Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2019

Société de vigilance ? Chiche !

Depuis dix jours, jour après jour, déclaration après déclaration, sortie (de route) après sortie d'élus, la France ébahie découvre la liste des signaux faibles de terrorisme dormant auxquels elle doit être attentive. Conversion à l'islam, pour une députée Modem, port du voile pour un député RN, refus de serrer la main à une fille de CP pour un néo nazi... oups, pardon, pour Jean-Michel Blanquer. En à peine huit jours, la célérité de la surenchère a explosé les bornes déjà franchies lors du débat sur l'Identité Nationale. On peut sans doute spoiler la suite des débats : personnes non blanches et non jaunes (eux, c'est nos amis, s'en souvenir) = signal faible de danger... 

C'est tellement grotesque que ça en serait franchement drôle, si ça ne causait pas des tas de victimes collatérales, avec une hausse des discriminations à l'embauche, au logement, corollaire de ce genre de débats... Ca avait été le cas en 2008, ça sera le cas cette année. Quelle merveilleux argument civique : en refusant de louer votre logement à un français aux traits un peu trop maghrébins à votre goût, vous n'êtes plus un gros con raciste, mais un bienveillant et vigilant citoyen engagé dans la lutte contre le terrorisme. 

La semaine dernière, Eric Ciotti a dit que le terrorisme avait tué 267 personnes en France. Je n'ai pas de raison de penser qu'un citoyen scrupuleux comme Ciotti voit le chiffre à la baisse. 267 victimes, donc. C'est beaucoup. C'est trop, évidemment. C'est beaucoup trop. Mais cela vaut-il de fracturer le pays en nous montant les uns contre les autres pour une vigilance pour laquelle nous sommes, au fond, impuissants ? Il y a un certain nombre de pieds nickelés parmi les aspirants terroristes, certes. Le loupé des bonbonnes de gaz devant Notre Dame rappelle une certaine impréparation et une vigilance d'un cafetier. OK. Mais le Bataclan, les terrasses, Saint Denis, Trèbes, Nice, Saint Etienne du Rouvray ? De nombreux messages envoyés par messageries cryptés, sur des groupes fermés, toutes choses qui ne peuvent être détectées que par des professionnels. Nous, pauvres amateurs, ne pourrons sans doute pas grand chose... Les radicalisations forcenées, évidentes, au grand jour, se font dans une certaine communauté, pas au grand jour. Quand c'est le cas, tout l'arsenal législatif, règlementaire existe déjà pour licencier, mettre sous contrôle... faux débat.

267 morts en cinq ans (depuis Charlie Hebdo) pour le terrorisme. 267 féminicides sont perpétrés en deux ans, environ. Sur ce sujet, la vigilance de tous est plus aisée. Rarement les passages à l'acte sont immédiats. Il y a nombre de signaux faibles. Nombre de personnes au courant, dans l'entourage, à la médecine du travail, chez l'employeur, à la police... Ces signaux sont souvent ignorés comme l'avait prouvé l'enregistrement du Président Macron se rendant dans un centre d'écoute où une victime avait été renvoyé sans ménagement par l'écoutant policier qui ne voyait pas de "vrai" danger. Là dessus, on voit bien les encouragements qu'il y aurait à exiger des Pandores qu'ils prennent au sérieux ce sujet pour que les plaintes affluent et qu'elles soient suivies d'effet pour sauver des vies. L'égalité f/h étant censément la grande cause du quinquennat, on en vient à se demander si, quand on nous parle de vigilance, on ne se fout pas un tout petit de nous en désignant des boucs émissaires aisés quand nous pourrions regarder plus près de nous. 

Commentaires

-----------------------------------------
L' occupation de 40 -44 , la belle époque , si l'on peut dire , de la délation , de préférence par écrit , le téléphone n'étant pas sûr et les réseaux sociaux pas encore à la mode .

Récemment encore , les anciens des RG montraient aux initiés les plus belles pièces des archives ; certaines d'entre elles qui ont survécu à la restructuration de ce service valent leur pesant d'or ; on peut en trouver , avec un peu de patience , dans les boites des quais de Seine et dans des brocantes .

Écrit par : Javert | 14/10/2019

----------------------------------------
" Les oreilles ennemies nous écoutent " , appel à la vigilance de temps de la "drôle de guerre " qui précéda la défaite .

Une occasion de rigolade à l' époque : une vieille fille patriote et vigilante , avait dénoncé la multiplication , sur les murs de sa rue , d'un dessin qui ne pouvait être que celui d'un canon : deux roues surmontées d'un long tube ; manifestement , un signe posé là par des ennemis de l'intérieur pour signaler un site stratégique

Vif émoi dans la presse , déjà prompte à s'enflammer.
Toutes les polices sur le coup ...

Résultat : graffiti obscène d'un ado un peu tourmenté:
Les "roues " : deux testicules ; le " tube" : le zizi qui va avec .
Grosse rigolade sauf parmi les complotistes de l'époque ( le gouvernement nous cache la vérité )

Écrit par : Léo | 14/10/2019

------------------------------------------
Ce qui doit le plus alerter , c'est l'absence totale de signes , faibles ou forts .

Je le tiens d'un condisciple sympathisant du RN comme il y en a beaucoup ici

L'anguille sous roche est indétectable ; plus encore s'il n'y a pas de roche ...

Écrit par : Ado- Nice | 14/10/2019

-----------------------------------------
Un signe " faible" : le fana de petits pains au chocolat qui se met à manger des croissants ...

A propos des graffitis obscènes de la drôle de guerre : les signes de piste des jeux scouts peuvent être mal interprétés ( je vous épargne les détails) ; on tend à les proscrire suite aux affaires de pédophilie qui déchirent la
Chrétienté .

Écrit par : Bénédicte | 14/10/2019

------------------------------------------
L'actualité est bien embarrassante pour les petits marquis des médias et des réseaux sociaux .

Syrie : expédier les paras au secours des démocrates kurdes , au nom des valeurs et pour l'honneur de la France .

" vigilance" ; protéger la liberté des ennemis de la liberté

Le faux Xavier Dupont de L .. arrêté en Ecosse : une bavure , une de plus , de notre police trop occupée à réprimer les gilets jaunes et autres protestataires .

Le " voile" : attention aux amalgames , l'islamisme n'a aucun rapport avec l'islam ; le voile n'est d'ailleurs qu'un innocent ( et élégant ) foulard ; les nonnes catholiques sortent voilées , comme les veuves de bonne famille au cimetière .

Écrit par : Jacques Aubin | 15/10/2019

-------------------------------------------
Syrie : il faut se mêler le moins possible des querelles tribales , tous les vieux " coloniaux" le savent .

Naguère , notre armée avait en son sein des " officiers des affaires indigènes" , experts en la matière ; leur devise ( non écrite) : " méfie-toi d'oublier de te méfier" ( ce que disait , sous une forme légèrement différente , Prosper Mérimée )

Un exemple d'intervention malencontreuse dans une situation compliquée : la France volant au secours de la peu démocratique Pologne en 1939 ( " mourir pour Dantzig"

Écrit par : Général Bol | 15/10/2019

-----------------------------------------
--Un des résidents de notre Douceur Angevine , vétéran des guerres coloniales , confirme : c'est très compliqué ; tout est fait de nuances , ethnies , goûts et couleurs , nourriture , sexe ; c'est à n'y rien comprendre.

Si l'on s'en mêle , on aura tort quoi que l'on fasse , et plus encore si l'on n'intervient pas .

Le plus sage, dit-il , est de laisser ces gens s'écharper entre eux et de les empêcher de venir le faire chez nous.

Écrit par : Mémé Octogénie | 15/10/2019

-----------------------------------------
OK , mais quand ils s'écharpent entre eux , ça donne des photos de bébés massacrés et de femmes violées qui font le tour du monde , ce qui émeut les braves gens , mobilise les humanitaires professionnels et met en branle les passeurs.

On est donc obligé de s'en mêler , sauf à être attaqué pour crime d'inhumanité .

Les interventions humanitaires finissent par coûter plus cher que des opérations militaires bien conduites .

Écrit par : Pépé Castor | 15/10/2019

---------------------------------------
Je suis moins sévère que vous pour les humanitaires , parmi lesquels on trouve de nombreux braves gens et , tout de même , bien peu de filous et de passeurs .

Problème : il leur arrive de se montrer imprudents , ce qui fait courir des risques aux militaires qui ont mission de voler à leur secours quand ils sont pris en otage .

A rapprocher , dans un domaine que je connais assez bien , des alpinistes et des randonneurs qui prennent des risques inconsidérés , mettant en danger les sauveteurs .

Écrit par : Olympe | 16/10/2019

-----------------------------------------
Puisque vous vous y connaissez " assez "bien en sport , que pensez-vous , chère Olympe , de la loi du début août instituant une " agence" qui se substitue pour une large part au ministère chargé du sport ?

Si j'en crois la presse spécialisée , l'inspection générale de ce département , traditionnellement fort discrète , est entrée en conflit ouvert avec la ministre du moment et son cabinet , ce qui est sans précédent.

Écrit par : Jacques Aubin | 16/10/2019

---------------------------------------
Une bien triste affaire , effectivement " sans précédent"

Sportive de terrain , non d'antichambre , je n'ai suivi que de loin les aspects juridiques de la question ; je crois comprendre qu'au terme de débats très animés , tant au sein du ministère que dans des instances supérieures , le texte initial a été quelque peu modifié afin que soit précisé que l' " agence" en question est placée sous la tutelle du service public.

Concession de pure forme ,dit-on dans les couloirs , l'objectif initial ( privatiser le sport) n'étant pas abandonné

Il se dit aussi que la ministre connaît et comprend mal le fonctionnement de son administration et , au-delà , une "culture service" public dont l'inspection générale est la garante , ce qui l'a contrainte à intervenir .

Écrit par : Olympe | 16/10/2019

--------------------------------------
Une "culture service public" héritée de l'avant -guerre
( Léo Lagrange ...) et renforcée au début de la Vème
( Maurice Herzog ), malheureusement mise à mal par la marchandisation sauvage du sport .

La ( trop ) fameuse " Agence " aiguise les appétits mais pourrait , dit-on, attirer l'attention de la presse d'investigation...

Ce n'est pas l'Inspection Générale du ministère des sports en tant que telle qui s'oppose à cette malheureuse initiative mais l'association de statut syndical qui regroupe la quasi totalité de ses membres , nuance qui a échappé à la ministre, décidément mal informée .

Écrit par : J Mentor | 17/10/2019

------------------------------------------
Avoir un excellent pedigree sportif ne qualifie pas nécessairement pour diriger un ministère , aussi modeste soit-il .

Au-delà des oppositions qu'elle suscite dans les hautes sphères, la création de cette " agence" est source de complications , voire de chaos dans les territoires ; les fonctionnaires de terrain , les collectivités locales n'y comprennent rien ..

Macron , qui a encouragé cette initiative d'un des ses conseillers , commence à s'inquiéter des remontées ; la ministre serait en difficulté .

Écrit par : Olympe | 17/10/2019

----------------------------------------
On parle d'un " Manager Général" à la tête ou dans la haute hiérarchie de cette " Agence" .

Traditionnellement , les hauts fonctionnaires attirés par le secteur privé se contentaient de pantoufler en doublant ou triplant leur traitement .

Il est maintenant plus simple de privatiser tout un service ce qui évite les conflits d'intérêt et autres pratiques susceptibles d'intéresser la justice .

Écrit par : Jacques Aubin | 18/10/2019

-----------------------------------------
Je connais un retraité de l'administration qui collectionne les "débris" ( c'est son vocabulaire ) du service public qui survivent aux privatisations , tant au niveau national que dans les territoires .

Il s'intéresse aussi , dans le même esprit , au capital de connaissance et de savoir-faire transféré au privé qui en tire gloire et profit sans avoir à le payer , à la façon d'un pays riche qui , au temps de la colonisation , exploitait gratos ou presque les ressources d'un autre .

Écrit par : Léo | 18/10/2019

-----------------------------------------
---Ce retraité collectionneur n'est pas seul , loin s'en faut : avec plusieurs autres anciens , encore verts , il a constitué une administration parallèle, à l'image du "gouvernement fantôme" britannique , qui marque à la culotte le "Nouveau Monde " macronien .

Le Conseil Constitutionnel et le Conseil d'Etat sont très attentifs à ses travaux; ceci explique que les textes relatifs à l' Agence du sport aient été largement corrigés et complétés en vue d'affirmer la tutelle de l'état sur cet organisme .

L'action de cette administration fantôme porte aussi sur la réforme du système des retraites , ce qui explique le recul récent du gouvernement sur ce point

Écrit par : J Mentor | 19/10/2019

---------------------------------------
Ce service public " fantôme" hante les nuits de la Macronie qui échoue tant à l'infiltrer qu'à le retourner , comme cela se fait traditionnellement s'agissant d'un mouvement de résistance .

La force des " fantômes " ( c'est l'appellation qu'ils se donnent entre eux ) tient essentiellement :

-à la richesse de leur expérience et à la qualité de leur information ( sans cesse actualisée grâce à un réseau étendu de fonctionnaires en activité )

-à leur extrême prudence : aucun recours à internet et usage circonspect du téléphone ; rencontres dans des cafés et des jardins ...publics et non aux domiciles des membres ; absence de contacts avec la presse
( sauf avec certains journalistes d'investigation à la fois pros confirmés et d'une honnêteté rigoureuse)

-à leur absolue neutralité politique et idéologique .

Écrit par : Javert | 19/10/2019

---------------------------------------
--Un club de vieux réacs , semble-t-il , rances et grincheux .

--" absolue neutralité politique et idéologique " : un mythe : tout est politique et idéologique .

Écrit par : 20 100 | 19/10/2019

------------------------------------------
"Réac " peut avoir deux sens : qui est conservateur , de droite ; ou qui réagit , refuse , s'oppose .

"Neutralité " ne signifie pas absence d'inclination politique et idéologique mais refus d'en faire état dans les débats ; un état d'esprit , non une synthèse molle des opinions ; exemple : la laïcité républicaine

Des individus qui défendent le service public peuvent se retrouver sur des valeurs communes en faisant abstraction de leurs préférences partisanes

Écrit par : Jacques Aubin | 19/10/2019

----------------------------------------
Références possibles :

-Le Consulat au début du XIXème siècle ; mise en place d'un service public moderne : les codes , les préfets ; " tout ce qui est national est nôtre " (Bonaparte ; "national" = bon pour le pays , héritage dans toute sa diversité )

-le programme du Conseil National de la Résistance en 1945 ( Sécu, nationalisations )

Les idéologies ne sont pas a priori critiquables bien que certaines d'entre elles aient été liberticides ; ce qui importe c'est de ne pas avoir une approche systématiquement idéologique , théorique , doctrinaire
des problèmes

Écrit par : JC Jaurras | 19/10/2019

-----------------------------------------
Ainsi que le disait P. Mendès-France de la démocratie , le Service Public est " avant tout un état d'esprit" : dévouement au bien commun , désintéressement , à la fois tradition et modernité , modération et nuances dans l'expression ( le langage administratif à tort brocardé ) ;
des valeurs modestes sans prétention à la " vertu" .

Ce n'est certes pas le "souverain bien " mais le " moindre mal" , ce qui n'est pas si mal ...

Écrit par : J Mentor | 21/10/2019

Conseil pour tous : débarrassez -vous de vos "mauvais livres " .

La police de la pensée qui sévit sur les réseaux sociaux et ailleurs envisage de procéder bientôt à des visites domiciliaires ; les détenteurs d'ouvrages attentant à la vertu seraient mal notés ((méthode chinoise ) et , plus tard , mis à l'amende , voire sous les verrous .

Sont tout particulièrement visés : Montaigne ( un ""libéral" avant la lettre ) , Voltaire ( actionnaire de plusieurs compagnies s'adonnant à la traite ) , Zola
( pourfendeur de l'antisémititisme et donc suspect de sionisme ) : sans parler de certains DVD que vous
pouvez détenir : westerns glorifiant le génocide des Indiens , polars célébrant la police tant publique que privée .

Écrit par : Jacques Aubin | 23/11/2019

-------------------------------------------
Longtemps pensionnaire chez les curés , j'ai une vieille habitude de l'inquisition vertueuse qui, à l'époque, passait méthodiquement à la fouille nos tiroirs et nos poches .

Nous prenions la précaution de protéger les titres suspects d'une couverture portant un titre décent : celui d'un ouvrage de piété , d'un roman édifiant de René Bazin ( " La Terre qui meurt "... )

Je me rappelle avoir ainsi protégé mon exemplaire des
Nourritures Terrestres ( à l'index) par une couverture inattaquable , " L' Imitation de Jésus-Christ " , ou une biographie de Sainte -Thérèse de Lisieux ( ma mémoire défaille sur ce point )

Écrit par : J Mentor | 23/11/2019

---------------------------------------
Il est question de bannir des librairies et des bibliothèques publiques les ouvrages d'Heidegger

Cela m'indiffère car je n'ai lu que quelques pages , obscures , de cet universitaire nazi cher à Sartre et à ses disciples .

La seule chose qui m'intéresse s'agissant de lui , c'est sa liaison avec Hannah Arendt , juive amoureuse qui ne n'a jamais renié cet odieux antisémite .

La police de la pensée d'aujourd'hui épargne , semble-t-il Céline , très populaire à gauche et à l'extrême gauche ( un critique radical du capitalisme et du sionisme...)

Écrit par : Lesbie | 23/11/2019

----------------------------------------
Un peu partout la résistance se met en place , informelle et non violente ; ses armes : la rigolade en petit comité( cibles : Mélenchon, Marine, Macron ...) , la mise à l'index des réseaux sociaux , de la presse tant écrite qu'audio-visuelle ( à l'exception du Canard et de Charlie ), d'Amazon et de Huber etc.

Et , bien entendu , séances de lecture des bons auteurs , Montaigne , Voltaire , Montesquieu , Flaubert ( notamment son " Dictionnaire des idées reçues " ), Proudhon( notre Marx , plus sérieux que l'officiel ) et même Hannah Arendt en dépit de sa liaison dangereuse avec Heidegger ...

Écrit par : Euphémie | 24/11/2019

------------------------------------------
La police macronienne surveille ce mouvement qui fait tâche d'huile : mais , en dépit des protestations du Syndicat de la magistrature et de la presse vertueuse , elle laisse faire , n'y voyant rien d'illégal .

Les nouveaux résistants s'inspirent de leurs prédécesseurs du temps de l'occupation allemande et aussi des dissidents russes et chinois ; je leur ai largement ouvert ma riche documentation sur le sujet et , à l'occasion , je leur donne quelques conseils techniques ( bon usage du téléphone , détection des espions infiltrés ) ...

Écrit par : Javert | 24/11/2019

---------------------------------
Si je puis me permettre une petite ingérence dans les affaires françaises , je vous suggère :

-de rigoler en silence ,
-de substituer à certains termes dangereux d'autres qui soient innocents et inattaquables ,
-de prendre un air idiot quand vous traitez des sujets sérieux ,
-surtout , de vous méfier des militants , qu'ils soient macroniens , fascistes de droite ( RN ) , de gauche ( les Insoumis ) ou du centre mou ; des pseudo humanitaires et des petits marquis des médias , les uns et les autres prompts à dénoncer tout ce qui s'écarte de l'orthodoxie .

Écrit par : Boris Vodka | 24/11/2019

-------------------------------------
A la pire époque du Stalinisme et encore longtemps après , on avait coutume de s'exprimer le plus possible par gestes , les paroles et les écrits étant a priori suspects .

Mais une gestuelle censée être innocente pouvait ne pas être interprétée comme telle : une main ouverte : refus d'arborer le poing fermé rituel ; ouverte vers le haut = " allez vous faire voir " ; une jambe un peu trop avancée : " je vous botte le cul" ; baisser les yeux ; signe de fourberie ; regarder le ciel : " je me fiche de ce que vous dites" ou pire " je crois en Dieu "

Écrit par : Natacha | 25/11/2019

-----------------------------------------
Dans notre midi 1/2 niçois , le bras d'honneur est encore en vogue ; cela donne lieu dans notre fac pluri -culturelle et multi-ethnique à des malentendus assez marrants : pour nos condisciples chinois , ce geste équivaut à " bravo" ...

Pour ceux qui viennent des Etats-Unis puritains , c'est un geste obscène ; nos rares manchots y voient une moquerie visant leur handicap ...

A propos de la prudence qu'appelle l'omni- présence de la police de la pensée et de son expression , un de nos profs qui prépare les étudiants aux quelques concours administratifs non encore remplacés par des certificats de vertu décernés par les syndicats , nous recommande d'agrémenter nos copies de termes et de formules fétiches telles que " souffrance" , " pénibilité " ," proximité " , " sens ' ( donner du sens , faire sens ...)
" quartiers" ( " sensibles " , "défavorisés " ), " vivre avec"

C'est une gymnastique que l'on apprend vite ...

Écrit par : Ado- Nice | 26/11/2019

--------------------------------------
Une mystérieuse disparition sur le blog : un court texte de Castor sur "Les violences faites aux femmes " , supprimé peu après sa parution ...

Coup d'un féminicide enragé ?

Ou bien censure exercée par la Police de la pensée ? peu probable car ce texte n'était en rien critiquable, bien au contraire , et les commentaires publiés l'approuvaient unanimement qu'il s'agisse du fond ou de la forme ( une brièveté dont Castor n'est pas coutumier)

Un père et grand-père de filles répondait qu'il avait entraîné celles -ci à se défendre , tant en paroles que par les actes ( coup de pied visant les oeuvres vives du mâle agressif )

Écrit par : Léo | 27/11/2019

-----------------------------------------
La réponse évoquant le " coup de pied dans les oeuvres vives" a pu choquer la police de la pensée : en cas d'agression , la réaction vertueuse en même temps que légale consiste à déposer plainte ; plus simple : raisonner l'agresseur ...

Écrit par : Lesbie | 27/11/2019

-----------------------------------------
La réaction en paroles recommandée par Mentor -" vois un psy" - était :

-inutile : ces agresseurs , ma pratique professionnelle m'en a convaincue , sont presque toujours irrécupérables; seule une castration chimique , au pire physique peut les rendre inoffensifs ; procédure complexe et mal perçue par la société ;

-dangereuse pour l'agresseur qui peut se remettre en cause dans sa virilité et aller jusqu'à s'amputer lui-même , voire se suicider .

Écrit par : Anna Lisa | 27/11/2019

-----------------------------------------
Sans vouloir justifier le harcèlement sexuel , encore moins les féminicides , je suggère qu'on les replace dans leur contexte : souffrance sexuelle inséparable de la misère sociale , enfance malheureuse , discrimination ; parfois influence d'une culture " différente " ( le machisme méditerranéen ou tropical ) .

D'accord avec Anna-Lisa sur les dangers de la " psy"

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 27/11/2019

--------------------------------------
Le contexte : un logement trop petit où l'on se marche dessus ; l'alcool , la malbouffe , la violence à la télé et sur les réseaux sociaux .

Écrit par : Mémé Octogénie | 27/11/2019

-----------------------------------------
Circonstances atténuantes ; sont appréciées au tribunal
( quand ça va jusque-là ) : une enfance malheureuse
( un père violent ) , le déracinement ethnique ( à évoquer sans trop de précision ) , des transports en commun où l'on est trop serré ) , des tenues féminines estimées
provocantes , et ,partout , des pubs qui glorifient la
nudité .

Écrit par : Dédé Mago | 29/11/2019

------------------------------------
" la violence à la télé et sur les réseaux sociaux "
( Mémé Octogénie )

La fréquentation des réseaux sociaux encourage l'onanisme , innocente pratique plus apaisante qu'excitante .

On peut le dire aussi du télé-travail qui dispense d'emprunter les transports en commun où l'on est trop serré, avec les tentations qui en résultent .

Écrit par : 20 100 | 29/11/2019

------------------------------------------
Le Vatican envisage de revenir sur la prohibition de l'onanisme ( le " plaisir solitaire " estimé jusqu'ici préjudiciable à la procréation ) ; et ceci dans le clergé comme chez les fidèles .

Une " bulle" sur le sujet est en préparation , avec consultation des corps de métier compétents ( psy, médecins , pédagogues ... )

Écrit par : Zénon | 29/11/2019

------------------------------------------
Le Sultanat d'ONAN , un havre de paix dans une région troublée ...Les sexes y cohabitent harmonieusement sous la houlette d'un monarque débonnaire .

L'animal fétiche y est la tortue ...

Écrit par : Lulu Charia | 29/11/2019

------------------------------------------
Le Sultanat d'ONAN , un havre de paix dans une région troublée ...Les sexes y cohabitent harmonieusement sous la houlette d'un monarque débonnaire .

L'animal fétiche y est la tortue ...

Écrit par : Lulu Charia | 29/11/2019

--------------------------------------
L'onanisme ( plus précisément l'Ibadisme) ) se différencie tant du chiisme que du sunniste , ce qui le maintient à l'abri des conflits sanglants qui sévissent dans la région

Les pacifiques tortues maritimes évoquées par Lulu constituent une attraction très appréciée des touristes - lièvres , de plus en plus nombreux à visiter le pays .

La célèbre fable de La Fontaine ( " rien ne sert de courir" ) figure au programme des écoles primaires .

Écrit par : Myriam | 30/11/2019

------------------------------------------
Oman , " havre de paix" dans une région troublée "
( Lulu Charia )

Est-ce dû à la pratique de l'onanisme ou au despotisme éclairé exercé par un vieux Sultan débonnaire ?

Quoi qu'il en soit la formule a permis à ce pays d'être épargné par les " printemps arabes " qui sévissent un peu partout et en toutes saisons ; notre pauvre Algérie aurait intérêt à s'en inspirer , elle qui s'achemine vers un régime militaire pas bien différent de ceux qui l'ont précédé depuis la pseudo indépendance .

Écrit par : Pied-Noir | 01/12/2019

---------------------------------------
Je sais , cher Pied-Noir , combien l'Algérie vous est chère , mais je vous mets en garde contre toute ingérence dans ses affaires .

Pour s'en être récemment mêlé , ( vote d'une motion sur le nécessaire respect des droits de l'homme , de la femme et de la presse ) , le Parlement Européen se voit voué aux gémonies ; le pays , quasi unanime, est en transe nationaliste , ce qui ne sert pas la cause des authentiques démocrates , obligés de se joindre à la bronca " anticolonialiste " .

Écrit par : Ali Bibi | 01/12/2019

---------------------------------------
Je sais , cher Pied-Noir , combien l'Algérie vous est chère , mais je vous mets en garde contre toute ingérence dans ses affaires .

Pour s'en être récemment mêlé , ( vote d'une motion sur le nécessaire respect des droits de l'homme , de la femme et de la presse ) , le Parlement Européen se voit voué aux gémonies ; le pays , quasi unanime, est en transe nationaliste , ce qui ne sert pas la cause des authentiques démocrates , obligés de se joindre à la bronca " anticolonialiste " .

Écrit par : Ali Bibi | 01/12/2019

-----------------------------------------
D'accord avec Ali : moins on s'en mêle , mieux on se porte ...

Le principal crime du Parlement Européen : il est élu au suffrage universel non truqué , ce qui ne se fait jamais dans aucune élection en Algérie.

Si j'osais m'en mêler , je rappellerais que le "colonialisme" n'a pas été le fait des seuls Français et Européens : les Arabo-Musulmans l'ont pratiqué bien avant eux ( notamment en Afrique du Nord et en Espagne ) .

Écrit par : Jacques Aubin | 01/12/2019

---------------------------------------
Sans s'ingérer , on peut lire la presse algérienne dite "francophone" ; on y découvre chaque jour quelques perles.

Ainsi , tout récemment : les maux de ce pauvre pays sont imputables , pour une large part , à mode de gouvernance ...Jacobin imposé par la France ; on oublie de rappeler que l'Algérie est pleinement souveraine depuis ...57ans et gouverné par des dirigeants francophobes qui ne cessent de se démarquer, à grands cris , de la "puissance ex coloniale" ...

Écrit par : Léo | 01/12/2019

----------------------------------
Circonstances atténuantes : ce pays n'est guère une nation , encore moins un état ; laissons du temps au temps .

Le nationalisme frénétique est souvent le fait d'une nation mal assurée de son identité , voire de son existence .

Lecture suggérée " Qu'est-ce qu'une nation ? " ; le célèbre discours de Renan ( Breton de Paris , bien intégré dans la République )

Écrit par : J Mentor | 02/12/2019

----------------------------------------
Leur principal problème est qu"ils sont mangés aux mythes ( un passé recomposé ) .

Un autre : ils ne sont jamais responsables de rien .

S'ils tiennent à tout prix à être nationalistes , qu'ils le soient intelligemment , en lisant Maurras , Barrès, Chevènement : pas Zemmour , trop basique , ni de Gaulle ( difficile...)

Pas facile d'être un Etat-Nation : la France a commencé il y a plus de 1 000 ans et a plusieurs fois failli disparaître .

A mon avis , il ne faut pas s'en mêler : quoi que l'on fasse et dise , on aura tort ...

Écrit par : JC Jaurras | 04/12/2019

-----------------------------------------
N'en dire ni mal ni bien ; avoir avec eux le minimum de relations ( économiques , culturelles , humaines ) .

Ne pas les encourager à venir se faire soigner chez nous, étudier , travailler . glander

Chacun chez soi ...

Écrit par : Léo | 04/12/2019

------------------------------------------
Des bleus , tes jeunes collègues en vacances en Haute-Savoie ! On n'a pas fini de rigoler ...

Une page entière dans notre Pravda de ce jour.

Écrit par : Javert | 05/12/2019

---------------------------------------
Les jeunes collègues de Boris , pas ;les miens , grâce à Dieu .
Je leur prédis une retraite anticipée avec pas mal de points en moins

Écrit par : Léo | 05/12/2019

------------------------------------------
Le métier n'est plus ce qu'il était ...

La retraite anticipée de ces amateurs ne se passera pas en Sibérie car celle-ci se réchauffe .

Je les vois assez bien demandant l'asile en France , comme les victimes des querelles tribales d'un peu partout .

Écrit par : Boris Vodka | 05/12/2019

----------------------------------------
On en rigole ici aussi : des gars sur-diplômés et super
entraînés ...

Ce qui surprend c'est que la mèche soit vendue par la Pravda française , organe depuis toujours soviétophile .

Asile en France ? ça risque de coûter cher : ces types sont habitués aux hôtels ***** et aux restaus idem .

Écrit par : Natacha | 05/12/2019

-----------------------------------
Ce qui a pu les attirer en Haute-Savoie , c'est la Mer de Glace , hélas en reflux .

Et ce qui a pu affecter leur vigilance , c'est la bouffe locale , plutôt lourde .

Selon mes sources , les services français , pas aussi amateurs (1) qu'on le dit , connaissaient depuis longtemps ces types et leurs manigances ,ils ont laissé faire pour ne pas irriter Poutine et surtout pour extraire le maximum d'infos de l'un des gus , amoureux d'une monitrice de ski de Chamonix .

( 1 ) des flics à l'ancienne , RG de naguère encore opérationnels dans le coin ; chaussures à clous et portés sur les vins et spiritueux .

Écrit par : J Mentor | 07/12/2019

---------------------------------------
Je crois pouvoir confirmer ...

Les RG à l'ancienne existent toujours , sous une autre appellation ; nullement clandestins mais discrets et rétifs à l'informatique et autres gadgets chers aux grands services ( DGSE , DGSI )

Ils arpentent le terrain , carnet à la main et leurs infos sont conservées sur des fichiers -carton ( très prisés des préfets )

Ils sont experts en pénétration , aidés par des citoyens ordinaires auxquels ils rendent de petits services et qui leur font confiance .

--Un espion soviétique amoureux d'une monitrice de ski , ça ne m'étonne pas ; faites un saut à Chamonix et vous comprendrez

Écrit par : Javert | 07/12/2019

------------------------------------------

Fichiers-carton et informatique .

La police n'est pas la seule administration qui entretienne en son sein un discret ( et presque secret ) secteur à l'ancienne (méthodes traditionnelles , fichiers-carton ) bien abrité de la modernité imposée

Sans se refuser à recourir aux techniques de pointe , on déplore qu'elles soient très vulnérables ( pannes , piratage ...) et négligent ce que l'on appelle avec quelque condescendance le " facteur humain " .

Sont particulièrement choyés dans ces administrations des fonctionnaires proches de la retraite qui ont toujours refusé d'utiliser l'ordinateur et le téléphone portable ; quand on n'en a plus en service , on fait appel à des retraités peu suspects d'avoir été contaminés par la modernité ; on les rémunère grassement sur un budget affecté à la formation continue .

Écrit par : Jacques Aubin | 07/12/2019

------------------------------------

Le vivier des fonctionnaires à l'ancienne , en service ou retraités , non contaminés par la modernité risquant de bientôt se tarir , les administrations les plus prévoyantes mettent en place des sessions de "démodernisation" au profit de leurs agents les plus jeunes ..

Il m'arrive d'en animer parfois ; ayant été ( il y a bien longtemps ) associé à la naissance de la "mécanographie " ainsi qu'à celle du " management "
( alors appelé " RCB -Rationalisation des Choix Budégétaires ) , j'ai gardé un souvenir assez précis de la façon dont ces techniques se sont développées pour déraper et contaminer les intelligences .

Chacune des sessions que j'anime débute par une journée dite de " nettoyage de cerveau" : ordinateurs et téléphones portables proscrits ; séances d'écriture sur papier , au stylo ... ) ; nombre de stagiaires ( de 10 à 15 % ) abandonnent au terme de cette journée ...

Écrit par : J Mentor | 07/12/2019

----------------------------------------
Excellente initiative !

La contamination que vous évoquez affecte le physique
( perte du goût de l'effort ...) , l'intellect ( superficialité, idéologies basiques ) mais plus encore le mental (amolli,aliéné ...) .

On peut être méfiant à l'égard d'une certaine modernité et en même temps rompu à son utilisation ; mais rares sont ceux qui réussissent cette difficile synthèse ; vous semblez être de ceux - ci , cher Mentor ; pour ma part , je m'efforce d'en être ...

Écrit par : Anna Lisa | 08/12/2019

---------------------------------------
Ceux et celles qui interviennent sur ce blog ne semblent pas être trop contaminés par l'usage des gadgets modernes ; Castor l'est quelque peu , mais , s'agissant de lui , c'est largement une affaire de mode ; je le crois récupérable ...

Écrit par : Barbara | 11/12/2019

-----------------------------------------
---Il se peut que Castor ait naguère lu et parcoure encore parfois des livres -papier ;au minimum des résumés ...

Écrit par : Léo | 11/12/2019

-------------------------------------
Je ne reproche pas à Castor de lire ( ou parcourir) des résumés .

Je l'ai moi-même fait à l'époque où j'étais candidat à des concours , une habitude que je n'ai pas perdue .

Ceci vaut surtout pour les romans , qui , le plus souvent , me tombent des mains au bout de quelques pages ...

Aux résumés , je préfère toutefois les extraits , reliés par de courts textes , que présentent les anthologies et autres recueils de morceaux choisis ( Lagarde et Michard ...)

Écrit par : J Mentor | 13/12/2019

---------------------------------------
Une méthode de lecture rapide que je pratique depuis longtemps : la 4ème de couverture quand elle existe , la première et la dernière pages du bouquin et , parfois une page prise au hasard au milieu du livre.

Peu de profs se risquent à conseiller à leurs élèves de procéder ainsi ...Je ne le fais que pour les meilleurs , et discrètement .

Écrit par : Cluny | 13/12/2019

---------------------------------------
Une méthode de lecture rapide que je pratique depuis longtemps : la 4ème de couverture quand elle existe , la première et la dernière pages du bouquin et , parfois une page prise au hasard au milieu du livre.

Peu de profs se risquent à conseiller à leurs élèves de procéder ainsi ...Je ne le fais que pour les meilleurs , et discrètement .

Écrit par : Cluny | 13/12/2019

----------------------------------------
Pour garder trace d'un résumé de bouquin : le ticket de métro , plus écolo et maniable que la fiche de carton ou de papier ; méthode utilisée par Pascal pour noter ses ""Pensées" et La Rochefoucauld pour ses " Maximes" .

Écrit par : Euphémie | 14/12/2019

-------------------------------------
Les tickets à l'ancienne , perforés , tels ceux de la chanson ( " des p'tits trous , des p' tits trous ..." ) ont malheureusement disparu ; il était commode de relier les résumés de bouquins et les pensées à la Pascal par un fil.
Les étudiants habitués dès l'enfance à enfiler les perles y excellaient .
De là l'expression " fil conducteur" .

Écrit par : Paul Prolo | 16/12/2019

Écrire un commentaire