Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2021

Le grand oncle Paul avait raison : ils peuvent revenir.

À quarante ans passés, je n'ai jamais connu de conflits. C'est rare dans l'histoire, et mes contemporains l'oublient trop souvent. Je suis le premier de ma famille à être vraiment étranger à cela. Mon père est né pendant la guerre et fut objecteur de conscience pour ne pas servir en Algérie, il préféra enseigner le français aux réfugiés. Ma mère est née à New York car sa propre mère avait eu les moyens de quitter la France, en 1940, quand il ne faisait plus bon s'appeler Glassberg. Elle même avait pu venir en France car ses parents avaient pu fuir les pogroms d'Europe de l'est, toujours pour des raisons de patronyme modérément apprécié. Pour des gens qui dominent le monde et forçons les gens à se faire vacciner, je trouve quand même qu'on doit beaucoup déménager...

Ces traumas répétés, ces exodes forcés, la terreur rétrospective de voir à quoi on a échappé à perduré longtemps dans ma famille. Mais moi non, je suis un imbécile heureux de vivre en paix. À la faveur d'une insomnie, j'ai lu de nombreux reportages sur l'horreur de l'Afghanistan et je me suis remémoré ce que mon grand oncle Paul me disait quand j'étais tout petit : "Vincent, les diamants dans la valise, la valise sous le lit, le lit près de la porte, la porte près de la gare : ils peuvent revenir, Vincent !". 

Heureusement pour moi, ils ne sont jamais revenus car il n'y a plus de diamants depuis longtemps. Dans les périodes de guerres, on a rarement 3 mois pour vendre son bien au prix du marché. On prend tout ce qu'on a de valeur et je n'ai ni bijoux ni montre... Quelques livres rares, mais là encore, c'est encombrant et peu liquide... Ils ne sont jamais revenus en France, mais ils sont là, en Afghanistan. C'est la même logique, la même folie et le même lâche soulagement autour. Voir les Chinois négocier tranquillement la future gestion des réserves de lithium, d'autres guignent l'opium. Comme dans "l'ordre du jour" d'Eric Vuillard, on voit que l'appât du gain fait fermer les yeux sur bien des horreurs. 

En France, on joue à se faire peur en parlant de "ceux qui veulent importer Kaboul en France". Quelle indécence... Le même film a eu lieu il y a quelques années, avec Daech. Certes, il y eut d'atroces attentats, en France, mais il y en eut bien plus en Syrie, en Irak, en Afrique aussi. Depuis 2009, Boko Haram ("les livres sont pêchés") ont fait 36 000 morts, en Afrique. C'est là bas qu'il faut agir urgemment et plus urgemment que jamais, en Afghanistan. C'est trop tard pour empêcher la prise de pouvoir, évidemment mais pas trop tard pour sauver des centaines de milliers de familles. Dans les semaines à venir, une pression diplomatique forte peut permettre à des centaines d'avions cargos d'atterrir et décoller encore une fois de Kaboul. Et après cela, une pression plus forte encore pourra peut être limiter la catastrophe. Ils ont déjà annoncé que les femmes arrêteront l'école à 12 ans et on peut redouter que les lapidations et autres mutilations et mariages forcés ne reprenne dès l'installation effective du régime.

Je ne parviens pas à me dire qu'un régime comparable à notre référence absolue du mal, la domination militaire en moins (ils ont gagné sans combat et pour surarmés qu'ils soient, les talibans n'ont pas l'armée du Reich) s'installe sans que cela ne mobilise toute la communauté internationale. 

Commentaires

---
- " je suis un imbécile heureux de vivre en paix" : mais dans un pays que l'on dit régi par des lois liberticides , fracturé , en proie au racisme etc

Écrit par : Léo | 24/08/2021

--
"Vincent, les diamants dans la valise,"

Une méthode plus sûre à laquelle recouraient et recourent encore certains mineurs indélicats : avaler les précieuses pierres pour ne les restituer qu'une fois le passage effectué ( la voie dite " naturelle" , chère aux écolos )

Écrit par : Pau Prolo | 24/08/2021

--
Inconvénients de la " voie naturelle" :

-la précieuse pierre , non taillée, peut perforer l'intestin du passeur ( maladie dite " de la pierre);- le fondement de celui-ci peut s'en trouver gravement affecté et exiger d' être remplacé par un anus artificiel ,opération fort onéreuse et non remboursée par la sé cul

-restituée puis taillée et commercialisée , la pierre peut durablement ne pas fleurer bon , ce qui explique que certaines femmes dites " du monde" soient qualifiées de "petites ( ou grosses ) merdes " .

Écrit par : 20 100 | 24/08/2021

-
Références :

fondement : " anus soit qui mal y pense".

senteur : Proust arborait une épingle de cravate agrémentée d'une " pierre" héritée de sa très chère maman : elle ne fleurait pas la rose ce qui explique que les femmes n'aient jamais pu sentir le petit Marcel , ainsi condamné au célibat ...

Écrit par : Cluny | 24/08/2021

-
-"restituée puis taillée et commercialisée , la pierre peut durablement ne pas fleurer bon" ( 20 100 )

D'où la mauvaise haleine des " croqueuses de diamants "

Écrit par : Lesbie | 30/08/2021

-
"À quarante ans passés, je n'ai jamais connu de conflits."
Une génération " perdue" , sans le prestige ( certes parfois excessif) dont bénéficient encore les intellos américains des années 20 .

Les quadras d'aujourd'hui sont très souvent des victimes du système éducatif et de leur milieu familial( modèle 68 )

Ils sont aussi les premiers à être tombés dans le piège du tout internet et des réseaux sociaux .

Souvent psychiquement fragiles et physiquement peu préparés à l'effort , même quand ils pratiquent un ou plusieurs sports à la mode .

Des épicuriens peu heureux , ou mal heureux ; des jouisseurs plutôt tristes sous un sourire affiché
et parfois un rire bruyant , mécanique ...

Eviter , toutefois , de généraliser : j'en connais , pour ma part , quelques -uns ( et unes ) qui ne correspondent pas , il s'en faut de beaucoup , à ce portrait peu positif .

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 30/08/2021

Écrire un commentaire