Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2018

Gilets jaunes : le dégagisme boomerang

A dégagisme, dégagisme et demi. J'avoue me délecter des circonlocutions des honnêtes gilets jaunes pour désavouer les militants vêtus de gilets jaunes qui se sont filmés chantant la quenelle et proférant des horreurs devant le Sacré Choeur. Soudain, face à l'évidence des images, tout le monde s'est récrié "ça n'est pas nous ! Arrêtez ! Vous ne pouvez pas nous assimiler". Idem pour les 3 ordures qui ont insulté une fille de déportés à Auschwitz. Pasdamalgam. Et j'ai souri. Pas plus. Pas plus car je sais évidemment que ces tristes sires, ces antisémites immondes, ne représentent pas tout le mouvement. Ca n'est pas la détestation du sionisme qui a poussé des milliers de gens a occupé les ronds points pendant des semaines, la nuit, les week-ends. Ca n'est pas l'antisémitisme et le racisme qui surpasse une majorité de discours sur la fin de mois anxiogène. Evidemment, mais il y aussi cela. Et le pacte de Marrakech. Et le racisme. Une étude portant sur plusieurs milliers de sympathisants des gilets jaunes faisait ressortir que 48% d'entre eux considèrent que "en termes d'emploi, il faut accorder une préférence nationale". Donc bon, pour la pureté du mouvement spontané, on repassera.

Soudain, les gilets jaunes ont pris en pleine gueule la complexité du monde et le dégagisme en boomerang. J'espère que ça les amènera à réfléchir à leur propre dégagisme qui leur sert de carburant. Contre les élus dont ils aiment à dire qu'ils sont "tous pourris et trop payés, gavés" alors même qu'en termes de masse, un nombre croissant d'élus locaux (l'immense majorité des élus, le parlement rassemblant 800 personnes...) démissionnent ou renoncent à se représenter car leur tâche est trop dure, trop ingrate et trop peu payée... Et dégagisme contre les intellectuels qui seraient tous des salonnards nababs et les journalistes. Les procès qui s'en suivent sont d'une violence rare : ces deux corps professionnels seraient coupables de déconnexion avec le réel, ils seraient tous empreints de la même vision du monde ce qui nous fait vivre dans une dictature libérale, ils sont des créatures pour milliardaires et font un récit du monde conforme à ce qu'attendent ces indécentes fortunes. En somme, les journalistes et intellectuels de ce pays sont tous des clones de BHL et Apathie. Chic. 

Les violences morales, mais surtout physique à l'encontre des journalistes sont présentes dans toutes les manifestations des gilets jaunes et concernent tout type de presse : écrite, radio et surtout télé. On peut ne pas aimer BFM, mais le fait que leurs journalistes cachent leur logo en manif pour éviter d'être pris à parti et traités de "collabos'. Le fait que nombre de journalistes de presse soient insultés, conspués, menacés, que les gilets jaunes ne veulent plus du filtre de l'analyse journalistique, juste du Facebook live pour montrer "la vérité du mouvement" dans une dérive confondant transparence et démagogie. 

Ces attaques sont immondes, mais elles sont aussi idiotes. Prenons un livre comme "les intellos précaires". La situation déplorable de l'immense majorité des professions intellectuelles dans la première édition s'est encore dégradée lors de la parution de la seconde. La majorité des soutiers de l'édition, peinent comme les gilets jaunes à boucler leur fins de mois. Il suffit de voir les statistiques de ventes moyennes pour comprendre que l'écrasante majorité des auteurs ne vivent pas de leurs plumes. Idem pour les journalistes.  L'invasion des milliardaires dans le champ des médias n'est pas une cause mais une conséquence paradoxale de la paupérisation de ces métiers. Dans les médias, le CDI est devenu aussi fréquent que les oasis dans le Sahel. Selon les données de la Commission de la carte de presse, le salaire moyen d'un journaliste est ainsi de 3.912 euros brut par mois en CDI, soit 3 300 nets. Près de deux fois le salaire médian. Problème, cela concerne une minorité des journalistes aujourd'hui, l'écrasante majorité émargeant aux 2.273 euros mensuels d'un pigiste, qui par définition n'a même pas la sécurité de l'emploi. Faire d'eux des privilégiés est d'une crétinerie sans nom.

Faire d'eux des laquais, des courtisans et que sais-je encore est tout aussi navrant. Un éditorialiste n'est pas un journaliste. Je veux bien qu'on dise qu'une grosse majorité des éditorialistes sont déconnectés ou décalés, mais pas tous (ceux d'Alternatives Economiques et autres invités à équilibrer les plateaux connaissent le SMIC et le prix du litre de diesel...) et surtout pas les journalistes dans leur ensemble. D'ailleurs, il existe une hypocrisie sans nom à taper sans cesse sur les médias quand leurs audiences globales ne baisse pas d'un iota. Gilets jaunes, soyez cohérents : si vous voulez vraiment ennuyer les journalistes, éteignez vos télés. Ca leur causera plus de tort que vos insultes. 

 

Commentaires

---------------------------------------------------------
Un Castor de plus en plus lucide , ça s'arrose ! mais j'attends demain pour le faire car j'ai , hier soir et aujourd'hui un peu abusé des bonnes choses ...

Écrit par : Léo | 25/12/2018

----------------------------------------------------------
J'attends moi aussi demain pour arroser ça ...

Mise au point un peu tardive mais nette sur l'antisémitisme de nombre de Gilets

Plaidoyer pertinent en faveur des élus et des travailleurs intellectuels ( loin d'être des nantis).

Écrit par : J.Mentor | 25/12/2018

-----------------------------------------------------------
Oui, Castor est en progrès et je m'en réjouis moi aussi.

-----"Plaidoyer pertinent en faveur des élus et des travailleurs intellectuels ( loin d'être des nantis)." : d'accord , cher Mentor mais on trouve de tout parmi les uns et les autres ....
Certains élus locaux ont abusé des dépenses peu utiles ( ralentisseurs , recrutement de personnels ) et les travailleurs intellectuels ne sont parfois que des polygraphes sans lecteurs ou des " intermittents du spectacle " sans public solvable .

Écrit par : 20 100 | 26/12/2018

------------------------------------------------------
"des polygraphes sans lecteurs ou des " intermittents du spectacle " sans public solvable ."

SOLVABLE ! c'est le problème : on peut ne l'être pas si l'on rend un réel service à la communauté , mais ce n'est pas toujours le cas , il s'en faut de beaucoup .

En bout de course , c'est le conttribuable qui raque .

Écrit par : Pol Lux | 26/12/2018

--------------------------------------------------------
Dans sa cellule japonaise , Carlos G. carbure à fond : il travaille à la mise au point d'un nouveau produit , une tinette transportable munie du dernier confort , douce aux fesses et presque sans bruit .

Deux versions : avec siège pour les occidentaux , à la turque pour les musulmans .

Écrit par : Castroll | 26/12/2018

---------------------------------------------------------
La Castroll Tinette ! A présenter au Concours Lépine

Écrit par : 20 100 | 26/12/2018

---------------------------------------------------------
Avec un diffuseur de parfumes intégré : eau de rose , odeur de sainteté ...Quelques grandes marques sont sur le coup ...

Version parisienne : la ti-tinette

Eau de rose pour les ronds-points des Gilets qui commencent à sentir fort ...

Écrit par : Ti-Ti | 26/12/2018

-----------------------------------------------------------------
C'est un peu facile ,tout ça , et futile alors qu'll se passe des choses autrement sérieuses ...

Si les gilets se constituent en plusieurs partis , chacun d'eux devra se singlariser par des détails ; ainsi : un jaune plus ou poins foncé , de petits rubans de couleurs différentes , des dénominations originales .

BMTV , co-productrice du mouvement , pourrait être de bon conseil ...

Écrit par : Sidonie | 27/12/2018

---------------------------------------------
Le numérotage des chaînes d'info continue va être modifié et BFM TV va perdre son n° 15 ...

Un coup de Macron ?

Écrit par : Barbara | 27/12/2018

-------------------------------------------------------
"Pasdamalgam" ( Castor ) ; le refrain à la mode ...

Il ne faut pas en faire ,certes entre Gilets et racistes mais pas davantage entre islam et islamisme , chapardage et criminalité ,Insoumis et néo- fascistes .
Une façon de dire du mal de tous et de tout sans stigmatiser personne .

Une formule bien commode aussi : " je ne suis pas antisémite mais ..."

Une version qui s'entend de plus en plus souvent : " Hitler a fait beaucoup de mal mais il a construit des autoroutes , donné du travail aux chômeurs , promu une voiture populaire , appris aux jeunes allemands à se laver à grande eau ( ce qui a fait l'admiration des Français lors de l'invasion de 1940 )

Écrit par : Léo | 28/12/2018

-----------------------------------------------------------
Israël : bonne armée , bonne police et surtout excellent Mossad .
Une nation courageuse qui fait mentir si besoin est , les préjugés dont les Juifs ont été l'objet ( "peureux , juste bons pour de petits commerces délaissés par les autres et pour la finance douteuse ...")

Des méthodes parfois contestées ; pas par moi : ils ont donné ...

Écrit par : Miles Gloriosus | 28/12/2018

------------------------------------------------------
L'armée israélienne : je confirme .

Écrit par : Général Bol | 29/12/2018

--------------------------------------------------------
Le Mossad : je confirme moi aussi ; personnels , équipements , métthodes .

Mieux que la CIA ; mais notre DGSE n'est pas loin derrière, même si ses méthodes ne sont pas aussi expéditives .

Écrit par : Javert | 29/12/2018

---------------------------------------------
Bienvenue sur le blog ; combien d'étoiles ?

Écrit par : Léo | 29/12/2018

----------------------------------------------------
Je ne les compte plus ; mais , retraité en Vendée , je suis désormais rangé des tanks .
Je ne combats plus que dans un Son et Lumières et en fauteuil roulant .

Écrit par : Général Bol | 29/12/2018

-------------------------------------------------------
Des étoiles filantes...
En Vendée , vous êtes en bonne compagnie : l'ex -Chef d'Etat -Major des armées et son frangin ...
A cette Vendée -là je préfère celle de Clemenceau .

Écrit par : Ravachol | 31/12/2018

-------------------------------------------------------
Plus il y a de généraux , plus on rit ....

Écrit par : Miles Gloriosus | 31/12/2018

---------------------------------------------------------
J'ai naguère vexé un général d'aviation retraité en lui disant , complétant une chanson de Brassens sur la guerre de 14 -18 , que ma préférée était celle de 1870 parce qu'en ce temps -là il n'y avait pas d'aéronefs

Écrit par : J Mentor | 31/12/2018

------------------------------------------------------
Les Gilets découvrent dans la douleur les joyeusetés du passage de l'informel à l'organisation ; ils devraient lire ce qui en est dit dans L'Espoir de Malraux ( les anarchistes réduits à mettre sur pied rune armée , avec grades et discipline.

Ils découvrent aussi que les modes changent vite ; ils sont en passe de devenir ringards ...

Écrit par : Cluny | 17/01/2019

----------------------------------------------------
Dans " La psychologie des foules " de Gustave Le Bon ( début du XXème siècle ) , auteur mal vu aujourd'hui )quelques page qui s'appliquent aux Gilets

Écrit par : jc Jaurras | 17/01/2019

----------------------------------------------------
Dans " La psychologie des foules " de Gustave Le Bon ( début du XXème siècle ) , auteur mal vu aujourd'hui )quelques page qui s'appliquent aux Gilets

Écrit par : jc Jaurras | 17/01/2019

----------------------------------------------------
Dans " La psychologie des foules " de Gustave Le Bon ( début du XXème siècle ) , auteur mal vu aujourd'hui )quelques page qui s'appliquent aux Gilets

Écrit par : jc Jaurras | 17/01/2019

----------------------------------------------------
Répétitions : abus de calva avec votre café du matin ?

Le père LE Bon radotait lui aussi .

De plus , il était raciste et machiste , ce qui explique qu'il ait mauvaise presse aujourd'hui .

Mais ce qu'il dit des " foules" tient toujours la route ; il a même prévu qu'une foule pouvait être immatérielle
( les réseaux sociaux actuels ) ; et il croyait au rôle de l'inconscient alors que Freud était un quasi inconnu en 1900 .
Nul n'est prophète dans son pays ...

Écrit par : Pépé Castor | 17/01/2019

----------------------------------------------------
C'est dans les vieux pots ...
Précurseur aussi sur ce point , Pépé Le Bon disait pis que pendre des socialistes , ce que tout le monde fait maintenant , et même les socialistes ...
Un génie méconnu ...

Écrit par : J Mentor | 17/01/2019

---------------------------------------------
Le ménage à trois gilets , Mélenchon , medias fait remonter Macron dans les sondages , et booste Marine

Écrit par : 20 100 | 17/01/2019

------------------------------------------------------------
Selon les meilleurs analystes , le succès de Marine sert Macron ; de là à dire que celui-ci a sciemment favorisé la montée en puissance de celle -là ,comme l'a fait , en son temps , Mitterrand pour le FN.

Certains vont jusqu'à affirmer que les Gilets sont une création de Macron qui était un peu usé en novembre ; si c'est le cas , c'est un jeu dangereux .

Écrit par : JC Jaurras | 20/01/2019

-----------------------------------------------------
Je ne peux plus voir le jaune en peinture !

Écrit par : Lesbie | 20/01/2019

-----------------------------------------------------
--- " Choses vues à la façon du Père Hugo en 1848: Il y a une heure , Boulevard du Montparnasse , une manif de femmes en jaune, une petite centaine et deux cars de police ; les passants hilares ....

Un petit vieux se fait photographier leur faisant un bras d'honneur .

Je lus dis que ce n'est pas prudent , il me répond ;" ces femmes sont frustrées à force de voir à la télé un Macron , jeune et alerte , bien différent de leurs gros hommes pleins de bière qui , hier , avaient du mal à se traîner sur le bitume de Paris ".

Écrit par : J Mentor | 20/01/2019

-------------------------------------------------------
Les gilets sont en pleine décomposition ; les ronds -
points ne font plus recette mais des processions battent toujours e pavé sans vraiment intéresser les badauds .

Leur pote Mélenchon a droit à la couverture de l' OBS de cette semaine , présenté en Robespierre. ....Quelques pages assez hilarantes sur le " "révolutionnaire imaginaire"....La gauche vertueuse brûle allègrement ce qu'elle a adoré ...

Écrit par : Ravachol | 08/02/2019

----------------------------------------------------
Pitié pour ce pauvre Mélenchon ! il n'est pas pire que les autres et n'a tout de même pas tué père et mère .

Robespierre avait bien des défauts mais il était effectivement incorruptible , et , par ailleurs , poli avec les femmes .

Écrit par : Mémé Octogénie | 10/02/2019

-----------------------------------------------------
Robespierre était , en fin de parcours , logé, nourri , blanchi par un militant jacobin , artisan-menuisier assez aisé ; et chouchouté par les filles de la maison ; aujourd'hui , ça ne manquerait pas d'intéresser la justice

Écrit par : 20 100 | 10/02/2019

--------------------------------------------------------
Il était plutôt coincé , notamment s'agissant de ses rapports avec les femmes ; Mélenchon , je ne sais pas .

Écrit par : Anna-Lisa | 10/02/2019

Écrire un commentaire