Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2019

Les élus ont-ils le droit de penser en dehors du cadre ?

Ce matin sur France Inter, la députée européenne LFI Manon Aubry a ferraillé avec Nicolas Demorand et Léa Salamé qui lui reprochait de confondre son rôle d'élue avec celui d'une "activiste". Ce, parce qu'elle soutenait ouvertement le mouvement Extinction Rebellion, lequel appelle à la désobéissance civile pour alerter sur le dérèglement climatique. Et la jeune élue (29 ans) de devoir rappeler à ses intervieweurs les fondements les plus élémentaires de la lutte politique, mais ils semblaient rester hermétique...

Dans le monde économique, on n'a pas de panégyrique assez fort, de mots assez puissants, pour ceux qui "think out of the box" tant il semble évident que le génie humain va nous emmener vers quelque chose de meilleur. Et qu'au fond, si on y parvient, il faut le ou la soutenir car c'est juste. Le parallèle vaut évidemment pour la politique, reste "juste" à déterminer si la cause est juste.

Pour y répondre, on peut lire ou relire le père de la désobéissance civile, David Thoreau, qui nous exhortait déjà à ne pas nous laisser intimider par les lois. Ecrites et conçues par des hommes, elles n’ont rien d’éternelles et sont faites pour être remises en causes et questionnées de façons permanentes. Face à des lois injustes, choquantes, ineptes, scandaleuses voire insensées, il faut savoir se poser les bonnes questions. Sans doute celles soulevées par Martin Luther King sont elles les bonnes : « sur certaines prises de positions, la couardise pose la question : est-ce sans danger ? L’opportunisme pose la question « est-ce politique ? », et la vanité les rejoint et pose la question « est-ce populaire ? ». Mais la conscience pose la question « est-ce juste ? ». Et il arrive alors un moment où quelqu’un doit prendre position pour quelque chose qui n’est ni sans danger, ni politique, ni populaire, mais doit le faire parce que sa conscience lui dit que c’est juste ».

On comprend bien King et Thoreau sur le sociétal : on encourage à désobéir, à être activiste contre la peine de mort, à militer pour la dépénalisation de l'homosexualité ou, chez nous, on remercie les médecins qui pratiquent déjà la PMA pour deux femmes et on comprendrait que certain.e.s élu.e.s les soutiennent. Mais pour le reste ? 

La défense de la macronie pour Sylvie Goulard était de dire que son cas était légal, puisque ne posant pas question à la commission des lois. Mais il faut renverser la question : est-ce juste de gagner plus que son indemnité parlementaire pour un job aux motivations obscures n'exigeant que l'organisation de deux réunions par mois ? Evidemment, non. Si ça n'est pas illégal, c'est qu'il faut changer la loi. Est-ce que le système actuel permettant aux entreprises de payer leurs impôts dans le pays à la fiscalité la plus basse (les Pays Bas, le Luxembourg ou l'Irlande, généralement) au mépris de payer là où ils commercent est légal ? Oui. Est-ce juste ? Non, évidemment. Quand le monde est injuste, la désobéissance n'est pas une possibilité, c'est le chemin de la justice. Chère Manon Aubry, on vous a posé de bien injustes et de biens stupides questions, ce matin. Continuez et ne lâchez pas, vous ouvrez la voie. 

 

Commentaires

---------------------------------------------
" le père de la désobéissance civile, David Thoreau"

Et de plus écolo ; libéral au bon sens du terme, libertaire ou plus précisément "libertarien ", si je ne me trompe.

Il a mis ses idées en pratique, allant jusqu'à vivre quelques mois en homme des bois .

Excellente référence !

Écrit par : Barbara | 22/10/2019

----------------------------------------
Que les élus pensent "en dehors du cadre " ou non , peu importe : ce qui compte c'est qu'ils pensent , ce qu'ils font de moins en moins .

Ceux qui se situent " en dehors" sont en fait souvent cadrés et encadrés et n'en ont pas conscience .

Il y a peu , sur LCI ou une station jumelle ( elles se ressemblent toutes ) , une joute BHL -Zemmour , aussi violente qu'indigente en pensée , chacun jouant son rôle sans écouter l'autre ; le premier , vertueux,sérieux comme un pape ; l'autre diablotin cynique et s'amusant de l'être ; efficace ; vainqueur aux points selon nombre de commentateurs, ravis que BHL ait été mis en difficulté par un nain plus mobile et malin que lui .

Écrit par : Anna Lisa | 22/10/2019

-------------------------------------------
Je ne suis fana ni de l'un ni de l'autre mais Zemmour , mieux documenté et plus agile à la fois , l'a incontestablement emporté aux points .

Si je puis me permettre une métaphore empruntée à mon métier, BHL s'est comporté en grand chef de guerre bardé de théories d'état-major et sûr de lui alors que son adversaire, modeste fantassin , a pratiqué une tactique de harcèlement visant et réussissant parfois à le déstabiliser.

Le " petit" ( David) contre le "grand" ( Goliath ) ...

Écrit par : Général Bol | 22/10/2019

--------------------------------------
Manon Aubry " la jeune élue (29 ans) " ; moins jeune , toutefois, que la petite Gréta !

Écrit par : Mémé Octogénie | 23/10/2019

----------------------------------------
Et que notre Jeanne ! Mais ravissante , j'en conviens ...

Si je devais l'affronter , je prendrais des gants ( non de boxe )...

Écrit par : Jean-Marie | 23/10/2019

------------------------------------------
Zemmour super-star ( Anna -Lisa et Général Bol , 22 octobre )

Hier soir sur C News : duel à fleurets mouchetés avec Michel Onfray ; échange de politesses et de compliments entre les deux compères , chacun prenant soin , car ce n'était pas évident ,de rappeler qu'il était en désaccord avec l'autre.Ils étaient ravis de se faire voir !

Selon moi , Michel Onfray vainqueur aux points , meilleur dialecticien , avec une culture plus consistante
( Zemmour en difficulté sur Proudhon , de Gaulle et sur quelques points de vocabulaire - " anarchiste", " libertaire" - Onfray assez peu à l'aise sur son passé , facile à brocarder car il a , au cours de sa carrière déjà longue, , tout dit et son contraire ).

Deux authentiques " réacs" , chacun à sa façon : Zemmour plus affirmé dans le genre que son pseudo adversaire .

Zemmour : propagande ( procédant par affirmations ) ; Onfray : pédagogie ( il argumente , démontre )

Grand succès d'audience

Écrit par : J Mentor | 25/10/2019

----------------------------------------
Pour moi aussi , Onfray largement vainqueur aux points et , par ailleurs , plus sympathique.

Le savoir historique de Zemmour est un peu lacunaire : il évoque le rôle joué à la veille de 1789 par les "Jacobins" alors que le célèbre club n'existait pas encore .

il y eut une amicale de députés bretons aux Etats Généraux réunis à Versailles ( " club breton" ) qui s'élargit lors de l'installation de l'Assemblée Constituante à Paris et vint occuper le couvent des Jacobins de la rue St -Honoré .

Écrit par : Jacques Aubin | 25/10/2019

----------------------------------------
" Zemmour en difficulté sur Proudhon" ( Mentor ) :
Impardonnable ! comme sa remarque sur de Gaulle
( selon lui essentiellement cynique et machiavélique , ce qui est largement excessif et injuste , le Général n'étant dépourvu ni de principes ni d'un certain idéalisme )

A propos des " Jacobins : le sémillant Eric a sans doute lu un peu distraitement l'ouvrage d' Augustin Cochin sur les " sociétés de pensée" à la veille de 1789 .

Selon moi , le prof Onfray l'a largement emporté sur le polémiste Zemmour , qu'il s'agisse du fond ( connaissances , idées ) ou de la forme (, attitude , rhétorique ).

Zemmour a du mal à dissimuler son arrogance et son côté psycho-rigide alors que Michel Onfray reste modeste et nuancé ; l'agilité, tant vantée de Z est purement mécanique alors que la souplesse de M O est
naturelle .

Il est possible que dans un meeting le style de Zemmour fasse mouche , mais celui de Michel Onfray
est mieux adapté à un cours ( les siens connaissent un large succès) et à un échange à la télévision tel que celui d'hier soir .

Écrit par : JC Jaurras | 25/10/2019

-------------------------------------
------ A la Douceur Angevine , nous aimons bien et supportons Michel Onfray qui, né et résidant en Basse -Normandie , à deux pas de chez nous , est notre voisin et nous supportons mal Z ,méridional hâbleur et excité.

Écrit par : Mémé Octogénie | 25/10/2019

------------------------------------
Je suis loin de partager toutes les opinions de Michel Onfray mais je reconnais volontiers qu'il est , pour les personnes âgées , plus rassurant que monsieur Z , en effet trop " hâbleur et excité" et qui , sans le dire, roule pour le RN .

Écrit par : Pépé Castor | 25/10/2019

Écrire un commentaire