Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2019

Débat sur le partage des richesses : rajouter les chiffres aux lettres...

Dans le film "Les nouveaux chiens de garde", Frédéric Lordon s'amuse de la pauvreté linguistique et idéologique des économistes libéraux qui défendent en boucle les mêmes deux idées, quand la pensée critique propose des milliers d'alternatives. Un montage un peu taquin montre la vacuité d'économistes, d'experts et autres patrons répétant en boucle : "pour la compétitivité, il faut encourager le risque et ceux qui créent des richesses et ça, ce sont les entrepreneurs et les grandes entreprises ".

Là où ça devient intéressant, c'est que jamais leur discours ne varie d'un traître mot quand la réalité, elle, a changé de façon considérable en 30 ans.... Or, le montage nous montre que le globi boulga qui sert d'argumentaire aux libéraux n'a pas varié d'un iota depuis les années 1980, époque où, enfin, ils réussissaient à faire sauter le verrou de la protection pour entamer des baisses d'impôts massives.

Les experts continuent de hurler à la mort contre toute forme de taxation avec les mêmes mots qu'ils employaient quand ladite imposition était équivalente à plus du double....  Le problème étant que ces sommes colossales qui sont allées dans les poches des plus riches sont parties du bien commun. Et des classes de REP aux urgences hospitalières, de la voirie à la rénovation énergétique des bâtiments, de la construction de HLM à l'investissement dans les énergies renouvelables ou l'aide à une révolution agricole, ça ne sont pas les besoins financiers qui manquent...

Prenons un exemple de l'interview matinale d'Inter où il fut question de taxation des riches. A la fin de l'interview, Stéphane Richard nous apprend qu'il s'est acquitté en 2018 de 700 000 euros d'impôts, soit 41%. On voit donc qu'il a gardé 1 millions d'euros pour lui (au minimum, il a sans doute des primes et bonus qui ne passent pas par la même grille d'impôts), donc vous n'êtes pas obligés de lui tendre un kleenex. Ensuite, Richard appartient à un groupe anciennement public donc très encadré, expliquant qu'il fait partie comme Pépy des quelques dirigeants qui payent rubis sur l'ongle sans avoir une partie de sa rémunération imposée en Belgique ou au Luxembourg. Richard représente donc la taxation des hauts revenus comme Noël le Graët représente la lutte contre l'homophobie...

Rajouter les chiffres aux lettres est l'urgence absolue dans le débat sur la richesse. On agite le "97%" de taxe sur les successions de Piketty en hurlant qu'il est la réincarnation de Trotsky et je ne sais quelle fadaise... D'abord, des taxations supérieurs à 90% existaient aux États-Unis jusqu'à l'orée des années 80 et même à cette époque, ce pays ressemblait peu à un Kibboutz. Ensuite, l'explosion des fortunes crées depuis les années 80 interpellent et doivent être mises au débat : en 2018, la fortune de Bernard Arnault a gonflé de 30 milliards d'euros. Pensez-vous qu'il ait réussi ce tour de force en étant taxé à 97% ? Pensez-vous qu'il ait même dû s'acquitter à l'instar de Stéphane Richard, de 41% de sa fortune, donnant ainsi quelques 12 milliards au fisc français. Et beh non. Et c'est ballot car on cherche 750 millions pour l'ensemble des services d'urgences hospitaliers de France et on ne les trouve pas sans les enlever à d'autres pans du système de santé... Avec 12 milliards, donc une taxation plutôt douce du plus riche homme de France seule, on peut changer radicalement la donne pour 66 millions de français. 12 milliards, c'est par exemple, le quasi budget (13, en réalité) de l'ensemble de l'enseignement supérieur français... Une diminution de la fortune de Bernard Arnault qui ne changerait rien à son train de vie (il garderait yachts, jets, châteaux pour dormir et Château Pétrus à boire) pour changer fondamentalement la vie de 1,7 millions d'étudiants, ça vaut le coup, non ? 

Des exemples comme celui-ci, il y en a à l'envi, surtout dans le pays du monde où les milliardaires voient leur fortune augmenter le plus rapidement... Les experts vous diront qu'on ne peut pas mettre sur le même plan une fortune gonflée à coups d'actions en bourse et du salaire et que vous faites de l'idéologie. C'est inepte, des richesses à partager sont des richesses à partager. Le start upper qui s'est payé au smic pendant 2 ans puis empoche 10 millions a peut être "pris un risque", mais taxer ses 10 millions à 80% par exemple lui laisserait 2 millions, ne pas se laisser émouvoir... 

Le débat sur le partage des richesses peut toujours s'entendre sur les lettres : oui, on a besoin d'entrepreneurs. Oui, on a besoin de créateurs de richesses... Oui, mille fois. Montrer que la création de richesses est le fait de l'ensemble des femmes et hommes qui participent à la vie de l'entreprise, qui créent, qui travaillent au quotidien, est une tâche longue et fastidieuse quand nos imaginaires ont été littéralement colonisés par la rhétorique libérale de l'individu sauveur. Notre croyance que de "bons" individus vont changer le monde est bien le souci : aux entrepreneurs kleptocrates, nous voudrions proposer des gentils entrepreneurs sociaux et éthiques. C'est une part, minime, de la solution, mais ça ne suffira jamais tant qu'on ne change pas le système qui favorise les kleptocrates... Le débat peut perdurer encore longtemps sur les lettres, mais il ne résiste pas aux chiffres. Camarades intervieweurs et intervieweuses, révisez vos grimoires. 

Commentaires

----------------------------------------
--Nouvel épisode de la croisade de Castor contre les riches ; sympathique et justifiée en dépit du vocabulaire, excessif comme à l'accoutumée ...

--Une question qu'il ne pose jamais : sont -ils heureux?

On peut en douter : peu de loisirs , la peur au ventre , la Roche Tarpéienne n'étant jamais bien loin du Capitole , des rejetons souvent problématiques ...

S'ils se sentent heureux , c'est par rapport aux pauvres , tels les passagers de l'Orient-Express qui, de leur voiture-restaurant, voyaient sur le quai des gares les miséreux des pays traversés .

Écrit par : Léo | 11/09/2019

------------------------------------
N'ayant pas , à la différence de Castor , fréquenté de grands " riches" , j'ai connu , enfant , des familles dites
fortunées , commerçants , médecins , notaires , propriétaires terriens ...

Quand je retourne au pays , j'ai plaisir à constater qu'ils ont plutôt mal vieilli : des retraites de misère pour les uns ( faute d'avoir été prévoyants ) , un capital qui ne rapporte plus rien ( foncier , immobilier ) et surtout des rejetons souvent décadents et qui en sont ) vivre ( mal ) des aides publiques naguère décriées par leurs parents ...

Écrit par : J Mentor | 11/09/2019

---------------------------------------
L'immobilier "qui ne rapporte rien " ?

Écrit par : Pépé Castor | 11/09/2019

---------------------------------------
Je parle des maisons de nos notables , situées dans le centre de ma petit ville , jugées cossues selon les critères de l'époque ; difficiles à louer comme à vendre parce que mal entretenues et ne correspondant pas aux goûts des nouvelles générations qui leur préfèrent le lotissement jouxtant le bourg .

j'a pu sans difficulté vendre mon pavillon , en bon état
( je bricole ) et sis en lisière du bourg , voisin d'un champ par bonheur épargné par les épandages et les mauvaises odeurs , à l'abri de celles de merde émanant de la station d'épuration , le vent dominant soufflant dans la bonne direction ; de toute façon , mon acheteur, un Parisien, était fortement enrhumé lors de ses visites ...

Écrit par : Nouveau Parisien | 11/09/2019

----------------------------------------
Vous voilà devenu un vrai bloggueur , au point de répondre à la place de Mentor ; mais peut-être venez-vous du même bled que lui, en Bretagne profonde ?

Il critique lui aussi la province , ses odeurs qui ne sont pas que marines , ses notables décadents et leurs rejetons ; et il est , lui aussi , fana de Paris .

Écrit par : 20 100 | 11/09/2019

-----------------------------------
Oui , les nouveaux du blog s'y intègrent vite ...
Je me doutais que le Nouveau Parisien , novice et Mentor le vieux briscard viennent du même terroir qui est aussi le mien .

Peu de mauvaises odeurs à Brest ; le vent soufflant de l'ouest et la pluie balayant tout .

Des grandes familles déchues ? oui, souvent des pontes de la marine , avec des rejetons problématiques

Écrit par : Barbara | 11/09/2019

-------------------------------
Le rejeton , talon d'Achille du riche ; de quoi démentir
Bourdieu avec son discours un peu simpliste sur les "héritiers" .
Certains d'entre eux sont écrasés par le père : comment faire mieux ou au minimum aussi bien que lui? Parfois , aussi , une mère -poule qui a dévoré son poussin.

D'autres , plus nombreux , ont hérité de " valeurs" et de talents qui n'ont plus cours dans un monde qui change vite .

Des inconscients tourmentés , difficiles à curer ...

Etre pauvre, en province surtout , c'est avoir l'avenir devant soi : difficile de faire moins bien pour peu que l'on ait de l'énergie et un peu de soutien , notamment à l'école .
Les rares riches que j'ai pu approcher sont tous d'anciens pauvres

Écrit par : Anna-Lisa | 11/09/2019

-------------------------------------
"Nouvel épisode de la croisade de Castor contre les riches ; sympathique et justifiée en dépit du vocabulaire, excessif comme à l'accoutumée ...( Léo )

Vocabulaire : la bourde de Le Graêt à propos de l'homophobie dans le foot a donné lieu à de savantes dissertations sur les mots , tous piégés : on ne peut plus rien dire sans se faire allumer par les fanatiques de la vertu .

Dans les salles des profs on a depuis longtemps adopté un code qui permet de parler des élèves en se défoulant allègrement , en toute sécurité ; on me pardonnera de citer des exemples d' horreurs vertueuses rapportées par un jeune enseignant de mes amis .

Écrit par : J Mentor | 12/09/2019

--------------------------------------
Des exemples svp ; vous ne risquez rien sur ce blog

Dans ma fac aussi les profs utilisent un code , secret .

Les plus lettrés pompent le langage des Précieuses Ridicules ...

Écrit par : Ado-Nice | 12/09/2019

--------------------------------------
Un exemple , innocent : pour évoquer un étudiant issu de la diversité on dit " Chance pour la France".

Le plus souvent on dit le contraire de ce que l'on veut dire : " élève brillant " ou " esprit créatif" pour " cancre invétéré ".

Écrit par : J Mentor | 12/09/2019

-----------------------------------------
A Sciences - Po aussi nous avons notre code , les communautés étant très susceptibles quant au vocabulaire .
Je possède , pour ma part, un dictionnaire des euphémismes , métaphores et périphrases .

Écrit par : Juiius | 12/09/2019

--------------------------------------
Entre deux mots il faut choisir le moindre !

Écrit par : Euphémie | 12/09/2019

-------------------------------------
A propos du partage des richesses , un coup de fil de Zénon, mon maître de stage du mois dernier au Vatican:

Le Pape François vient de rentrer de son voyage en Afrique où il a , comme il ne perd jamais une occasion de le faire , dit le plus grand bien des pauvres et le plus grand mal des riches .

Or voilà que la situation économique et sociale de l'Argentine , son pays d'origine , s'est encore dégradée , pour atteindre un point critique , on vient de l'apprendre : les gens manquent de tout et manifestent.

La première réaction du Pontife serait d'en rendre responsable le colonialisme occidental mais ce serait un peu gros, l'Argentine étant indépendante depuis très longtemps ...

Il demande à Zénon ( qu'il ne porte pourtant pas dans son coeur ) de lui fournir quelques éléments de langage lui permettant de contrer ses opposants du Vatican , de plus en plus actifs , avec le soutien d'une partie des cathos des USA .

Zénon est bien embarrassé et son pote , l'ex -Benoît XVI , se marre ...

Écrit par : Ado-Nice | 12/09/2019

------------------------------------
Le Saint-Père doit trop lire la presse algérienne laquelle, presque chaque jour, impute les malheurs du pays (bazar politique , faillite économique ...) à l' " ancien colonisateur " et , au-delà , aux " occidentaux" .

Il est vrai que l'Algérie a moins d'ancienneté que l'Argentine en tant que nation souveraine ( 57 ans seulement )

Écrit par : Pied-Noir | 12/09/2019

---------------------------------------
La cabale qui prend de l'ampleur au Vatican reproche au Pape François de vouloir faire de l'Eglise une sorte d' ONG qui substituerait l' " humanitaire " au " spirituel " ;

On peut comprendre que son prédécesseur Benoît , éminent théologien , assez peu porté sur l' " humanitaire" , désapprouve cette évolution : un peu , ça va , trop c'est trop ...

Écrit par : Bénédicte | 12/09/2019

---------------------------------------
Voir l'éditorial de la Pravda de ce jour sur le risque de schisme .
Toutes vos suggestions seront les bienvenues .

Écrit par : Zénon | 13/09/2019

----------------------------------------
Je veux bien faire un saut au Vatican , tous frais payés ,
évidemment , bien que je sois un vieux mécréant .

Cela ne doit pas être plus difficile qu'un congrès du PS , (ma spécialité : les motions de synthèse en fin de nuit )

Sans doute peut -on compter sur la coopération du Saint-Esprit ...

Écrit par : Père Saint - Thèse | 13/09/2019

----------------------------------------
Si je peux être utile au Père François , je suis partant , et si possible avec mon vieux complice Boris ; une équipe qui a déjà fait ses preuves .

Écrit par : Javert | 13/09/2019

----------------------------------------
Toujours prêt ! ça nous rappellera le bon vieux temps de l'affaire de Bologne ; j'ai bien noté " tous frais payés"

Si Ado-Nice dispose de quelques jours , il pourrait nous servir de guide , lui qui est à peine de retour d'un voyage à Rome .

Écrit par : Boris Vodka | 13/09/2019

-----------------------------------------
Chers Javert , Boris et Père Saint-Thèse , votre concours nous sera précieux; je vois ça avec le Saint-Père .

Vous pourrez dormir dans le pavillon des jardins du Vatican que j'occupe avec mon pote l'ex-Benoît XVI , mais vous ne prendrez pas vos repas à la cantine bio voisine où François , toujours soucieux de vivre comme les pauvres , a ses habitudes ; il y a une excellente pizzéria tout près et pas mal d'auberges un peu plus loin , parmi lesquelles celle qu'a fréquentée jadis Michel de Montaigne , une fine gueule ...

" Tous frais payés" , bien entendu , et même un peu plus .

Pour préparer votre mission , voyez sur Wikipedia ce qui concerne les schismes et les hérésies et aussi ce qui a trait à l'administration vaticane , plus compliquée que celles de l'Elysée et du Kremlin

Écrit par : Zénon | 13/09/2019

----------------------------------------
Lectures suggérées à nos missionnaires , en plus de Wikipedia :

" Les Caves du Vatican" ( André Gide )

" Mission à Rome " ( un des volumes des"Hommes de Bonne Volonté" de jules Romains )

" Rome " d'Emile Zola

Écrit par : Bénédicte | 13/09/2019

----------------------------------------
Une autre lecture que je recommande vivement aux "missionnaires " : la Bible ; si le temps leur manque,
voir un résumé fort bien fait dans Wikipedia .

Écrit par : Myriam | 14/09/2019

-------------------------------------
Un riche à la Santé : P Balkany ; Castor marque un point !

Écrit par : Léo | 14/09/2019

--------------------------------------
Bravo Castor !

Écrit par : 20 100 | 14/09/2019

-------------------------------------
A la télé , hier soir , chez Ruth El Kriief , l'épouse de P
Balkany crevait l'écran : dignité , pugnacité , la Femme Forte de l'Evangile !

Chez nous , à la Douceur Angevine , nous en avions les larmes aux yeux .

Juste après , JL Mélenchon dans un de ses meilleurs rôles : seul contre tous ; dopé par le traitement qu'il a suivi en Amérique latine , chez un chaman , dit-on .

Écrit par : Mémé Octogénie | 14/09/2019

--------------------------------------
Ouverture , ce matin , du procès politique de JL Mélenchon .

Une pensée ( une prière si l'on est croyant ) pour notre ami persécuté .

Peut -être un billet de Castor ?

Que ceux qui le peuvent ( et même ceux qui ne le peuvent pas ) se portent en masse à Bobigny !

Écrit par : Mimi l'insoumise | 19/09/2019

--------------------------------------
Ouverture , ce matin , du procès politique de JL Mélenchon .

Une pensée ( une prière si l'on est croyant ) pour notre ami persécuté .

Peut -être un billet de Castor ?

Que ceux qui le peuvent ( et même ceux qui ne le peuvent pas ) se portent en masse à Bobigny !

Écrit par : Mimi l'insoumise | 19/09/2019

-------------------------------------
Mimi a une soeur jumelle ! ça permet de gonfler les effectifs de la manif de Bobigny ...

Écrit par : Pépé Castor | 19/09/2019

--------------------------------------
C'est un hologramme .

Écrit par : Léo | 19/09/2019

---------------------------------------
Ce qui m'a le plus intéressé dans l'actualité récente , c'est le refus des journalistes de notre Pravda ( 451 ! )
de tomber sous la coupe de propriétaires capitalistes ; je croyais que c'est déjà le cas sans que cela les dérange beaucoup .

J'apprends que seuls Charlie , le Canard enchaîné et La
Croix sont libres et se financent par leurs propres moyens ( sans pub pour les deux premiers)

Écrit par : Jacques Aubin | 20/09/2019

---------------------------------------
Il y a capitalistes et capitalistes , les vertueux et ceux qui le sont moins ou pas du tout .

Ceux qui soutiennent la Pravda le sont un peu mais ont des problèmes de fin de mois , comme certaines compagnies aériennes et familles .

451 journalistes , c'est en apparence beaucoup mais il n'est pas question d'en diminuer le nombre car le chômage sévit dans cette profession depuis que les réseaux sociaux leur font concurrence .

Écrit par : 20 100 | 20/09/2019

--------------------------------------
J'ai été déçu , vendredi 13 , par ma première journée de grève des transports parisiens .

Demain , ce sera ma première journée Gilets Jaunes et Patrimoine à la fois , + de l'écologie ; n'en rajoutez pas !

Je suis preneur de toutes suggestions et éventuelles mises en garde .

Écrit par : Nouveau Parisien | 20/09/2019

--------------------------------
--Manifestations : Le plus sage serait de rester chez vous : les télés dites d'information en montrent beaucoup plus que ce que vous pourrirez voir in vivo ; vous risquant dans la rue , vous seriez tel Fabrice à Waterloo qui ne vit ni ne comprit rien et fut à deux doigts d'y perdre la vie .

Patrimoine : les lieux les plus intéressants seront fermés ou surbookés ; à la rigueur , visitez en un ,
modeste et proche de votre domicile .

Si vous tenez à sortir , pour voir une manif ou un monument , soulagez-vous au préalable : pisser dans Paris est toujours problématique et le sera encore plus aujourd'hui , les manifestants et autres promeneurs buvant beaucoup de bière ...

Surtout , évitez d'avoir en poche tout ce qui peut être considéré comme une arme : canif , lime à ongle , crayon etc.

Écrit par : Léo | 21/09/2019

------------------------------------
"Ce qui m'a le plus intéressé dans l'actualité récente , c'est le refus des journalistes de notre Pravda ( 451 ! )"
( Jacques Aubin )

451 : il y a parmi eux de nombreux chefs et sous-chefs et aussi bien d'autres journalistes qui sont très occupés à chercher , pour les copier , des articles de la presse étrangère , bien documentés et rédigés .

La rédaction de l'éditorial quotidien consomme aussi beaucoup de temps de travail et donc de personnel ; c'est la fameuse " ligne" de la Pravda qui sera abondamment commentée tant à la radio et à la télévision que sur les réseaux sociaux .


.

Écrit par : Barbara | 21/09/2019

-----------------------------------------
Cette mise en boite de notre ¨Pravda" nationale est un peu facile .

Je ne sais à combien on s'y met pour fabriquer le fameux éditorial, mais il est toujours bien rédigé et impeccablement vertueux ; on y sent le ton protestant rigide du vénérable fondateur, le Saint- Père Hubert Beuve -Méry , imprudemment installé à ce poste par de Gaulle au lendemain de la Libération . Une constante : la France va mal et elle n'a pas le moral , faute d'être morale ...

Il faut le regarder de près pour y déceler l'influence ( ô combien discrète ) des propriétaires capitalistes du moment ( c'est l'objet de la polémique en cours ) .

Quant aux articles qui reprennent ceux de la presse étrangère , on ne saurait parler de plagiat ; c'est une pratique vieille comme le ...Monde ; ceux de notre Pravda sont aussi copiés par les journaux étrangers .

A propos des " 451 " : nombre d'entre eux sont dans doute des stagiaires et des journalistes débutants qui acceptent de percevoir un salaire de misère pour pouvoir ensuite faire état , sur le marché de l'emploi, des classes qu'ils ont effectuées au sein de ce Saint des Saints .

Cela fait penser aux " surnuméraires" du XIXème siècle qui faisaient leurs débuts ( parfois longs ) dans un ministère en acceptant de n'être pas rémunérés ( voir
"lLes Employés " de Balzac )

Il est de bon ton de dire pis que pendre de ce journal mais personne ne va jusqu'à ne pas l'acheter ; c'est un mal nécessaire comme bien d'autres institutions , du putanat au suffrage universel et , aujourd'hui , internet

Écrit par : J Mentor | 21/09/2019

---------------------------------------
Un atout majeur de notre Pravda : le circuit direct d'infos confidentielles qui fonctionne entre la Justice et elle , ce qu'a rappelé Dupont-Moretti au procès Mélenchon .

Écrit par : 20 100 | 21/09/2019

----------------------------------------
Je n'ai pas été déçu par ma première journée Gilets
Jaunes , sinon que j'ai eu du mal à les distinguer de ceux qui ne l'étaient pas .

J'ai suivi un moment la manif climatique au haut du Boulevard St Michel , sans assister aux échauffourées qui , selon la télé , se sont produites en lisière du Luxembourg ; j'ai cheminé un moment aux côtés d'une vedette de cinéma qui s'est éclipsée dès que les caméras l'ont fait .

Ce qui manque aux climatiques , c'est de s'incarner dans une petite fille mystique et inspirée telle la vierge suédoise qui parcourt la planète sans prendre l'avion ni l"auto .

Sans doute pourra-t-on en voir émerger une parmi les déléguées écolo qui vont être désignées dans chaque classe des collèges; une forme de résistance qui a toutes chances de s'imposer assez vite : les enfants qui interdiront à leurs parents de servir de la viande à table et d'utiliser une voiture .

Écrit par : Nouveau Parisien | 22/09/2019

---------------------------------------
Il serait même question de désigner des chefs d'immeuble qui veilleront au respect du tri des déchets et autres comportements écologiques ( interdiction des réfrigérateurs , climatiseurs et aspirateurs ...)

Cela fait penser , certes en plus cool, aux chefs d'ilôts de la Stasi .

Écrit par : Léo | 22/09/2019

-------------------------------------
La Stasi ? Comparaison n'est pas raison ...
L'engagement des plus jeunes pour le climat est positif et sympathique ; il faut les soutenir , non se moquer d'eux .
J'apprécie que , manifestant le long de mon jardin préféré , ils l'ont respecté .

Que leurs aînés fassent mieux !

Écrit par : Rosa du Luxembourg | 23/09/2019

------------------------------------
Pour incarner la noble cause climatique , il nous faudrait une nouvelle Jeanne , bergère inspirée .

Écrit par : Jean-Marie | 23/09/2019

---------------------------------------
Parmi mes étonnements de nouveau Parisien : le culte que vouent les touristes à Napoléon ( des files d'attente aux Invalides, des commentaires lyriques )

Pour moi , c'est surtout un boucher de masse qui a saigné la France et l'a laissée avec un territoire plus réduit que celui de 1789 .

Il aurait dû , au terme de son Consulat , instaurer une monarchie constitutionnelle telle que celle de la Restauration de 1815 ( 10 ans de perdus )

L'homme ne m'est guère sympathique : borné , mesquin , et de très mauvais goût ( la " noblesse d'Empire " avec des titres ronflants et des uniformes ridicules ...

Je ne lui pardonne pas d'avoir répudié sa Joséphine pour une grasse archiduchesse autrichienne , juste bonne pour à a vêler d'un héritier affublé d'un titre ridicule : "Roi de Rome"...

Écrit par : Nouveau Parisien | 24/09/2019

--------------------------------------
Un génial homme de guerre , tout de même : Wagram , Iena etc.

Les Français l'ont bien compris , eux qui ont porté au pouvoir, moins de 4 décennies plus tard son neveu , devenu Napoléon III ...

Écrit par : Général Bol | 24/09/2019

---------------------------------------
Ce " génial homme de guerre " a fini par être défait : la retraite de Russie , Waterloo ...

Napoléon III : " Napoléon le Petit " selon Victor Hugo ; empereur d'opérette et médiocre " homme de guerre"
( Sedan ...) .

Il a assassiné la II ème République qui , en dépit de ses divisions et maladresses , aurait pu évoluer vers un régime cool ; 20 ans de perdus s'ajoutant aux 10 perdus du fait de son oncle ; et la France amputée de l'Alsace-Lorraine ..

Cette famille a décidément coûté très cher à la France

Écrit par : JC Jaurras | 24/09/2019

Écrire un commentaire