Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2016

L'actionnaire d'hedge fund et le retraité grec (fable estivale)

Depuis mon arrivée en Grèce, deux choses m'ont particulièrement frappé : le soleil et l'incommensurable gentillesse des locaux. Tous. Jeunes et moins jeunes ; serveurs, hôteliers, vendeurs de fringues, employés de musées, matelots, tous. Cette gentillesse est un pied de nez magnifique, une résistance souriante aux sévices ineptes de la Troïka. Depuis 5 ans, les gouvernements Grecs successifs sont contraints d'adopter des mesures d'une violence que nous ne pouvons envisager. -25% pour les retraites, des purges dans la fonction publique qui doit en plus pratiquer la glaciation salariale. Cette misère nouvelle se voit partout : dans le métro qui reliait l'aéroport au centre ville, nous avons été sollicité par une bonne douzaine de mendiants. Et les rues de la capitale sont pleine de sans abris, victimes des cures récentes. Des mesures scélérates pour une majorité, mais pas pour tous : l'église, les armateurs, les oligarques ne craignent rien. Leurs colossales fortunes n'ont pas fléchi d'un iota. La justice selon la Troïka, quoi. Récemment, un rapport indépendant est venu ajouter l'injure à la blessure : ces mesures inhumaines sont de surcroît complètement inefficace économiquement. Saigner le peuple ne fait pas repartir le pays, ainsi que l'a piteusement admis me FMI... N'en jetez plus.

5 années d'enflure, d'injustice, qui en augure sans doute nombre d'autres. Un effacement -légitime- de la dette grecque donnera un peu d'air aux dirigeants,  mais ne rendra pas aux retraités leur train de vie d'avant. Tout cela parce qu'on a cessé d'avoir confiance en eux. La confiance, c'est ce maître mot dont on abuse aujourd'hui comme jamais et qui irrigue tous les grands flux monétaires mondiaux, publics comme privés. Dans le privé, à quelques années d'intervalle, General Motors et ses centaines de milliers d'employés fabricant des millions de véhicules était vendu pour 1$. Peu après, Instagram et sa douzaine de salariés produisant un chiffre d'affaires de 0$ était racheté 1 milliard $ par Facebook... Confiance infinie d'une part, condamnation définitive de l'autre. Le vieux monde contre le nouveau entend-t-on dans les conférences entrepreunariales.

Sauf que jamais personne ne songe à l'espérance de vie de ces univers. Dans le "nouveau" des bulles éclatent sans cesse, égarant quelques milliards et laissant des yuppies sur le carreau qui iront tchatcher marchés ou employeurs ailleurs. Mais l'ancien ? Car les retraités grecs saignés par l'Allemagne qui avait peur pour ses propres aînés ne sont coupables de rien et ne peuvent plus rien faire pour changer le cours des choses. Pendant les quinze, vingt ou trente ans qu'il leur reste à vivre, ils devront rationner les sorties, ne pas reprendre de tournées, ne pas gâter leurs petits-enfants, ne pas visiter ces îles proches qu'ils s'étaient promis de découvrir, la retraite venue. Des centaines de milliers de destins comprimés, rétrécis, empêchès pour continuer une économie qui promeut l'infini pour quelques uns. Voilà pourquoi nous devons refuser les discours lénifiants de Jean Tirole sur la "science économique" et prendre la morale, la justice, la "common decency", comme seules boussoles.

Commentaires

"deux choses m'ont particulièrement frappé : le soleil et l'incommensurable gentillesse des locaux"

On y trouve aussi quelques monuments , parait-il ...

Écrit par : -Léo- -Mentor- | 02/08/2016

Bonne vacances , cher Castor : bien le bonjour à Alexis ...

Écrit par : ---Bærbara--- -Mentor- | 02/08/2016

Si je comprends bien , ces pauvres gens sont soumis à un régime spartiate ...

Écrit par : -Solon- -Mentor- | 02/08/2016

Toute la famille Mentor vous souhaite de bonnes vacances , un peu ludiques tout de même ...

Écrit par : -Johanna- -Mentor- | 02/08/2016

Aller se faire voir chez les Grecs , bonne idée ; bientôt chez les Turcs ?

Écrit par : -Lysistrata- | 02/08/2016

Intéressez-vous au problème dU " genre" , depuis longtemps
résolu en Grèce . Un exemple pour la France !

Écrit par : -Alcibiade- | 02/08/2016

C'est pour cette raison que nos gardes républicains portent la jupette , comme en Ecosse .

Écrit par : -Sapho- | 02/08/2016

Le saphisme ne passera pas !

Écrit par : -JM LP | 02/08/2016

Cher ( pas trop ) Jean-Marie , votre amie Jeanne portait la robe en famille et le pantalon sous les drapeaux . C'est à l'évêque collabo Cauchon que ça n'a pas plus ; ne soyez pas plus collabo que lui !

Écrit par : -Lysistrata- | 02/08/2016

Pantalon ou robe , aucune importance ! ce qui compte c'est ce qu'il y a dedans ; en avoir ou pas ...Jeanne en avait !

Écrit par : -Philipopotin - | 02/08/2016

Je vous le concède ( une fois n'est pas coutume) , Jeanne en avait .

Écrit par : -JM LP- | 02/08/2016

Vos remarques sur la capitalisme libertaire grec m'ont , cher Castor, vivement intéressé ; continuez , svp, si vos activités culturelles vous en laissent le loisir , à prendre des notes ; vous voudrez bien me les communiquer à votre retour et je vous associerai volontiers à notre jeune et brillante équipe , si elle survit à l'été ( assez tourmenté ici )

M'intéresse notamment ceci : la TVA est -elle vraiment affichée et perçue ? les retraités , que vous dîtes mal traités , se sont-ils doté d' une organisation de défense et de proposition du type " Nujit Debout " ? Nuit debout sur l'Acropole , ça aurait de la gueule côté promo !

Écrit par : -E Micron- | 02/08/2016

Moi , ce qui m'intéresse , c'est le souvenir qui , je l'espère, est toujours bien vivant , du temps béni des Colonels ; la relève est-elle en passe d'être assurée ?

Écrit par : -JM LP | 02/08/2016

Les retraités " debout " ? avec les restrictions dont ils sont victimes , ils ne doivent plus pouvoir tenir sur leus deux jambes .

En avez-vous vu , cher Castor, en train de mendier ?

Ce Micron est un galopin cynique ...

Écrit par : -tata Octogénie- | 02/08/2016

Quelques fautes d'othographe , et au pays dont nous tenons ce terme !

Sur le fond , j'approuve ; il fallait le dire à la veille des JO, une autre invention grecque .

Écrit par : -Pépé Castor- | 02/08/2016

Pour les colonels chers à JM , on peut puiser dans les surplus turcs ; pas chers en solde ..

Écrit par : -Saint Thèse- | 02/08/2016

Pas chers , mais dans quel état ? surtout s'ils ont été mis à la question ...

Écrit par : - Jaurras - -Mentor- | 02/08/2016

Encore un de la famille Mentor ; il vient de finir sa sieste et
attend l'heure de l'apéro .

Cher Castor , allez-y mollo sur les vins locaux ; danger ! Socrate en est mort .

Écrit par : -Saint Thèse- | 02/08/2016

Si vous rencontrez Alexis, le boss local , demandez-lui, svp , comment on passe de l'extrême gauche indignée à un libéralisme digne et réaliste ; ça m'intéresse pour mes négociations avec l'ami Mélenchon qui tarde un peu à se rallier à moi .

Rocard nous ayant , hélas, quittés , je ne peux pas lui poser la question . sauf à faire tourner les tables ce qui est contraire à mes valeurs ...

Écrit par : - E Micron | 02/08/2016

Écrire un commentaire