Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2018

Comment marketer la décence ?

Il faisait froid, ce sont les vacances scolaires, l'appel fut peu relayé, la loi passera de toutes façons... La litanie des bonnes excuses pour ne pas être à la manifestation de soutien aux migrants, hier, étaient légion (et pas seulement étrangère). Il n'empêche, après une année 2017 marquée par une hausse de 29% des expulsions et un texte de loi qui entend encore durcir très largement les conditions d'accueil (avec un triplement de la durée de détention en centre de rétention, de 45 à 135 jours) nous aurions dû être une marée humaine à manifester notre opposition à un projet de loi infâme. Et pourtant nous étions quelques centaines, un millier tout au plus, à nous époumoner contre Gérard Collomb et Emmanuel Macron. Quelle gifle, quelle éclatante victoire pour une politique sécuritaire digne de l'extrême droite, grimée en progressiste.

Il faudra qu'on fasse le bilan, sans concession, de notre nullité collective. Pourquoi personne ne répond à nos appels ? Pourquoi si peu de monde pour soutenir ceux qui sont démunis à tous égard ? Dans le cortège, les slogans qui berçaient déjà mon enfance (tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes, mon enfance fut jalonnée de manifs) "so so solidarité, avec les sans papiers" auxquels s'ajoutaient des vociférations dans un anglais approximatif (pour faire chic ?) sur le thème "no borders"... Alors que le cortège remontait la rue Saint André des Arts puis la rue Jacob, un mélange d'accablement et d'exaspération montait en moi. 15 à 20 000 euros le m2 dans ces rues et l'étrange impression de déranger l'happy hour des riverains avec nos revendications, accueillies aussi fraîchement que l'air. Plus tôt dans la journée, le comptage de la nuit de la Solidarité avait fait état de 3 624 personnes dormant dehors, à Paris. Un chiffre trop élevé pour compter les "seuls" SDF, un grand nombre de migrants dorment dehors dans cette vague de froid. Le matin j'étais parti courir le long du Canal et j'avais vu la triste étendue des tentes... Vertigineux contraste entre la ville la plus riche d'Europe (avec Londres), incapable de réquisitionner quelques immeubles pour mettre à l'abri ceux qui fuient la misère et la guerre. 

A peine un millier, donc, hier pour réclamer à ce que notre devise républicaine soit appliquée. De la liberté, il y en a trop quand il y a celle d'expulser et de ne pas accueillir, l'égalité est en berne et la fraternité aux abonnés absents. Voilà ce sur quoi nous n'arrivons pas à mobiliser : la décence, l'humanité sans concession. Lors du quinquennat précédent, 2 millions de personnes ont convergé dans les rues pour s'opposer à l'égalité des droits entre homosexuels et hétéros. Des centaines d'élus étaient descendus battre le pavé, ceints de leurs ceintures tricolores. Hier, j'ai vu la sénatrice Esther Benbassa et deux trois inconnues apporter un soutien feutré et gêné d'une assemblée si clairsemée. Demain, le mouvement appelle à manifester place de la République. C'est David sans fronde qui défie Goliath. La gigantesque place résonnera bien creux. Sale temps pour la décence. 

 

Commentaires

-------------------------------------------------------------------------------------
"contre Gérard Collomb et Emmanuel Macron." : un pilier du socialisme municipal et un ex-conseiller socialiste !

Au début de la IVè République déjà , Jules Moch , ministre de l'intérieur socialiste , réprimait durement les grèves et manifestations ouvrières ; rien de nouveau sous le soleil ...

Écrit par : Ravachol | 22/02/2018

----------------------------------------------------------------------------------------"315 à 20 000 euros le m2 dans ces rues"
C'est en effet plus cher que les HLM chers aux potes de Mélenchon ...

Écrit par : Léo | 22/02/2018

-------------------------------------------------------------------------------------
Pour un meilleur marketing , voir les élèves de l'école de management lyonnaise qui ont piégé Wauquiez ou encore les spécialistes de la communication de la campagne de Mélenchon , grassement rémunérés , si l'on en croit une enquête de France -Inter ( ce matin autour de 8 h )

Écrit par : Gavroche | 22/02/2018

-------------------------------------------------------------------------------

L'enquête de France-inter sur les comptes de campagne de Mélenchon : un sujet qui permet de tourner la page
Wauquiez , devenue un peu lassante . ; une affaire chasse l'autre ...

Écrit par : Jacques Aubin | 22/02/2018

--------------------------------------------------------------------------------
Si pour cette manif contre Collomb et Macron on m'avait consulté , j'aurais suggéré un autre itinéraire , les berges de Seine interdites aux autos , pour encore un petit moment et recommandé d'inviter Anne Hidalgo à y prendre part ; ça aurait sûrement intéressé les médias et les réseaux sociaux ;
" convergence des luttes " , une tactique vieille comme le monde ...

Écrit par : J Mentor | 22/02/2018

____________________________________________________________________________________________

Il est significatif que Castor pose ce problème non futile en termes de "markerting "
Il s'agit de morale et de politique , non de communication

Écrit par : JC Jaurras | 22/02/2018

-------------------------------------------------------------------------------

Politique et météo :

Manifs par temps froid : la campagne napoléonienne de Russie , puis celle de Hitler après un début en été ; le 6 février 1934 ...

Par temps chaud : le 14 juillet 1789 , le défilé des Allemands sur les Champs en 1940 ; la Libération
de Paris , Mai 1968 ...

Écrit par : 20 100 | 22/02/2018

---------------------------------------------------------------------------
Manifs par temps en cours de réchauffement : les Printemps arabes ....

Écrit par : Lesbie | 22/02/2018

----------------------------------------------------------------------------------

Il n'y a pas de temps idéal pour manifester : s'il fait froid on a froid , s'il fait chaud on a chaud ...
Quand il fait doux , ni trop chaud , ni trop froid , au printemps ou au début de l'automne , on a envie de musarder dans les parcs et jardins plutôt que de galérer sur le pavé .

Ici , à Brest ma bonne ville , il pleut plusieurs fois par jour et on évite de sortir ...

Écrit par : Barbara | 22/02/2018

---------------------------------------------------------------------------------

Quand il fait froid , les CRS font courir les manifestants pour les réchauffer .
Quand il fait chaud ils les interpellent pour les mettre à l'ombre .

Écrit par : Gavroche | 22/02/2018

----------------------------------------------------------------------------
Mon vieux pote ,le poète post surréaliste , me dit que dans les années 50 , lors des manifs , les hôtels de passe ne désemplissaient pas .
Il n'y a plus , hélas , d'hôtels de passe ...

Écrit par : Sidonie | 22/02/2018

------------------------------------------------------------------------------
Météo , fin des hôtels de passe , autant de raisons pour lesquelles nous recommandons que l'on manifeste virtuellement , en restant chez soi

Et pour de justes causes , par exemple la défense du loup ou de l'ours

Une formule traditionnelle pour faire descendre les gens dans la rue si l'on y tient : rémunérer les manifestants comme le faisaient naguère la CGT et les municipalités rouges ; méthode coûteuse qui n'est plus possible aujourd'hui , car les budgets de ces organisations sont très serrés .

Écrit par : Euphémie | 22/02/2018

----------------------------------------------------------------------------

"Justes causes" pour lesquelles manifester , dans la rue ou chez soi ; en plus du loup et de l'ours , le rat parisien , injustement dénoncé et persécuté par Anne Hidalgo .

Écrit par : Lesbie | 22/02/2018

-------------------------------------------------------------------------------
"la plus riche d'Europe (avec Londres), incapable de réquisitionner quelques immeubles " ( Castor)

Les immeubles des quartiers dit " populaires" sont de plus en plus souvent occupés par la nouvelle gentry bien pensante qui les fait retaper au noir par des travailleurs immigrés .

Quant aux hôtels de passe du bon vieux temps , ils sont reconvertis en auberges *** ou ****pour touristes friqués .

Écrit par : Léo | 23/02/2018

---------------------------------------------------------------------------------

Ce qui importe , c'est non le nombre mais la qualité des manifestants ; " et s'il n'en reste qu'un , je serai celui-la "

Écrit par : CASTRO | 23/02/2018

---------------------------------------------------------------------------------
A mon avis vos manifestations feraient plus recette si on y proposait davantage de produits dérivés gratuits , comme cela se fait sur les routes du Tour de France .

Écrit par : Trumpette | 24/02/2018

----------------------------------------------------------------------------------
Notre agence " Robots pour tous" met la dernière main à la création d'une cohorte de " robots manifestants" .
Tenues , slogans et matériels d'animation adaptables à tous les besoins et circonstances .
Tarifs d'amis pour les lecteurs et acteurs de ce blog .

Écrit par : Julius | 24/02/2018

-------------------------------------------------------------------------------
Je ne doute pas de l'intérêt de cette initiative mais je rappelle que la manifestation à l'ancienne est bénéfique pour le psychisme des organisateurs et participants: :(défoulement , bonheur de l'entre soi , prise de risque sécurisée ).

Écrit par : Anna-Lisa | 24/02/2018

--------------------------------------------------------------------------------
" fin des hôtels de passe" ( Euphémie ) ; rassurez-vous : toute bonne famille exilée loin des beaux quartiers traditionnels ( exil doré dans les territoires gentrifiés ) y dispose de studios ou de chambres de bonnes relookées dans lesquels elle loge ses rejetons lycéens , étudiants , jeunes travailleurs .

---------Stratégie payante pour canddater à un"bon" établissement scolaire ou universitaire ou agrémenter une lettre de motivation
Cela vaut toutes les chambres de passe à l'ancienne , et de plus , c'est gratuit, propre et bien fréquenté .

Écrit par : Bobichon | 24/02/2018

___________________________________________________________________________________________________________

" convergence de luttes " dit Mentor : comme en 1995 et , plus tôt en 1968 ....
Le petits ruisseaux font les grands fleuves .
Peut-être le 22 mars prochain , date symbolique ?

Écrit par : JC Jaurras | 25/02/2018

--------------------------------------------------------------------------------
J'admire ceux qui , tel Castor , ont eu le courage de manifester par temps froid ; j'espère qu'ils avaient pris soin de bien se couvrir .

Écrit par : Mémé Octogénie | 25/02/2018

----------------------------------------------------------------------------
Rassurez-vous , chère Mémé , on vend , dans les meilleurs magasins des rives droite et gauche , des tenues spéciales manifs par temps froid ; et les mamans de ces jeunes ne les laissent pas sortir en tenue légère ....

Écrit par : Lysistrata | 25/02/2018

-----------------------------------------------------------------------------
Les grands-mères tricotent pour eux des chandails de pure laine , comme au temps de la " drôle de guerre "

Écrit par : Pépé Castor | 25/02/2018

----------------------------------------------------------------------------------
Référence sur la " drôle de guerre : la " correspondance croisée "de Simone de Beauvoir et Jacques -Laurent Bost( Gallimard 2004 ,)
Simone s'y montre infiniment plus naturelle que dans sa correspondance avec Sartre et dans ses Mémoires quelque peu arrangés ;
Le " petit Bost" , son amant de 10 ans son cadet, s'ennuie à l'armée ; étudiant en philosophie , anarchiste antimilitariste ( qui en juin 40 se conduira en bon soldat et sera blessé et décoré ; un bon petit français ...-

980 pages de faits que l'on ne trouve guère dans les livres d'histoire ; SDB : le Paris intello et noceur de l'époque ; Bost :l'armée française fortement alcoolisée , les troufions fainéants et les cadres stupides ...

Sur le sujet ( les chandails de laine ...) : Bost dormait , en décembre 40 , sous 6 ou 7 couvertures et , le jour il picolait dur pour avoir chaud ...; à recommander à Castor pour sa prochaine manif ...

Écrit par : J Mentor | 25/02/2018

------------------------------------------------------------------------------
Sans partager toutes les idées ( souvent convenues) de Simone de Beauvoir , j'apprécie beaucoup la personne , intelligente , volontaire et souvent drôle .
Je connais la"correspondance croisée" que vous évoquez .
Elle s'y révèle effectivement plus spontanée qu'elle ne l'est dans ses lettres à Sartre et dans ses Mémoires.
A l'époque , une jeune femme peu rangée , vraiment peu .
L'avez-vous connue , cher Mentor , au temps de vos débuts à Paris Saint-Germain ?

Écrit par : Archéo | 26/02/2018

------------------------------------------------------------------------------
" Connue " ? juste un peu ; une assez longue conversation avec elle , en 1952 , dans un café non de Saint-Germain mais de Montparnasse : à court d'encre elle m'avait emprunté mon stylo ; un échange sur mes études ( elle regrettait de n'avoir plus le temps de faire du latin ) ; sympathique , bienveillante et de bon conseil
Plus tard , il m'est parfois arrivé de l'apercevoir ici et là mais je n'osais pas l'aborder car elle était devenue une " importante" et j'étais plutôt timide ; je ne l'ai fait qu'une fois , peu avant sa mort ...

Écrit par : J Mentor | 26/02/2018

------------------------------------------------------------------------------
1952 ! elle avait déjà publié son " deuxième sexe " , un scandale à l'époque et , depuis , un classique du féminisme ; vous en a-t-elle parlé lors de votre conversation dans ce café de Montparnasse ?

Écrit par : Lesbie | 26/02/2018

____________________________________________________________________________________________

Pas un mot ! Je connaissais pourtant ce monument car une fille de ma connaissance était célèbre pour l'avoir en permanence sur sa table de nuit et le commentait doctement , citations à l'appui ,pour ses amis et amants ...
La fameuse distinction entre plaisir vaginal et clitoridien etc ..Mauriac et Camus parlaient d' " obscénité "

La seule allusion , furtive , au sexe : elle m'a demandé ce que je pensais des filles de mon âge ( 19 ans ...) : " un peu empotées " lu ai-je répondu , ce qui l'a fait rire , elle que je savais pas du tout empotée .

Je me rappelle aussi qu'elle s'est étonnée quand je lui ai vanté le latin d'Eglise , selon moi injustement brocardé à la Sorbonne ; elle en était restée à César et Cicéron .

Écrit par : J Mentor | 26/02/2018

------------------------------------------------------------------------

je n'osais pas l'aborder car elle était devenue une "importante" dites-vous , cher Mentor
Pourquoi " UNE IMPORTANTE " et non " importante" ?

Écrit par : Trumpete | 26/02/2018

------------------------------------------------------------------------------
"Une importante " : une vedette , une star ; référence à un complot de" Grands" ( aristocrates arrogants ) du XVIIé siècle , qualifié de " Cabale des Importants "

SDB , dès le milieu des années 50 , fut starifiée au point de devenir une " importante" parfois un peu arrogante , un peu malgré elle ; papesse de l'existentialisme et du féminisme ...

Écrit par : J Mentor | 26/02/2018

-------------------------------------------------------------------------
SDB fait la couverture du dernier numéro de L' Obs , consacré pour une part au féminisme .

Dans ses lettres de 1939 - 40 au "Petit Bost" , quelques faits de harcèlement ( ce n'est pas le vocabulaire de l'époque) , notamment dans les trains bondés ; elle s'en sort très bien , sans en faire une histoire ; il est vrai que très tôt , elle avait beaucoup roulé sa bosse , en train, en stop et à pied ( elle couchait souvent dans des granges ou à la belle étoile )
Elle n'a jamais été violée et n'a jamais violé personne , pas même le jeune Bost....

Écrit par : Archéo | 26/02/2018

----------------------------------------------------------------
"La fameuse distinction entre plaisir vaginal et clitoridien etc ..Mauriac et Camus parlaient d' " obscénité "
( Mentor)
Mauriac , cela ne m'étonne pas , mais Camus , tout de même ....

Écrit par : Johanna | 26/02/2018

----------------------------------------------------------------
Mauriac , d'ailleurs pas très net en fait de sexe , voyait le diable partout , et même dans les bénitiers ...
Camus , méridional et mâle dominant , n'appréciait pas qu'une femme lui volât la vedette ; de plus il s'érigeait en professeur de vertu ..
Simone trouvait sa philosophie plutôt élémentaire et ne se privait pas de le dire .

Écrit par : J Mentor | 26/02/2018

---------------------------------------------------------------------------
J'a lu dans l' Obs de la semaine dernière, cité par Archéo , que Simone de Beauvoir était surnommée " Castor" .
Cela a-t-il un rapport avec notre Castor ?

Écrit par : Mémé Octogénie | 26/02/2018

____________________________________________________________________________________________________
Pure homonymie , à ma connaissance ; sur le surnom donné à SDB , reportez -vous à ses " Mémoires d'une jeune fille rangée" " ( le début de ses relations avec la petite bande de Sartre)

Écrit par : J Mentor | 26/02/2018

-------------------------------------------------------------------------------
Simone de Beauvoir s'est tout de même beaucoup trompée en politique : Castro , le " tiers -monde,, Mao , célébrés et soutenus sans réserves et j'en passe ; sous l'occupation , elle n'a résisté que du bout des lèvres , ce qui ne l'a pas empêchée de s'associer à l'épuration sous ses formes extrêmes ...

Écrit par : Jacques Aubin | 27/02/2018

-----------------------------------------------------------------------------
Certes , mais comme nombre de bourgeois honteux de l'être , un peu à la façon de notre Castor .

Écrit par : JC Jaurras | 27/02/2018

-------------------------------------------------------------------
Pour mieux marketer les manifs de soutien aux migrants : les faire sponsoriser par les passeurs .

Écrit par : 20 100 | 28/02/2018

----------------------------------------------------------------------------
Difficile ! les passeurs ont des frais fixes incompressibles:
bateaux , voitures , sécurité ...

Écrit par : Pépé Castor | 28/02/2018

---------------------------------------------------------------------------
Sans parler des migrants souvent mauvais payeurs d'où des frais de recouvrement élevés

Écrit par : Léo | 28/02/2018

--------------------------------------------------------------------------
"Bourgeois honteux de l'être " ( JC Jaurras)
SDB , une bourgeoise déclassée ; aristocratie de pacotille ;
famille fauchée réduite à quitter un appartement plutôt chic du carrefour Vavin pour un logis bas de gamme rue de Rennes

Écrit par : Pol Lux | 28/02/2018

------------------------------------------------------------------
Les rejetons des bourgeois déclassés d'avant-guerre sont souvent devenus fachos , de droite ou de gauche ...

Écrit par : Ravachol | 28/02/2018

---------------------------------------------
-----------------------------------------Mentor et autres : je ne comprends pas que vous portiez tant d'intérêt à Simone de Beauvoir , politiquement pas très nette et humainement peu estimable ; de plus philosophe mineure et romancière nulllâtre .

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 01/03/2018

------------------------------------------------------------------------------------

En tant que philosophe et romancière , elle ne m'intéresse guère et son engagement politique relève de l'imposture ( voir " Un si douce occupation " de Gilbert Joseph , Albin Michel 1991) .
Ce qui me passionne , c'est le personnage et l'habitante d'un Paris qui m'est cher , Saint -Germain , Montparnasse .

Et je garde un souvenir ému de notre brève rencontre dans un café , au " temps jadis" ...

Écrit par : J Mentor | 01/03/2018

----------------------------------------------------------------------------

"Bost dormait , en décembre 40 " : 1939 , je suppose ...

Écrit par : Pépé Castor | 01/03/2018

------------------------------------------------------------------------------------

1939 , bien sûr , cher Pépé ; rien n'échappe à votre oeil vigilant ...

Écrit par : J Mentor | 01/03/2018

--------------------------------------------------------------------------------

"Lors du quinquennat précédent, 2 millions de personnes ont convergé dans les rues pour s'opposer à l'égalité des droits entre homosexuels et hétéros. " écrit Castor

Différence entre cette manifestation et celle à la quelle a pris part Castor : la base sociale de la grande manf des familles était beaucoup plus large et variée ; certes des bourgeois bon chic bon genre mais énormément de petites gens , avec leurs enfants
Une organisation impeccable , de la tenue et une bonne humeur ravageuse .
Prenez de la graine !

Écrit par : Bénédicte | 01/03/2018

----------------------------------------------------------------------------------
Pour marketer une cause : s'inspirer de Marion Le Pen qui a fait un tabac chez nous , aux USA ( joli minois , anglais impeccable , idées simples ...)- Mon boss Donald en est
bluffé .

Écrit par : Trumpette | 02/03/2018

------------------------------------------------------------------------------
Une bonne petite chrétienne , bien de chez nous ...

Écrit par : Bénédicte | 02/03/2018

--------------------------------------------------------------------------------
Une divorcée , tout de même , comme d'autres dans sa famille ...

Écrit par : Mémé Octogénie | 02/03/2018

--------------------------------------------------------------------------------
Que celui ou celle qui n'a jamais péché lui jette la première
pierre ; errare humanum est ...

Écrit par : Barbara | 02/03/2018

------------------------------------------------------------------------------------
Quoi que l'on puise penser de ses idées, la jeune et jolie Marion ringardise les vedettes politiques du moment , femmes , hommes et autres ; cela ne lui sera pas pardonné ...
C'est le moment de fredonner le vieux tango " Jalousie "

Écrit par : Lesbie | 03/03/2018

---------------------------------------------------------------------------------
Elle respecte son grand-père , même quand il déraille , et ne dit jamais de mal de sa tante .
C'est beau , l'esprit de famille !

Écrit par : Archéo | 03/03/2018

-----------------------------------------------------------------------------
Castor lui -même ne dit jamais de mal d'elle ; il l'a bluffée , comme tant d'autres .

Écrit par : Léo | 03/03/2018

--------------------------------------------
-------------------------------------

"Elle l'a bluffé " et non " il l'a bluffée " ; que Marion soit une femme et Castor un homme ne fait aucun doute , cher Léo .

Écrit par : Pépé Castor | 03/03/2018

----------------------------------------------------------------------------------

Marion , contrairement à sa tante , avait explicitement soutenu la grande manifestation des familles .

Écrit par : Bénédicte | 03/03/2018

-------------------------------------------------------------------------------
Tatie Marine était alors sous l'influence de Florian Philipot , pas très net sur la question des "genres".

Écrit par : Virginie Bonbon | 03/03/2018

-----------------------------------------------------------------------------
Philippot , le seul idéologue du FN , viré comme Mégret

Marioin ne peut pas être considérée comme une idéologue à proprement parler ; pour l'être , il faut avoir au moins deux idées ...

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 04/03/2018

--------------------------------------------------------------------------------
Le Luxembourg , un jardin où souffle l' Esprit ; j'y ai beaucoup appris ...
Quels jours et à quelles heures y courez-vous , chère Rosa la Rose ? nous pourrions , à l'occasion , y échanger .

Écrit par : Pépé Castor | 04/03/2018

-----------------------------------------------------------------------------------
Désolée , cher Pépé ; je ne drague pas et je n'aime pas que l'on me drague : la rose a des épines ...

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 04/03/2018

--------------------------------------------------------------------------------
Draguer , se faire draguer , ce n'est pas le genre de Pépé Castor , ni dans les jardins ni sur ce blog ; c'est un malentendu , chère Rosa la Rose....

Écrit par : Mémé Octogénie | 04/03/2018

----------------------------------------------------------------------------------
Puisque vous le dîtes ...Avec toutes ces histoires qui courent , je me méfie de tous , y compris des vieillards .

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 07/03/2018

-------------------------------------------------------------------------
Sujet moins futile que vos relations peut-être amoureuses avec Simone de Beauvoir : que vous reste-t-il, cher Mentor , de votre bout de chemin avec les royalistes d'Action Française , dont vous avez dit qu'il avait été court ?

Écrit par : JC Jaurras | 26/03/2018

-------------------------------------------------------------------------------
Le milieu : des gens plutôt sympathiques , et peu conformistes ; une majorité de vichystes non repentis mais aussi quelques anciens de la Résistance , tant intérieure que de la France Libre combattante ; coexistence difficile mais courtoise .

Maurras : une intelligence prodigieuse , malheureusement mal employée dans des polémiques aussi violentes que stériles : une victime , une de plus , du journalisme quotidien .

Ce qui m'est resté de lui , que je relis volontiers : sa mise en cause du rôle de l' OR " ( c'est son langage ) en politique ; sa critique de la démocrtaie électorale ; et un art , inégalé depuis , de la dialectique .

Écrit par : J Mentor | 26/03/2018

----------------------------------------------------------------------
Des antisémites forcenés , tout de même ; cela ne vous a pas gêné , rien qu'un peu ?

Écrit par : Myriam | 26/03/2018

-----------------------------------------------------------------------
Le milieu : des gens plutôt sympathiques , et peu conformistes ; une majorité de vichystes non repentis mais aussi quelques anciens de la Résistance , tant intérieure que de la France Libre combattante ; coexistence difficile mais courtoise .

Maurras : une intelligence prodigieuse , malheureusement mal employée dans des polémiques aussi violentes que stériles : une victime , une de plus , du journalisme quotidien .

Ce qui m'est resté de lui , que je relis volontiers : sa mise en cause du rôle de l' OR " ( c'est son langage ) en politique ; sa critique de la démocrtaie électorale ; et un art , inégalé depuis , de la dialectique .

Écrit par : j Mentor | 26/03/2018

Écrire un commentaire