Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2022

1er mais

Ce premier mai tombant un dimanche et pendant les vacances, il est peu probable que la mobilisation soit massive. De toutes façons, depuis 2002 et un défilé contre Le Pen père, nous n'avons plus jamais marché en millions pour réclamer des droits sociaux nouveaux, des salaires dignes et des créations de postes en nombre. Les syndicats, cette année, évitent de s'invectiver car ils savent qu'entre les retraites, l'inversion des droits et devoirs républicains vis à vis du RSA où encore une réforme supplémentaire de l'assurance chômage, les périls sont trop grands et nombreux pour s'offrir le luxe de la division.

Dans les forces politiques de gauche, en revanche, après avoir avancé à grandes enjambées vers l'unité, la rhétorique de diabolisation de l'Union Populaire par la macronie joue à plein. Après dix jours de lune de miel sur le thème "Insoumis.es, sauvez la République" et sans surprise, le bloc bourgeois a repris son entreprise d'excommunication républicaine. Et depuis 10 jours, ils chantent les louanges des socialistes et écologistes qui savent où sont les "valeurs".

Et évidemment, cet appeau à blaireaux fonctionne à plein : Hidalgo et Hollande rappliquent pour expliquer qu'il ne faut pas s'allier avec Satanchon. Madame Hidalgo qui a offert des cadeaux comme aucun maire aux milliardaires (Arnault et sa fondation défiscalisé, la Bourse du commerce pour Pinault et moult concessions sucrées à Bolloré...) vient faire la leçon sociale avec la crédibilité d'Alexandre Jardin expliquant à Oran Pamuk comment écrire un roman. Et Hollande l'amnésique oublie sans doute le bilan de son CICE, de sa loi El Khomri, la répression policière de Nuit Debout et autres mouvements sociaux, contre le barrage de Sivens et autres mouvements écologistes... Après un quinquennat qui, par la preuve, a laminé les droits sociaux il vient encore se présenter en boussole du progrès. Celles et ceux qui, depuis longtemps, ont renoncé à changer le monde sont priés de foutre la paix à celles et ceux qui se préparent à le faire. Filez une bonne fois pour toute en macronie, la clarification sera vertueuse pour tout le monde. 

Commentaires

-
ça ne s'arrange décidément pas ! je vous rappelle , cher et pauvre Castor , que mon divan vous accueillera sans délai d'attente quand vous vous déciderez à sauter le pas ( prix d'ami bien entendu )

Écrit par : Anna Lisa | 01/05/2022

-
Si le divan lui répugne , je suggère plutôt un petit séjour aux champs avec quelques bons vieux bouquins tels les Essais de Montaigne ...

Écrit par : Léo | 01/05/2022

-
Chez nous ,à La Douceur Angevine , nous disposons de quelques chambres d'amis et d'un modeste jardin propice à la méditation ; Castor y sera volontiers accueilli bien qu'il ne soit pas (encore) d'âge canonique .

S'll ne peut s'empêcher de politiquer , il pourra le faire en toute sérénité avec l'unique mélenchono-mariniste de la commune, ou mieux avec monsieur le maire , extrême-centriste macroniste, homme de bon sens s'il en est et nullement sectaire .

Écrit par : Mémé NonaGénie | 01/05/2022

-
"Hidalgo et Hollande rappliquent pour expliquer qu'il ne faut pas s'allier avec Satanchon." :

Satanchon ou Patachon ?

Écrit par : Alceste | 01/05/2022

Écrire un commentaire