Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2020

L'État compte sur vous

Ce matin sur Inter, Richard Ferrand a eu une sortie absolument contrôlée, absolument voulue, la plus parfaite incarnation de ce qu'est la macronie :  "Si on est malade c'est qu'on n'aura pas fait aussi attention que nécessaire(...) Nous devons être en grande vigilance (...). Ce n'est pas une question de faute, c'est une question de responsabilité". Ces gens-là sont fascinants. Face aux dérèglements climatiques, ils en appellent aux éco-gestes, devant le tsunami social, ils exigent des chercheurs d'emplois que ceux-ci traversent la rue et donc maintenant, face à une maladie qui se promène dans l'air, les responsables sont ceux qui sortent. C'est fou. 

Personnellement, je connais des tas "d'irresponsables" qui n'ont pas encore chopé le Covid. Ils vivent de façon insouciante, portent le masque de façon aléatoire, se servent dans le bol apéro de leurs comparses. Bon, coup de bol c'est passé. Je connais aussi nombre de sérieux, d'anxieux, de responsables en diable qui l'ont chopé. Personnels médicaux, commerçant.es, enseignant.es travaillant masqué.es, mais à une pause clope, à un déjeuner, c'est arrivé. C'est eux qui sont malades et on va encore les accabler ? 

C'est navrant et pour autant parfaitement cohérent. Dans "le culte de la performance" Alain Erhenberg analysait le nouveau discours dominant dans les années 80 chez les néo libéraux, celui de la performance (dopée) des sportifs de haut niveau, avec un champ lexical qui envahit rapidement l'entreprise et contamine (ha ha) peu à peu le politique... Le corps libéral est un corps "fit" asséché, sans faux pli, sans relâchement, donc. Aussi, face à une épidémie, il sait faire face, il s'adapte, il affronte le virus tout gainé, insubmersible. En 1980, ça avait l'attrait de la nouveauté, 40 ans plus tard, on sait bien que ça n'est que ruine du commun... 40 ans de leurs politiques ont fait exploser les inégalités et donc renforcé les inégalités de naissance en diable, renforcé les déterminismes. En somme, leurs politiques ont fait que les responsabilités individuelles sont de plus en plus biaisées comme lecture du monde et ils n'ont que ça à proposer ? Déplorable...

Ces gens-là ne sont jamais à une contradiction près (mais ils préfèrent parler de "pensée complexe") : ils nous privent de tout sans nous concerter, nous enlève toute forme de responsabilité élémentaire : nous déplacer ou pas, travailler ou pas, aller aux spectacles au restaurant, ou pas etc etc... Et in fine, si ça ne va, ça serait de notre responsabilité ? M'est avis qu'il va falloir beaucoup, beaucoup de vodka pour arriver à la fin de ce deuxième (prudent, ne pas dire "second") confinement... 

Commentaires

-----------------------------------
Ma proposition de thérapie courte tient toujours ; discrétion garantie .

Écrit par : Anna - Lisa | 30/10/2020

------------------------------------
Un petit stage aux champs conviendrait sans doute mieux , une thérapie , même courte , étant toujours un peu agressive .

Air pur , ambiance cool , petits travaux à la portée d'un citadin.

Écrit par : Pau Plouc | 30/10/2020

-----------------------------------
Un poste de jardinier -animateur est vacant à la Douceur Angevine : logé , nourri + un peu d'argent de poche .

Jardinage : arrosage , éradication des mauvaises herbes et autres menus travaux ; rien de bien compliqué pour un citadin tel Castor .

Animation : revue de presse pour les résidents, conseils de lectures , ateliers divers ( jeux de dames et de dominos ...)

Sécurité garantie : pas le moindre virus dans la paroisse, vie civique apaisée ( un seul gilet jaune , inoffensif car bourré dès l'aube , ni "insoumis " ni RN dans cette commune d'extrême-centre )

Écrit par : Mémé Octogénie | 31/10/2020

--------------------------------
Je suggère la Douceur Angevine plutôt que le Larzac .

Région pacifique et accueillante en effet , que je connais bien ,,,

Que Castor se munisse d'une petite laine , toutefois , car on n' y pas à l'abri d'un rhume automnal .

Et qu'il mette son militantisme entre parenthèses car c'est mal vu en pays centriste ...

Écrit par : Pépé Castor | 01/11/2020

Écrire un commentaire