de mes petits-enfants , je leur apprenais l'art d'avoir l'air inculte pour qu'ils ne soient pas pris en grippe par leurs profs, gauchistes analphabètes ...

Revoyant leurs travaux écrits , j'y ajoutais quelques fautes d'orthographe et de syntaxe ...

Écrit par : J Mentor | 31/07/2019

............................................................
"Dangereux , s'ils se mettent à lire du Marx ou du Mélenchon , ou pire Mein Kampf ( disponible , dit-on dans certaines librairies de banlieue )"(Julius )

En vacances , il y a quelques années dans les Alpes , j'ai rencontré dans la modeste librairie du lieu , une petite jeune fille , dans les 12 -13 ans , demandant
" avez-vous Mein Kampf" ?

La libraire " non mais qui vous a suggéré de lire cet ouvrage ? "

La jeunette : "mon prof d'histoire ; il nous a dit qu'il faut connaître toutes les opinions en allant aux sources"

La libraire a eu la délicatesse de ne pas lui demander de quel collège il s'agissait ; avec une patience infinie ,elle lui a expliqué ce qu'est ce livre et à quel point il est dangereux pour des lecteurs non avertis , jeunes ou moins jeunes ; la collègienne tombait des nues et était sur le point de pleurer .

Pour la consoler , la libraire lui a offert un petit livre , bien illustré , sur le maquis du Vercors .

.

Écrit par : Barbara | 08/08/2019

.........................................................................
Le Vercors : une pensée pour Jean Prévost , tué lors de la dispersion du maquis dont il commandait une compagnie .

Écrit par : Jacques Aubin | 09/08/2019

.....................................................................
De grâce , du passé faisons table rase .

Le "maquis" du Vercors occupait illégalement un territoire voué aux vaches , aux moutons et à leurs bergers .

Jean Prévost , un pacifiste d'avant -guerre , élève du funeste Alain , recyclé sur le tard en combattant -amateur , sous un pseudo ridicule , " Capitaine Goderville " .

Écrit par : Jean-Marie | 09/08/2019

.......................................................................
Ce "combattant -amateur " était de ceux qui ont sauvé l'honneur de la France .

L'" amateur " que vous brocardez était lieutenant de réserve et tirait à la mitrailleuse aussi bien qu'il tapait à la machine à écrire ( il en avait une dans son barda )

Quant au " funeste Alain " , il a eu certes tort d'être
pacifiste en 1938 - 39 , comme nombre de vos amis , mais cette erreur d'un vieil homme un peu aigri ne saurait faire oublier le professeur de sagesse , d'intelligence et de civisme qu'il avait été .

Écrit par : J Mentor | 09/08/2019

----------------------------------------
Hier après-midi , quelques moustiques et moucherons sur les plantes de mon balcon et , plus étonnant ,un escargot endormi .
J'ai chassé les premiers sans les gazer et placé une feuille de salade devant le second qui s'est réveillé pour un court moment ( selon wikipedia , l'escargot vit la nuit, comme nombre de parisiens ) .

Depuis , aucune nouvelle de lui ; peut-être le verrai-je ce soir ; je vous tiens au courant .

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 26/08/2019

------------------------------------------
Essayez un petit morceau de carotte ; ils adorent ça .
Bien lavé car ils sont très vulnérables aux produits chimiques .

S'il disparaît , ne soyez pas déçue ; ce sont des êtres libres et assez méfiants .Vous ne manquerez pas de le revoir un jour ou l'autre ( ou plutôt une nuit ) ; il va , à son rythme, explorer les environs pour voir s'il ne trouve pas mieux ailleurs ( des choux , par exemple , que l'on rencontre peu sur les balcons )

Écrit par : Pépé Castor | 26/08/2019

----------------------------------------
Chre Rosa , prudence ! une page alarmiste du Figaro sur le moustique asiatique qui s'est mis à proliférer ; très dangereux et sournois .

Les villes ne sont pas épargnées .
..
Cortisone si piqûre ...

Écrit par : Mémé Octogénie | 27/08/2019

----------------------------------
UIn moustique étranger , bien entendu

Revenons aux bonne vieilles frontières , halte aux migrants !

Écrit par : Jean-Marie | 27/08/2019

-----------------------------------
Des nouvelles de mon escargot : la rondelle de carotte que j'avais mise à sa disposition a disparu ; probablement mangée par lui car , à ma connaissance , les oiseaux n'aiment pas ça ; quelques traces de déjections aussi ; une sorte de filet en spirale ...

La salade ne semble pas lui plaire , ni les feuilles de mes plantes vertes ; un délicat ...

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 28/08/2019

Écrire un commentaire