Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2017

Les copains Marcheurs, aidez-nous à vous aider : dégonflez-vous le bourrichon

Paradoxe du 23 avril, jamais je ne me suis autant fait pourrir qu'en critiquant mon propre candidat. Ayant écrit que Mélenchon aurait dû appeler à voter Macron sans ambiguïté, je me suis vu répondre des joyeusetés comme "Vincent, on va pas sucer Goldman Sachs ; moin Macron jamais ! J'irais pas me faire enculer en votant". J'en ai reçu des pelletés en messages privés. Déplorable, mais compréhensible. Chauffés à blanc, sûrs d'être au second tour, les Insoumis rageux nous ont fait vivre une soirée déplorable : 7 millions d'électeurs de gauche traités en paria par leur candidat qui ne nous cache rien de sa frustration, oublie de nous remercier pour faire un laïus sectaire, on a raté notre sortie. OK, continuez à me dire que je suis un crétin d'appeler à voter contre l'extrême droite et que vous, vous êtes des vrais bonhommes, qui n'irez pas voter parce qu'on ne vous y reprendra pas. C'est une tristesse infinie, quand même, de voir ce score historique pour la gauche de transformation considérée comme une défaite.

Par ailleurs, comme disaient les dessinateurs de Charlie "c'est dur d'être aimé par des cons". Deuxième paradoxe du premier tour, j'ai reçu plusieurs messages de soutiens de fervents macronistes qui me remercient pour mes messages aux Insoumis avec l'idée (un peu inepte) que je pourrais récupérer quelques abstentionnistes. Ils sont contents. Mais qu'ils sont cons... Quel navrant discours d'Axelle Tessandier, déléguée nationale d'En Marche, dimanche sur TF1, qui appelait "tous les progressistes à nous rejoindre". Bah non, Bécassine, tu appelles tous les français à te rejoindre parce que le progressisme ça ne parle qu'entre la rue Jean-Pierre Timbaud et la rue de la Villette, pas le pays profond. Donc tu rassembles, cruchasse... Quel immonde attitude du directeur des conférences Ted et soutien de Macron, Michel Lévy-Provencal, qui écrit un discours ravi où il dit texto "ceux qui ont voté Mélenchon ont voté pour Marcel Déat, votons Macron". Pauvre con, tu insultes 7 millions d'électeurs et tu espères qu'ils voteront pour ton champion ? Pauvre con. Tous sont à l'avenant jusqu'au grand chef. Arrivé en tête avec 2% d'avance seulement sur le Pen, Macron est allé dîner avec Stéphane Bern, Line Renaud et Jacques Attali face caméra. Et tu te veux anti système, crétin ? Quel navrant discours plein de morgue, le soir même. Un discours de président élu : ho, y a un deuxième tour et des millions d'électeurs te détestent... 

4 pôles, 4 forces politiques à moins de 2%. Quelque chose d'inédit, qui appelait de la solennité, du rassemblement, de la gravitas. Macron, tu as raté une occasion d'être un homme d'état. Tous les installés iront voter pour toi, rassures toi. Mais les désespérés, ceux qui n'ont plus rien à perdre ? Fans de Macron, arrêtez de dire que vous avez gagné sur vos idées et que l'Europe, le libre marché et autres dogmes néos libéraux sont une bénédiction. Ouvrez grand les yeux, voyez les raisons qui vous font haïr : hier, BNP, Société Générale et Natixis ont pris 10%. 10%, putain. C'est indécent, jouissez en silence, crétins. Retroussez vous les manches et tendez la main aux non croyants d'En Marche. On veut bien vous aider à ramener aux urnes ceux qui préféreront rester chez eux, mais merci de nous donner un minimum de billes. Et ça urge. 

Commentaires

"Bah non, Bécassine" : A Brest comme dans la diaspora bretonne , on prend ça pour une référence raciste .

Écrit par : ...Barbara.... | 25/04/2017

Propos plus petit-bourgeois parisianiste que " raciste" ; il y a longtemps que Bécassine est considérée non comme une souillon demeurée que comme la brave petite soeur du valeureux Astérix

Écrit par : ...J Mentor .... | 25/04/2017

------Ce Castor parisianiste a intérêt à ne pas venir aux bains de mer en Bretagne; il se ferait déculotter et fesser en rien de temps .

Écrit par : ...Bonnet Rouge .... | 25/04/2017

Le petit bobo parisien ne va pas se baigner en Bretagne ; il luipréfère la Côte-d' Azur ou la Costa Brava .

Écrit par : ... Léo... | 25/04/2017

Un lapsus du type " acte manqué , très significatif : racisme spontané d'un antiraciste qui s'affiche comme tel ...

Écrit par : ... Anna-Lisa ... | 25/04/2017

Chassez le naturel ...

Écrit par : ... Lysistrata .. | 25/04/2017

Bécassine était une immigrée ; c'est peut-être ça qui explique que Castor fasse de son prénom une insulte ....

Écrit par : ... Marie-Jeanne .. | 25/04/2017

Une pensée pour la Brestoise Nathalie Le Mel ,une immigrée elle aussi , syndicaliste révolutionnaire et compagne de Louise Michel au temps de la Commune , et , avec elle , déportée au bagne de Nouvelle-Calédonie .

Une " Bécassine" qui n'avait pas froid aux Yeux ...

Écrit par : ... Ravachol.. | 25/04/2017

Bécassine avait soutenu les Poilus en 14-18 .

En l'évoquant , Castor n' a certainement pas voulu offenser leur mémoire ni insulter les Bretons ; n'en faisons pas un drame ...

Écrit par : ... Mémé Octogénie .. | 26/04/2017

-----C'est à Montparnasse , quartier encore quelque peu breton , que Castor a arrosé dimanche soir son succès ; mais il aurait dû le faire dans une modeste crêperie plutôt qu'à La Rotonde .

Écrit par : ... Barbara .. | 26/04/2017

La Coupole , lieu symbolique à plusieurs égards :

-immeuble où Simone de Beauvoir est née et a passé sa petite enfance et son adolescence avant d'émigrer rue de Rennes , plus près de Saint-Germain ,dans un appartement moins cossu ,

-à l'angle Montparnasse -Raspail : la satue de Balzac , copie de celle de Rodin , fondue sous l'occupation ; le souvenir de Rastignac , prédécesseur et inspirateur de Macron ,

-le terme " coupole " évoque le Panthéon et l'Académie Française .

Écrit par : ... J Mentor ... | 26/04/2017

Je vais le signaler dans une fiche destinée à Donald qui connaît mal la culture française et la géographie de Paris ..

Écrit par : ...Trumpette .... | 26/04/2017

Une " culture française " qui , pour Macron , n'existe pas .

S'iil a retenu la coupole pour faire la fête , c'est parce qu'il y avait ses habitudes et qu'il a pu négocier un menu standard moins coûteux que celui du Fouquet's ;

Écrit par : ...Lysistrata .... | 26/04/2017

Chère Trumpette , dans votre fiche destinée à Donald , rappelez qu'entre les deux guerres , ce quartier était le QG des intellectuels américains chassés des States par la prohibition .

Mais ne lui dites pas qu'ils étaient plutôt de gauche et pas du tout du genre Tea-Party ...

Écrit par : ...Anna-Lisa .... | 26/04/2017

Merci pour cette brillante synthèse de la situation à ce jour.

Écrit par : Angelo Cosimano | 26/04/2017

Ici , à la Douceur Angevine , nous soutenons unanimement le jeune Macron ; certes pour son projet même si nous ne le connaissons pas dans les détails ( un peu compliqué pour nous ...) mais surtout parce qu'il reste à la fois ferme et poli dans l'adversité , comme hier à Amiens et Arras .

En face , on a une harpie déchaînée et mal embouchée , prête à expulser notre brave jeune couple de réfugiés syriens , Paul et Virginie , avec leur adorable petite fille Marie , que Monsieur le maire a accueillis il y a plus d'un an et qui sont devenus aussi et même plus Angevins que nous .

Écrit par : ...Mémé Octogénie .... | 27/04/2017

L'accueil du petit ménage syrien en Anjou , une bonne action et un acte politique fort ! on peut faire preuve de bon sens et de sentiment plutôt que d'un pseudo " sens commun " sur ces terres réputées peu " progressistes ; et ceci sans convoquer les médias .

Écrit par : ...Lysistrata .... | 27/04/2017

J'ai assez peu de sympathie pour la ruralité du Grand Ouest , mais je reconnais qu'elle s'est plutôt bien comportée , qu'il s'agisse de l'accueil des réfugiés , syriens et autres , ou du vote au premier tour .

Écrit par : ...Ravachol .... | 27/04/2017

" Bon sens " , " bienveillance " , " tolérance " ...des valeurs modestes , nullement télégéniques , aux antipodes du pseudo "sens commun" comme du " réalisme" froid dont se réclament tant de politiques .

Écrit par : ...Pépé Castor .... | 27/04/2017

Pour un petit marquis bobo- gauchard , les valeurs évoquées par Pépé Castor relèvent du paternalisme bourgeois , des " bonnes oeuvres" ...

Écrit par : ...Johanna .... | 27/04/2017

Pour comprendre pourquoi et comment une famille syrienne a été accueillie dans la commune de Mémé Octogénie , je me suis reportée aux archives de ce blog ; c'est exemplaire à tous égards .

La presse régionale en a-t-elle parlé à l'époque ? et comment les autorités départementale ont -elle pris ça ?

Écrit par : ...Euphémie .... | 27/04/2017

Quelques courts et discrets articles dans la presse régionale , très positifs .

La préfecture a un peu essayé d'en tirer gloire mais monsieur la maire lui a suggéré de ne pas s'en mêler sinon pour faciliter la venue des grands-parents de Marie , retenus dans un camp en Turquie ; opération réussie .

Cette famille vit chez nous tout à fait " normalement" " ; Paul est employé par la mairie à des travaux de maintenance ; Marie et sa vieille maman font de la couture pour les gens et le grand-père a appris la belote , où il excelle ....

Écrit par : ...Mémé Octogénie .... | 27/04/2017

La belote , jeu plus " intégrateur", parce que que moins "bourgeois" , que le bridge : des règles plus simples , pas de "mort" ...

Écrit par : ...Sidonie .... | 27/04/2017

C'est Virginie , non Marie ,qui fait de la couture ; Marie est trop petite ( mais déjà très adroite de ses mains )

Écrit par : ...Mémé Octogénie .... | 28/04/2017

Le mouvement GPR ( Groupes Privés de Résistance" ) encourage ses membres ( de tous genres) à pratiquer la couture , non la " grande" mais celle de tous les jours .

Ceci en prévision des pénuries possibles , voire probables mais aussi par principe ( réparer , faire du neuf avec du vieux pour résister à la consommation à outrance ...)

Écrit par : ...Euphémie .... | 28/04/2017

Dans l'une des facs que j'ai fréquentées , était proposé un master de couture ; mais c'était purement théorique , pas du tout pratique .

Ce que je sais faire en la matière m'a été appris par ma grand-mère ; elle faisait ça à la main ou sur une machine à coudre à pédale dont j'ai hérité .

Écrit par : ...Sidonie .... | 28/04/2017

Notre mairie dispose d'une machine à coudre électrique que l'on peut utiliser en libre-service et dont Virginie se sert pour les travaux un peu compliqués .

Mais c'est entièrement à la main qu'elle a réalisé son chef-d'oeuvre : transformer en jupe un sac à blé fourni par l'un de nos agriculteurs .

Écrit par : ...Mémé Octogénie .... | 28/04/2017

Au temps de mon service militaire , chaque conscrit devait procéder lui-même aux petites réparations de son uniforme et de son treillis .

Le sachant , ma mère m'avait muni d'une petite trousse qui m' a été plus utile que les deux ou trois bouquins dont je ne me séparais jamais .

Écrit par : ...J Mentor .... | 28/04/2017

---> Euphémie : les GPR donnent -ils des consignes de vote pour le 2ème tour de l'élection présidentielle ?

Écrit par : ...Léo .... | 28/04/2017

Les Groupes Privés de Résistance, ai-je déjà dit , ne donnent jamais de ""consignes" à proprement parler ;ils formulent parfois des suggestions ou des mises en garde , notamment en matière de sécurité et d'hygiène intellectuelle et mentale .

En politique , ils préconisent , sans l'imposer , l "'abstention positive " .

S'agissant de la prochaine échéance électorale , toutefois , ils recommandent , à titre exceptionnel , le vote Macron , la situation étant grave ; entre deux( ou trois ) maux il faut choisir le moindre , et sans ambiguïté .

Écrit par : ...Euphémie .... | 28/04/2017

Le " NI NI " des " lycéens " qui manifestaient avant-hier à la Bastille :

S' ils avaient eu un peu de cette " culture français " qui selon Macron , n'existe pas , ils auraient pu chanter :

" A la Bastille , on l'aime bien NINI PEAU d'CHIEN ..."

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 28/04/2017

C'était une révolutionnaire ; cette NINI ?

Écrit par : ...Trumpette .... | 28/04/2017

Pas une révolutionnaire , à ma connaissance , mais une insoumise ( et qui ne passait pas ses nuits debout , quand les affaires marchaient )

Cherchez sur internet pour rédiger une fiche destinée à Donald

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 28/04/2017

NINI PEAU D 'CHIEN


Quand alle était p'tite,
Le soir, alle allait,
A Saint'-Margurite,
Où qu'a s' dessalait ;
Maint'nant qu'alle est grande,
All' marche, le soir,
Avec ceux d'la bande
Du Richard-Lenoir.

A la Bastille
On aime bien
Nini Peau d'Chien :
Alle est si bonne et si gentille !
On aime bien
Nini Peau d'chien
A la Bastille.

Alle a la peau douce,
Aux taches de son,
A l'odeur de rousse
Qui donne un frisson...
Et de sa prunelle,
Aux tons vert-de-gris,
L'amour étincelle
Dans ses yeux d'souris.

Quand le soleil brille
Dans ses cheveux roux,
L' géni' d' la Bastille
Lui fait ses yeux doux,
Et, quand a s' promène,
Du bout d' l'Arsenal,
Tout l' quartier s'amène
Au coin du canal.

Mais celui qu'alle aime,
Qu'alle a dans la peau,
C'est Bibi-la_Crème,
Parc' qu'il est costeau,
Parc' que c'est un homme
Qui n'a pas l' foi' blanc,
Aussi faut voir comme
Nini l'a dans l' sang !

Écrit par : ...20100 ... | 28/04/2017

Merci cher 20 100

Il y a des expressions que je ne comprends pas , ainsi :

"Où qu'a s' dessalait"

" L'a dans l'sang "

Écrit par : ...Trumpette .... | 28/04/2017

Se " déssaler" : se libérer , s'émanciper , se décoincer ...

Avoir quelqu'un ou quelqu'une " dans le sang" : y tenir beaucoup , en être folle ou fou , être très mordu ( e)

Je me permet , chère Trumptte , de souhaiter que vous vous déssaliez et ayez quelqu'un ( ou quelqu'une ) dans le sang ; c'est ce qui peu arriver de mieux à une Américaine à Paris ...

Écrit par : ...Anna-Lisa .... | 28/04/2017

Conseil judicieux , chère Anna-Lisa , mais " permetS " conviendrait sans doute mieux .

Trumpette peut être encouragée s'émanciper de sa morale puritaine mais non de l'orthographe ...

Écrit par : ...Pépé Castor .... | 28/04/2017

Il me semble que Léo a affranchi il y a peu Trumpette au cours d'un week-end cuulturel en Val de Loire ...

Écrit par : ...Johanna .... | 28/04/2017

Il lui a récité " Mignonne , allons voir su la rose ..."

Écrit par : ...Barbara .... | 28/04/2017

" Mignonne " est plus poétique que " Nini " et le Val de Loire l'est aussi plus que le quartier de la Bastille ...

Écrit par : ...Lysistrata .... | 28/04/2017

Au temps de Nini , le quartier de la Bastille était ce que l'on appelle aujourd'hui une " zone de non droit"

Dans les bouges de la rue de Lappe , les mauvais garçons et les filles insoumises pleuraient en écoutant des chansons populaires , certes moins précieuses que " Mignonne" ...

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 28/04/2017

Nini , Mignonne : le choc des cultures à plusieurs siècles de distance ; je vote Nini .

Écrit par : ...Ravachol .... | 29/04/2017

Du côté de Sciences-Po , calme plat : les étudiants et leurs profs font le pont .

Ces derniers jours , le moral des uns et des autres était au plus bas : chacun craint plus pour son plan de carrière que pour ses libertés .

L'histoire des années trente n'étant plus enseignée ( " Hitler connais pas !" ) on s'est arraché les rares bouquins de la bibliothèque qui l'évoquent .( notamment " Hitler " de John Toland )

Écrit par : ... Julius .... | 29/04/2017

La République de Weimar étiait un régime parlementaire , avec un président faible ( et , in fine, âgé)

Quant aux étudiants et enseignants de Sciences-Po , ils retomberont toujours sur leurs pieds ( rapppelez -vous vous 1981) ,

Écrit par : ... JC Jaurras .. | 30/04/2017

Le vieux Maréchal-Président répugnait à nommer chancelier un petit caporal au passé douteux , et de plu, malodorant .

Un autre maréchal , Pétain , en 1940 , hésitera à désigner un Laval pas très net , mais finira par s'y résigner ...

Moins délicate , et le nez sans doute bouché , Marine Le Pen se propose de promouvoir Dupont -Aignan ( son Laval , dit Xavier Bertrand)

Écrit par : ...Léo .... | 01/05/2017

Le caporal Hitler , entrant dans le bureau d' Hindenburg :

"Maréchal nous voilà ! "

Écrit par : ...JC Jaurras .... | 02/05/2017

Écrire un commentaire